Méto -Tome 1- La maison d’Yves Grevet

:star: Méto -Tome 1- La maison d’Yves Grevet


méto tome 1 la maison de Yves gravetBroché:
246 pages
Editeur : Pocket Jeunesse (18 avril 2013)
Langue : Français
ISBN-10: 2266238205
ISBN-13: 978-2266238205
Prix éditeur : 6€20
Disponible sur liseuse : Oui

Son résumé:

Méto vit enfermé avec une soixantaine d’autres enfants dans une grande maison aux règles très strictes. Répartis en quatre classes d’âge, ils obéissent aux ordres des « César », des adultes inflexibles, et vivent dans la hantise de grandir trop vite. Car lorsqu’un enfant dépasse la taille réglementaire, il sort de la Maison et on ne le revoit plus jamais… Pourquoi sont-ils enfermés là ? Qu’y a-t-il à l’extérieur ? Ils n’ont plus aucun souvenir de leur passé, et personne pour leur répondre. Jusqu’au jour où Méto rencontre Romu, un enfant bien plus grand que les autres…

Mon avis

Cela faisait quelque temps que ce roman jeunesse attendait sur ma table de nuit. Rien de mieux que cette période estivale pour rattraper un retard de lecture ! Le moins que l’on puisse dire est, qu’une fois commencé, ce premier tome est difficile à lâcher tant il mêle habilement tous les ingrédients d’un bon roman à suspense pour adolescents mais aussi pour adultes. 

Un monde intrigant.

L’univers dans lequel évoluent les 64 pensionnaires de cette étrange maison n’a rien de très attractif. La « Maison » comme ils l’appellent est un lieu qui tient davantage de la prison que du foyer chaleureux. Son maître mot est « règles ». Elles régissent le quotidien de ses enfants dont la principale hantise est de grandir trop vite car, une fois sortis de la Maison, c’est le mystère le plus absolu. Que deviennent les enfants qui disparaissent en pleine nuit ? Aucun des pensionnaires ne le sait. Meto, l’un des plus âgés pas plus que les autres. Pourtant, cette question ne le quitte plus (et ne nous quitte plus non plus tout au long de la lecture). Surtout depuis qu’il sait que dans l’ombre certains connaissent la réponse et que d’autres fomentent un plan pour s’enfuir. 

Et on ne peut que les comprendre ! Si des règles strictes régissent l’endroit, on se rend vite compte que la violence est omniprésente. Sanctions, punitions, endoctrinement, crainte de représailles sont le quotidien des enfants. On ne sait rien de la Maison sinon qu’elle se situe sur une île, au cœur d’un volcan – situation suffisamment étrange pour que l’on soit intrigué et que l’on tourne rapidement les pages pour glaner quelques informations supplémentaires. Quelle est le but de cette maison? Que fait-on des enfants une fois trop grands ? Quel est le secret des « César » à la fois professeurs et gardiens? … Beaucoup de questions qui rendent ce récit additif et passionnant.

 Un univers d’adolescents

Que des garçons vivent dans la Maison. Chacun d’eux porte un nom en rapport avec l’antiquité car aucun ne se souvient d’où il vient et comment il a atterri là. Si certains jouent le jeu et ne se rebellent jamais, d’autres tentent de percer les mystères de la Maison au nez et à la barbe des César mais aussi des traîtres qui se cachent parmi les pensionnaires. Ainsi Meto et quelques autres nous entraîne dans les tréfonds de cet institut mystérieux qui ne dévoilent pas aisément ses secrets. 

Ce tome 1 met en place tout cet univers et les règles qui les régissent. Cette exposition n’en est pas pour autant rébarbative même si elle manque parfois d’action. Le fonctionnement est exposé clairement, sans se perdre dans des détails superflus. Il s’agit avant tout d’un roman jeunesse et il remplit parfaitement sa fonction de captiver son lectorat et de piquer sa curiosité. Le style est fluide et simple, sans être simpliste. L’auteur créé un monde carcéral dans lequel le contrôle de l’esprit des enfants ne parvient pas à étouffer entièrement l’esprit de rébellion. 

Le premier volet de cette dystopie est une réussite. Ce monde répressif et sombre n’a pas encore dévoilé tous ces secrets et je lirai sans aucun doute les tomes suivants. 

Excellent

Acheter ce roman sur AmazonLes Tomes Publiés

 

8 Commentaires

  1. Ça me fait penser à la trilogie du Labyrinthe.
    Ton avis est intéressant. Je vais noter ce titre, histoire de voir si je suis aussi emballée que toi. Ce genre de lecture, à suspense, m’intéresse beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*