Une Si Parfaite Comédie de Cora Carmack

:star: Une Si Parfaite Comédie de Cora Carmack

Une si parfaite Comédie de Cora CarmackBroché: 304 pages
Editeur : Editions de la Martinière
Date de sortie : 9 Octobre 2014
Collection : FICTION
Langue : Français
ISBN-10: 2732460605
ISBN-13: 978-2732460604
Prix Editeur : 14,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

La visite surprise de ses parents n’arrange pas du tout Mackenzie, dite Max. Disons qu’elle a omis de les prévenir de ses nouveaux tatouages, son boulot de danseuse dans un bar et ne s’est pas étendue sur le style de son petit copain. Max risque de devoir donner des explications… à moins qu’elle ne trouve un garçon parfait pour faire illusion.

Cade, venu à Philadelphie pour oublier Bliss, accepte de jouer le rôle du parfait petit ami, et sa prestation dépasse largement les attentes de Max. Mais faux baisers, complicité feinte et étreintes fictives pourraient bien faire naître d’authentiques sentiments… Résisteront-ils au désir toujours plus pressant qui les secoue à chaque contact ?

Mon Avis :

Après avoir quitté Bliss, nous voici plongés dans l’histoire de Cade. Amoureux en secret de Bliss, il vit assez mal la nouvelle situation amoureuse de celle qui fut sa meilleure amie. Malgré tout, Cade est prêt à tout ou presque pour oublier son amour à sens unique. C’est fort de cette idée qu’il va faire la plus improbable des rencontres avec la fille la plus incroyable qui soit : Max. Mackenzie de son prénom, est une fille qui fuit une famille étouffante qui aimerait la formater à leur image. Max souffre, de plus, de la mort prématurée de sa sœur ainée, mort dont elle se sent responsable. Max est une fille étonnante, pleine de tatouages, danseuse dans un bar louche, dans lequel, en plus, elle joue aussi avec son groupe de musique. Tout irait pour le mieux si ses parents ne débarquaient pas à l’improviste pour la voir. N’ayant pas d’autre idée et après avoir vu Cade, elle décide de « l’embaucher » pour qu’il joue le rôle du petit ami parfait, ce que son véritable copain n’est pas.
Le lecteur s’en doute, mais bien vite le « jeu », va déraper et les deux jeunes gens, que tout oppose, vont commencer à éprouver des sentiments l’un envers l’autre.

Ce que j’ai aimé c’est que Cade ne joue pas avec Max, il est sincère. Il a aimé Bliss mais ce qu’il éprouve pour Max est différent, plus mûr, moins gamin. Pour la première fois de sa vie il va devoir faire des choix, tout comme Max d’ailleurs et surtout assumer ce qu’il éprouve. Cade a toujours fui, s’est toujours tu mais là, il va devoir faire des concessions importantes. Même si ce couple n’est pas le couple parfait, j’ai apprécié leur progression et leurs imperfections aussi. Max a un sacré caractère qui peut effrayer mais Cade saura vite comment faire avec elle même si parfois il abandonne un peu trop facilement la partie. Heureusement il pourra compter sur son ami et voisin pour lui ouvrir les yeux.

Dans l’ensemble, c’est une romance assez mignonne où l’on a parfois envie de les secouer comme des pruniers pour qu’ils ouvrent les yeux mais ça se lit avec plaisir !

C’était une chouette lecture que j’ai bien aimé au final.

Bon

 Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

Ce si joli Trouble

:star: Un Extrait

Cade

Celle que j’aimais sortait avec un autre.
On aurait pu penser qu’avec le temps je m’y serais habitué. Que je n’aurais plus l’impression de me sentir laminé chaque fois que je les voyais.
Ou que j’aurais cessé de m’infliger cette torture en coupant les ponts.
On aurait eu tout faux.
Parce que tout ça, c’est de la théorie, et j’avais, une fois de plus, rendez-vous avec eux. Ensemble.
Un vent glacial soufflait dans les rues de Philadelphie, et le bruit de mes pas, curieusement sonore sur la neige, me donnait l’impression d’aller à l’échafaud. Pas au café où des amis m’attendaient.
Des amis !
Un rire amer m’a échappé, créant un nuage de buée blanche dans l’air piquant. Ils étaient au coin de la rue. Ils, c’est-à-dire Bliss et celui qu’elle m’avait préféré, Garrick.
Serrés l’un contre l’autre, emmitouflés dans leurs manteaux et dans leurs écharpes, ils offraient l’image parfaite du couple idéal. Ils en étaient même l’incarnation vivante, comme s’ils sortaient d’une pub ou d’un roman à l’eau de rose.
Je détestais ce genre de clichés.
Je n’étais pas jaloux.
J’allais m’y faire. Ce n’était qu’une question de temps, parce que tout ce que je voulais, c’était le bonheur de Bliss. Et, à la voir, les mains glissées dans les poches de Garrick, son visage rayonnant levé vers le sien, elle avait l’air vraiment heureux.
C’était hélas ! une partie de mon problème. À force de volonté, je pourrais peut-être oublier les sentiments qu’elle m’inspirait, mais leur bonheur… C’était lui qui me rendait jaloux.
J’étais malheureux.
J’avais beau m’être intégré à Philadelphie, avoir quelques amis, sortir et me changer les idées, je ramais. Nouveau départ ? Tu parles !
Mon appartement – deux pièces sur le campus – était minable, mes relations avec celle qui avait été – qui était encore – ma meilleure amie restaient laborieuses, et je croulais sous les dettes. J’avais cru, en poursuivant mes études, réussir au moins sur un plan.
Erreur.
J’étais le plus jeune étudiant de ma promo. Alors que tous les autres avaient des années d’expérience professionnelle à leur actif et une vie bien remplie, la mienne était aussi passionnante que celle d’une huître vissée à son rocher. J’étais à Philadelphie depuis presque trois mois, et le seul rôle que j’avais décroché était celui d’un sans-abri dans une publicité pour une association caritative. Un rôle de figurant.
Tu parles d’un succès.

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*