Une héritière à Valenciennes de Adeline Dias

Une héritière à ValenciennesBroché: 160 pages
Editeur : Ravet-Anceau (1 mai 2010)
Collection : EUPHORIA
Langue : Français
ISBN-10 : 2359731009
ISBN-13 : 978-2359731002
Prix : 4€50
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé : Alice est une jeune femme de 22 ans qui fuit la capitale. Pour échapper à son passé, elle décide de prendre le premier train et se retrouve à Valenciennes, dans le nord de la France. Seule, sans un sou, sans endroit où dormir et sans expérience, elle ne peut même pas espérer trouver un travail et refaire sa vie. Le soir venu, elle se laisse alors gagner par le désespoir et s’effondre sous la pluie. Dans le train qui le ramène chez lui avec son fils, Gabriel a bien remarqué cette jeune fille qui semblait perdue, assise juste à côté de lui. D’un naturel solitaire, il n’a pourtant pu s’empêcher d’admirer ses magnifiques cheveux blonds et de se sentir attirer par cette fragilité qui se dégageait d’elle. Mais lorsqu’il a voulu l’aider, celle-ci a décliné son offre et leur relation s’est arrêtée là. Du moins le croyait-il, jusqu’à ce qu’il la retrouve brûlante de fièvre, évanouie près de chez lui.

Mon avis

Laissez moi vous dire que j’ai craqué sur ce livre à cause de son titre. Valenciennes est une ville que je connais très bien puisqu’elle n’est qu’à quelques kilomètres de chez moi. Puis, après avoir lu le résumé, je me suis laissée tenter. J’ai été agréablement surprise par la plume de l’auteur et son histoire, bien qu’un peu bancale par certains moments, est une jolie découverte.

Nous faisons donc la connaissance d’Alice, une jeune femme de 22 ans. Il faut attendre plus de la moitié du roman pour savoir ce qui amène notre héroïne à quitter Paris pour se retrouver à Valenciennes, par le plus grand des hasards (et grâce à la magie de la SNCF). Alice est une jeune femme frêle, à la coupe de cheveux un peu étrange (grâce à ses doigts de fées) et très douée en dessin. Pas très sûre d’elle et très méfiante, elle ne supporte plus que les gens s’intéressent à elle. C’est dans la train qu’elle fait la rencontre de Gabriel.

Ce dernier est un libraire d’une trentaine d’années, propriétaire de la librairie Le Jardin des Muses et papa du petit Maxime. Divorcé, il est très entourée par sa sœur Elsa (qui tient le restaurant l’Eden situé à côté de la librairie), sa compagne Natacha (enceinte jusqu’aux yeux) et Iris, sa petite nièce et grande complice de Maxime. Célibataire, Gabriel n’envisage pas de refaire sa vie et consacre tout son temps à sa famille et à ses livres.

Ces deux personnes, n’ayant rien en commun, vont échanger quelques mots dans le train. Alors qu’Alice se méfie du coté gentleman de Gabriel, ce dernier est intrigué par la jeune femme qui semble perdue et à bout de force. Pourtant, après ce trajet, chacun reprend sa vie de son côté et jamais ils n’auraient pu imaginer se croiser, une nouvelle fois. Mais la vie nous joue de drôles de tours et Gabriel va accueillir Alice chez lui, dans son petit bout de paradis. Enfin, recueillir serait plus juste.

Les deux jeunes gens vont commencer par se détester : Gabriel se montre bien trop paternaliste avec Alice et cette dernière refuse, tout d’abord, la main tendue par le père de famille. Mais quand Elsa, Natacha, Maxime, Iris, et Alexis (le serveur de l’Eden, un fils pour Elsa) vont se mêler de leur histoire un peu bancale, tout ce petit monde va se retrouver bouleversé. Pourtant, Alice cache un terrible secret qui ne tarde pas à la rattraper. Sera-t-elle prendre, enfin, les bonnes décisions ?

L’intrigue principale se situe entre la domicile de Gabriel, sa librairie et l’Eden, tous situés à Valenciennes. J’avoue que sous la plume de l’auteur, cette ville a un charme fou : c’est un atout majeur pour le livre. Les descriptions qu’elle en fait donne vie à cette ville un peu boudée (comme tout le Nord-Pas de Calais à vrai dire ^^). Adeline Dias a été très minutieuse dans toutes les descriptions qu’elle a pu faire dans ce roman. Même si certaines ont pu sembler longues, ça a permis de donner un vrai cadre à sa – trop courte – histoire. Je me suis facilement imaginée cherchant un livre au Jardin des Muses ou buvant un café à l’Eden.

Quant aux personnages, je dois dire que je les ai trouvés attachants. Gabriel est sûrement le personnage le plus abouti dans ce bouquin. Ce n’est pas l’homme parfait mais croyez-moi, on se laisse facilement séduire par cet homme un brusque, un peu gauche. Franchement, si je pouvais rencontrer un homme comme ça, je ne le laisserai pas partir. Alice m’a un peu agacée par moment. Je pense que son immaturité y est pour beaucoup (en même temps, elle reste très jeune) et puis, j’ai trouvé qu’elle manquait de piquant. En tout cas, en ce qui concerne les personnages secondaires, notamment Maxime, Iris, Natacha, Elsa et Alexis, je dois vous avouer que je les ai tous adorés. Ils semblent tellement vrais, tellement vivants. Enfin, ce n’est que mon avis.

Pour ce qui est de l’intrigue, j’avais un peu deviné les bases grâce aux indices distillés par l’auteur. Je regrette juste que tout se termine si vite et que la fin ne soit pas un peu plus travaillée, comme si elle avait été bâclée. Je tiens aussi à dire que l’épisode avec Estéban était peut-être un peu trop surfait et vraiment pas nécessaire. Mais ce n’est que mon avis. En tout cas, Adeline Dias nous offre une jolie romance entre deux personnages qui n’auraient jamais du se rencontrer, n’évoluant pas du tout dans le même milieu. Même si j’ai trouvé l’histoire d’Alice un peu tirée par les cheveux et très bancale, je dois dire que j’ai été séduite par tout ce petit monde et par tout cet univers.

La plume de l’auteure, malgré tous ces petits défauts, reste captivante et agréable. On ne s’ennuie pas un seul instant. Même si l’intrigue n’a rien d’original et que le roman se termine bien trop vite à mon goût (le livre est très, trop, court), on est captivé par cette histoire entre Gabriel et Alice. Un roman parfait pour une après-midi sur une plage ensoleillée !

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

 
A propos RockAndStone 516 Articles

Charlie – Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres.
#TeamRonWeasley

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*