Twist Me T1 : L’Enlèvement de Anna Zaires

:star: Twist Me Tome 1 : L’Enlèvement de Anna Zaires

Twist Me Tome 1 -  L'Enlèvement de Anna ZairesBroché : 320 pages
Editeur : Mozaika Publications; Édition : 1
Date de Sortie : 1 février 2015
Collection : Dark Romantica
Langue : Français
ISBN-10: 1631420534
ISBN-13: 978-1631420535
Prix Editeur : 13,79€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Kidnappée. Séquestrée sur une île privée.

Je n’aurais jamais cru que cela puisse m’arriver. Je n’ai jamais imaginé qu’une rencontre fortuite la veille de mon dix-huitième anniversaire pourrait ainsi changer ma vie.

Désormais, je lui appartiens. J’appartiens à Julian. Un homme aussi impitoyable que beau. Un homme dont les caresses me consument. Un homme dont la tendresse me fait plus de mal que sa cruauté.

Mon ravisseur est une énigme. Je ne sais ni qui il est ni pourquoi il m’a enlevée. Il y a des ténèbres en lui, des ténèbres qui me font peur tout en m’attirant.

Je m’appelle Nora Leston, et voici mon histoire.

Mon Avis :

Je ne sais pas comment je suis tombée sur ce titre, je ne m’en souviens absolument pas. Tout ce que je sais c’est que le résumé m’a intrigué, les commentaires sur Amazon aussi, alors je me suis lancée. Je l’avoue, je sors là de ma zone de confort. C’est ma première incursion dans le monde de la Dark-Romance ou Dark-Romantica serait plus juste à dire.

J’ai lu l’histoire, enfin ce premier tome en deux temps parce que c’était vraiment, mais vraiment très dur à digérer.

L’histoire se passe du point de vue de Nora, une lycéenne qui termine à peine l’école et qui va faire LA rencontre de sa vie… Mais surtout LA mauvaise rencontre qui bouleversera sa vie et celle de son entourage.
Nora a tapé dans l’œil de Julian, un beau gosse dont elle fait la connaissance un soir en boite. Même si elle le trouve très beau, elle ne peut s’empêcher d’être mal à l’aise avec lui et préférera en rester là. De plus, elle n’a d’yeux que pour le beau Jake qui semble en pincer pour elle aussi. Le drame se déroulera lors de son premier rendez-vous avec lui. Il est tabassé et elle enlevée, tout simplement.

Un récit dur et sordide à ne pas mettre entre toutes les mains.

C’est la que le cauchemar commence et que nous lecteurs, continuons, intrigués mais avec une boule au ventre. Le ravisseur de Nora n’est autre que Julian lui même. Loin d’être quelqu’un d’attentionné, il violera Nora sans état d’âme. Bientôt, la jeune fille découvrira qu’il a l’intention de la garder pour lui, enfermée, loin de tout, loin de tous, sauf de lui. C’est ainsi qu’il commencera son « éducation » et la façonnera à l’image qu’il veut d’elle. Un lavage de cerveau en bonne et due forme. Plus le temps passe et plus Nora apprendra à apprécier Julian et ses envies particulières. Impossible pour elle de s’échapper, impossible pour elle de ne pas devenir complètement dépendante de lui. Elle développe, bien malgré elle, ce qu’on appelle, le syndrome de Stockholm.

A mon sens et clairement ce titre n’est pas de la romance, d’un point de vue psychologique c’est même ultra malsain et j’avoue avoir quelques interrogations sur les nanas qui pourraient aimer un homme tel que Julian. Parce qu’il n’est clairement pas net et quand on découvre ce qu’il est, on comprend mieux qu’il ne changera jamais et pas pour les beaux yeux de l’héroïne.

Mais parlons-en de l’héroïne, Nora. L’auteure dépeint bien son ressenti du moment où il l’enlève et au moment ou elle commence à l’apprécier. Elle le dit très bien, elle sait que c’est mal, pas normal mais elle ne peut s’empêcher de le désirer, de l’attendre. Tout cela parce qu’il la conditionné à devenir comme cela.
Il faut bien dire que ce fut assez dur de lire un livre pareil et pourtant, j’étais vraiment curieuse de connaître la suite, de savoir jusqu’où il était capable d’aller.

