Accueil ASCF Lady Célia de Sabrina Jeffries

Lady Célia de Sabrina Jeffries

8 Temps de lecture
2
0

Chronique réalisée par RoseRose

Les Hussards de Halstead Hall Tome 5 : Lady Célia de Sabrina Jeffries


Lady Célia de Sabrina JeffriesSérie :
Les Hussards de Halstead Hall tome 5
Nombre de pages :
 416 pages
Éditeur : J’ai Lu
Date de sortie : 1er juillet 2015
Collection : Aventures & passions
Langue : Français
ISBN-10 : 2290091723
ISBN-13 : 9782290091722
Prix Éditeur : 7,40 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Benjamine des cinq héritiers Sharpe, lady Célia n’est pas la plus docile de la fratrie. Par solidarité, elle se résout à obéir à sa grand-mère qui exige qu’ils soient tous mariés dans l’année. Pourtant, pas question de tomber entre les griffes d’un coureur de dot. Aussi charge-t-elle le détective Jackson Pinter de se renseigner sur les trois prétendants qu’elle a choisis. Mais la dernière chose dont le jeune homme a envie est bien de l’aider à trouver un mari ! Et quand Célia sera en danger, il comprend que le seul homme qu’elle doit épouser… c’est lui.

Mon avis :

Le dernier tome de ma série chouchou ! J’ai tenté de faire durer la lecture loooooongtemps, mais j’ai été rappelée à l’ordre par notre tenancière bien-aimée qui avait envie de savoir ce que j’en avais pensé…

Dans ce dernier tome, nous retrouvons notre fratrie préférée, et nous nous intéressons plus particulièrement à la petite dernière, Célia, spécialiste des armes à feu. On y retrouve également Jackson Pinter, que l’on connaît depuis le premier tome. Il a été embauché par Olivier, l’aîné des Sharpe, pour découvrir la vérité sur la mort de leurs parents (je vous conseille d’ailleurs de lire la série dans l’ordre, pour ne pas avoir la fin de l’intrigue dévoilée trop tôt).

Dans les personnages récurrents, parmi lesquels Minerva, qui est toujours aussi sympathique pour le lecteur, se trouve surtout Hetty, la grand-mère à l’origine de l’ordre selon lesquels ses petits-enfants doivent être mariés dans l’année sous peine d’être déshérités. Autant je l’aimais beaucoup dans les autres tomes, autant là, jusqu’à la fin, elle est particulièrement pénible. Célia a connu le cauchemar de toute adolescente : se faisant séduire par son cousin, elle le repousse, et apprend qu’il n’a fait ça qu’à cause d’un pari, et qu’il serait bien fou de vouloir d’elle. Fragilisée, même des années après, la jeune femme est persuadée que personne ne veut d’elle. Et la tendance de sa grand-mère à l’obliger à trouver un mari noble et riche ne l’aide pas à avoir confiance en elle. D’un côté nous avons donc la jeune femme fragile, qu’on a envie de réconforter, et de l’autre la vieille grand-mère aux œillères, qui lui fait du mal en s’obstinant.

Quant à Pinter, c’est un personnage qu’on a appris à découvrir progressivement, au fil des quatre premiers tomes, et qui se révèle dans celui-ci. Avec un humour pince-sans-rire et des réparties bien trouvées, il arrive à trouver sa place dans la famille. Chargé par Célia d’enquêter sur ses trois prétendants, il a bien l’intention de lui démontrer qu’ils n’ont rien à faire dans sa vie… Les trois prétendants, justement, m’ont un peu déçue (il fallait bien que je trouve quand même un petit point négatif !) : un petit peu trop stéréotypés à mon goût (d’un autre côté comme ils sont censés montrer le mauvais pendant de l’aristocratie, ça semble assez logique…), ils manquent de corps. Entre celui dont les ancêtres sont plus ou moins tous devenus fous, celui qui garde sa sœur malade et le troisième qui ne fait que courir les jupons, on peut comprendre que Célia hésite !

En ce qui concerne l’intrigue, le fil rouge du meurtre des parents, le retournement de situation vers la fin, auquel on ne s’attend pas, rend l’intrigue moins simple qu’on ne l’aurait pensé !

On retrouve dans ce titre tout ce qui fait le plaisir de lire des autres : l’humour, la passion, l’amitié, des dialogues qui font sourire… Ma notation concerne finalement toute la série (pour moi il faut la découvrir dans l’ordre et surtout dans son intégralité) !

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

Une Américaine à Londres de Sabrina Jeffries L'Aventurier de Sabrina Jeffries La Provocatrice de Sabrina Jeffries Le Défi de Sabrina Jeffries

 J'ai Lu Pour ElleAcheter ce livre chez J’ai Lu Pour Elle

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par There will be books
Charger plus dans ASCF

2 Commentaires

  1. Aurélie

    5 août 2015 à 16 04 53 08538

    Je note et suivrai le conseil, je commencerai par le premier tome 😉

    Réponse

  2. Lady Célia de Sabrina Jeffries | J'ai lu...

    17 août 2015 à 10 10 35 08358

    […] Chronique réalisée par Rose :star: Les Hussards de Halstead Hall Tome 5 : Lady Célia de Sabrina Jeffries Série : Les Hussards de Halstead Hall tome 5 Nombre de pages : 416 pages Éditeur : J’ai Lu D…  […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

L’audace d’une étoile de Corine Valade

L’audace d’une étoile de Corine Valade Nombre de pages : 304 pages Editeur : D…