Trop proche de son ennemi d’Heidi Betts

Chronique réalisée par RoseRose

Trop proche de son ennemi, Une mariée en fuite, Heidi Betts


Trop proche de son ennemi, Une mariée en fuite, Heidi Betts (Harlequin)Nombre de pages : 
384 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er juillet 2015
Collection :Passions
Langue : Français
ISBN-10 : 2280329638
ISBN-13 : 9782280329637
Prix Éditeur : 7,35 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Trop proche de son ennemi

Lily Zaccaro, talentueuse styliste new-yorkaise, découvre que ses modèles sont copiés par une grande maison de couture à Los Angeles. Furieuse contre Nigel Statham, le directeur de Ashdown Abbey, et résolue à découvrir comment il a obtenu ses croquis, elle part sans tarder pour la côte Ouest et se fait embaucher incognito chez son rival. Mais, une fois devenue l’assistante de Nigel, Lily est vite déstabilisée par les sensations envoûtantes que son séduisant patron fait naître en elle. Au point de perdre bientôt de vue les raisons qui l’ont poussée à se rapprocher de lui…

Une mariée en fuite

Juliet Zaccaro, créatrice d’accessoires de mode, découvre le jour de son mariage qu’elle est enceinte. Mais le bonheur qu’elle éprouve cède vite la place à la panique. Car le père de son bébé n’est pas son futur mari, elle le sait. Bouleversée, effrayée, elle s’enfuit dans son blanc nuage de tulle… mais ne tarde pas à être retrouvée par Reid McCormack, le détective privé embauché par sa sœur Lily. De tous les hommes, précisément celui que Juliet a toutes les raisons d’éviter…

Mon avis :

Des deux histoires, c’est la première que j’ai préférée, Trop proche de son ennemi. Dans la seconde, Une mariée en fuite, nous ne suivons pas l’ordre chronologique des faits, puisque Juliet est enceinte et va se marier, et nous retournons en arrière un peu plus tard, ce qui est assez original, mais ne m’a pas totalement convaincue. On regrette un peu de ne pas avoir leur rencontre et les premiers temps de leur relation de manière plus conventionnelle.

Trop proche de son ennemi

Entre Lily et Nigel, ça va être rapidement explosif ! L’auteur a choisi d’alterner entre son point de vue à elle et son point de vue à lui, ce qui permet de voir la même scène de part et d’autre. C’est un choix très judicieux et appréciable, nous permettant d’être proche des deux héros, et de ne pas en avoir un qui prend trop le pas sur l’autre (même si Lily reste quand même l’héroïne principale). Le côté anglais de Nigel ressort dans son charisme, dans son élégance so british. Il y a également beaucoup d’humour, que ce soit dans les réflexions des personnages ou dans les dialogues. On apprécie la lente découverte de Lily et Nigel (ils ne vont pas se sauter dessus dès les premières pages), et on se demande à quel moment ils vont craquer ! En revanche, les mensonges de Lily risquent de ne pas lui faire plaisir… Mais pour une fois, j’ai trouvé que les non-dits assez pénibles qu’il peut y avoir dans d’autres histoires (celles dans lesquelles on a envie de secouer les héros pour qu’ils arrêtent de se mentir parce que tout serait bien plus simple) donnent ici toute leur saveur à la relation. Un bon point !

Une mariée en fuite

Juliet, c’est la sœur Zaccaro qui ne fait pas de vagues. Un parcours logique, un mariage avec l’homme de sa vie (ou presque). Et là, le grain de sable : un bébé. Mais pas un bébé de son fiancé… Juliet et Reid se sont rencontrés dans Trop proche de son ennemi, mais on n’en parle pas du tout dans ce premier titre (les deux histoires peuvent se lire indépendamment).

Encore une fois, l’auteur passe du point de vue de Juliet à celui de Reid, et c’est très bien. Ça casse le rythme et évite la monotonie. Mais je trouve qu’on tombe davantage dans le pathos avec ce titre. Je ne comprends pas toujours Juliet, qui préfère rester avec un homme qui la brutalise plutôt qu’avec celui avec qui elle se sent bien. Le fait qu’elle soit la plus sage des sœurs, celle sur laquelle ses parents comptent, qui doit se marier avec Paul, un avocat bien sous tous rapports (en apparence du moins) ne m’ont pas semblé des raisons suffisantes.

Conclusion

Pour conclure, on peut dire que ces deux histoires sont très agréables à lire. Un petit bémol pour la seconde par rapport à la première, mais ça n’empêche pas qu’on passe un très bon moment de lecture !

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*