Une histoire éprouvante, haletante qui ne m’a pas laissé indifférente.

Alors est-ce que j’ai aimé ? A vrai dire, je n’en sais rien, ça ne m’a pas laissé indifférente mais non, Julian est le type qui me fait plus cauchemarder que rêver, ça c’est indéniable. Alors, je ne sais pas. Anna Zaires a bien su maitriser son sujet, c’est relativement bien écrit (malgré certaines fautes et autres coquilles) mais non, je ne me suis pas vraiment détendue avec cette lecture. C’était très éprouvant, haletant et… étrange…

A ne pas mettre entre toutes les mains et pour public très averti.

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

 
A propos Artemissia (Julie F) 4104 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

21 Commentaires

  1. Merci pour ca post, ce livre du coup m’intrigue. Je pense que je vais l’acheter, pour voir. J’ai déjà lu Histoire d’Ô, et franchement à ne vraiment pas mettre entre toutes les mains, encore moins des âmes sensibles. Si l’enlèvement est un livre « malsain », Histoire d’Ô l’est tout autant voir peut-être plus et il met mal à l’aise. Moi il m’a laissé un sentiment de colère et une incompréhension. Après le lavage de cerveau fonctionne très très bien dans beaucoup de domaines, ce qui est navrant.

    • Histoire d’Ô c’est encore plus tordu et c’est devenu LA référence dans le monde du BDSM. Là clairement, l’héroïne n’est pas consentante de son plein gré. Elle le devient par désespoir et parce qu’elle se met à entretenir une sorte d’affection malsaine pour son ravisseur.
      Si tu le lis, j’aimerai avoir ton avis, j’avoue que je suis curieuse.

  2. Dommage! Sur goodreads, le livre a une cotation époustouflante, 4,12 de la part de plus de 8000 fans!!!Je ne l”ai pas lu, juste à titre informatif!

  3. Coucou, j ai lu les 2 tomes et c’est très très tordue comme histoire, mais je me suis attachée à nora, ça ne m’a pas laissé indifférente et Julian est cruel et il me fait limite flipper lol
    J’attend le tome 3 (31 Décembre 2015) pour savoir comment se termine le fin mot de cette étrange romance
    Floe

      • Un roman érotique où il n’est pas question d’amour et de romance mais de viol, de séquestration, de manipulation… Je pense que la chronique est suffisamment claire sur ce point, tout comme sur le rating.

        • Je ne l”ai pas lu. Mais je peux parcontre te contredire sur le rating: sur goodreads il obtient 4,5 etoiles sur 5, de la part de plus de 8000 de fans! Il y a donc une sacrée différence!

          • Je pense que par « rating » Elora veut parler du public et non de la note donnée. De plus les notes données par les chroniqueuses ne tiennent pas compte de celles que l’on trouve sur les autres sites. On donne notre avis sans être influencées par d’autres donc c’est normal qu’il puisse y avoir parfois de grandes différences…

      • Non… Mais tomber amoureuse de celui qui t’enferme et qui te viole… c’est spécial et assez obscur. Maintenant, je ne juge pas puisque je ne l’ai pas lu et la « communauté » semble apprécier ce genre littéraire. Mais je reste sur ma position et je trouve ça glauque et noir !!!

  4. Ouff…. Pas certaine que ce roman soit pour moi. Juste lire ton avis me donne le goût de vomir en lisant les comportements de cet homme complètement cinglé. Je dis pas que ton avis est à vomir là, seulement les agissements de ce Julian qui me dégoute. Je ne serais aucunement capable de lire ce dernier. Mais malgré tout ça, tu as su m’intriguer et je pense que je pourrais finir par me laisser tenter… C’est à ni rien comprendre!!!

    • Je suis d’accord avec toi, c’est très noir et à la limite du supportable. Quoique, je suis certaine que l’auteur aurait pu écrire bien pire, dans un sens et vu le contexte c’est un peu soft. Après que tu sois intriguée, je l’ai lu dans ce sens là, j’étais curieuse 🙂

2 Rétroliens / Pings

  1. Keep Me T2 : Garde-Moi de Anna Zaires | Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin
  2. Songe d'une Nuit d'été - Mon Tourmenteur de Anna Zaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*