Accueil ASCF Un amour d’entremetteur de S. Jump, S. Meier, J.Braun et B. Wallace

Un amour d’entremetteur de S. Jump, S. Meier, J.Braun et B. Wallace

7 Temps de lecture
1
0

Chroniqué par Pimprenelle Pimprenelle

:star: Un amour d’entremetteur de Shirley Jump, Susan Meier, Jackie Braun & Barbara Wallace

 

Un amour d'entremetteurNombre de pages : 288
Éditeur : J’ai Lu
Date de sortie : 19 août 2015
Collection : Best Friend
Langue : Français
ISBN-10 : 2290095257
ISBN-13 : 978-2290095256
Prix éditeur : 6,60 €
Disponible sur liseuse : Oui

Résumé :

Qui est M. Bonaparte, ce milliardaire mystérieux, qui réside à Chandler’s Cove, mais que personne n’a jamais aperçu ? Tout ce que l’on sait de lui est qu’il est le propriétaire de Charlie, un malicieux Jack Russel, expert en bêtises. Gabby est un jour convoquée au manoir de M. B, son voisin, et a la surprise de se voir confier par le majordome la garde du petit chien. Charlie va alors s’amuser à chambouler l’existence de sa maîtresse temporaire puis tour à tour celle de ses trois jeunes amies célibataires. Gabby retrouve son meilleur ami des années lycée qui est devenu diablement séduisant ; Marney découvre ce que cache le shérif de Chandler’s Cove qu’elle voit alors d’un oeil neuf; Mia a des regrets et Gideon, le vétérinaire de Charlie, va bousculer ses plans pour elle. Quant à Jenny, elle lève le voile sur le terrible secret qui oblige M.B à vivre reclus, avec pour seule compagnie cet adorable chien, dont il ne veut même pas. Mais qui va changer sa destinée à lui aussi…

 

Mon avis :

Pour la romance couplé à l’amour des animaux, j’étais plus que ravie de me lancer dans le nouvel opus de cette série, et le format nouvelles me faisaient de l’œil. Las, le récit est vraiment réduit à la portion congrue, et c’est très – trop ? – vite parcouru.

Nous faisons connaissance de manière plus qu’expéditive avec Gabby Wilson et son ami T.J. Sheperd qui se trouvent être le premier couple à initier le talent de Charlie, le chien confié à la jeune femme par son mystérieux voisin… La série continue avec Marney Fields qui va devoir convaincre Dell O’Neil – le shérif de Chandler’s Cove – qu’elle est à même de lui apporter le bonheur… Vient ensuite le tour de Mia Andale qui doit rendre visite à Gideon Roth, unique vétérinaire de la ville (et ancien petit ami) pour faire soigner le Jack Russell… Pour finir avec Jenny Travolini qui va devoir réclamer des comptes au propriétaire de Charlie. M. Bonaparte étant le mystérieux milliardaire qui avait confié le petit chien à Gabby au début du titre. Une épanadiplose flagrante qui referme la boucle !

Pour une fois que le personnage charnière de tous ces saynètes est vraiment l’animal (ici, en l’occurrence, un Jack Russel nommé Charlie), les histoires sentimentales que vont vivre successivement les 4 héroïnes de ce titre sont elles aussi menées tambour battant : à peine une amorce de relation amoureuse et l’histoire se « termine » en deux temps trois mouvements comme tout bon conte de fées.

Ma plus grosse déception venant du fait que – bien qu’écrit à 4 mains – les histoires sont trop semblables, non pas dans la trame mais dans le style lapidaire qui fait que les couples se tournent autour, puis se rapprochent, et finalement se lient pour le pire et le meilleur.

Je ne ferais pas un résumé des 4 parties, ce serait quasiment tout dire tellement les narrations sont succinctes. Surtout que je cherche encore à différencier les divers écrivains, mais non… rien à faire, j’ai trouvé que ça manquait d’intensité et de passion quel que soit l’héroïne concernée.

Au final un récit qui se lit facilement, sans prise de tête, mais aussi sans réelle profondeur. Ce qui m’a laissé frustrée, avec pour caractère le plus sympathique (quoique le rôle d’entremetteur soit quelque peu tiré par les cheveux) Charlie, l’espiègle terrier, mais pour une amoureuse de la romance, l’aspect sentimental est par trop expéditif et cliché, donc je ne me suis pas attaché à cette lecture.

Un titre vite lu mais tout aussi rapidement oublié, hélas…

Moyen

Acheter ce roman sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

Un Commentaire

  1. anaisisabelle

    9 septembre 2015 à 21 09 28 09289

    Au moins sur la couverture, le chien est mignon, il est vraiment adorable!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Médecin et papa de Collectif d’auteurs

Médecin et papa de Collectif d’auteurs Nombre de pages : 384 pages Éditeur : Harlequ…