Instants volés de Nancy Warren

Chronique réalisée par RoseRose

Instants volés de Nancy Warren


Instants volés de Nancy Warren (Harlequin)Nombre de pages :
 240 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er juillet 2015
Collection : Sexy
Langue : Français
ISBN-10: 2280333910
ISBN-13: 9782280333917
Prix Éditeur : 6,90 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

La Fashion Week parisienne… Le meilleur moment de l’année pour Kimi. Impeccable dans sa robe griffée, soigneusement coiffée et maquillée, elle ne s’est jamais sentie aussi belle. Elle est prête. Mais, alors qu’elle pénètre dans l’hôtel particulier où se tient le gala inaugural, un homme qui se prétend photographe lui demande de l’aider à entrer dans le Saint des Saints de la mode. Surprise, elle le détaille du regard : un vieux jean, une veste militaire, un appareil photo autour du cou et des cheveux en bataille… Si elle n’a jamais vu d’homme aussi mal habillé, elle n’en a jamais vu non plus d’aussi sexy. Cet inconnu est la virilité incarnée, et il a une manière de la regarder qui la trouble délicieusement. Alors, puisqu’elle va devoir passer une semaine à couvrir les défilés dans un monde presque exclusivement féminin, pourquoi ne s’offrirait-elle pas cette compagnie aussi inattendue… qu’excitante ?

Mon avis :

Pff. Voilà mon avis. Ce titre est une série de clichés : sur Paris, sur la mode, sur les relations (personnelles ou professionnelles). Il y a un élément de suspense qui, s’il avait été suffisamment développé, aurait pu donner un peu de corps au texte, mais malheureusement ça ne fonctionne pas vraiment, et le méchant se détecte comme le nez au milieu de la figure. Rajoutez à cela des retrouvailles familiales tirées par les cheveux, un Russe bougon qui semble tout droit sorti de l’époque communiste, et c’est le pompon.

Et je vais vous dévoiler une scène du livre où on touche le fond : Holden, le photographe, arrive à prendre des photos de Kimi à moitié nue dans Paris (et bien sûr dans les endroits les plus touristiques) sans aucun problème. Style seins nus place de l’Étoile…

Si on accepte toutes les incohérences, on peut se laisser emporter dans l’histoire, car les personnages sont sympathiques (bien qu’un peu crétins), mais si vous cherchez un récit crédible, je vous conseille de passer votre tour. J’adore le moment où, après avoir fait l’amour pour la première fois, Holden lui parle de son ex, rencontrée lors d’une manifestation contre la destruction de l’habitat de la chouette tachetée. Et Kimi lui apprend qu’elle est contre la fourrure et membre de la PETA. Je m’excuse d’avance auprès des amis des animaux, mais ce n’est quand même pas le genre de détails très excitants après une partie de jambes en l’air ! Et pour ceux qui veulent plus de détails, oui, il y a bien sûr des scènes de sexe (on est quand même dans la collection Sexy), mais estimez-vous contents quand elles durent plus d’une page…

Il y a néanmoins quelques scènes amusantes, comme lorsque Kimi emmène Holden faire les boutiques, on a l’impression d’être dans Pretty Woman à l’envers (exception faite de notre charmant photographe qui déteste faire du shopping au contraire de Julia Roberts).

Moyen

Acheter ce livre sur Amazon

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*