En attendant l’année dernière de Philip K. Dick

Chroniqué par SéverineSéverine

:star: En attendant l’année dernière de Philip K. Dick


En attendant l'année dernière de Philip K. Dick
Nombre de pages :
416
Editeur : J’ai Lu
Collection : Science-fiction
Date de sortie : 13 mai 2015
Langue : Français
ISBN-10: 2290033677
ISBN-13: 978-2290033678
Prix Editeur : 6 €
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

Nous sommes en 2055. Gino Molinari, secrétaire des Nations unies, dirige le monde d’une main de fer dans un gant de velours. Ou plutôt l’inverse, car sous ses airs de dictateur, il prend sur lui une grande partie de la souffrance du monde, au point d’en mourir, parfois. Mais peu importe, car alors on le remplace par un autre Gino Molinari venu d’un univers parallèle. Le procédé est étrange, mais dans la guerre qui oppose les Terriens aux Lilistariens, il est essentiel de maintenir l’illusion d’une gouvernance sans faille.

Mon avis :

En 2055 aux États-Unis, Éric Sweetscent est un chirurgien spécialiste de la greffe d’organes. Son rôle est maintenir en vie Virgil Ackerman, un grand industriel, en changeant l’un après l’autre ses organes défaillants. Sa femme Kathy, pourvoyeuse en antiquités, travaille aussi pour Virgil : elle déniche pour l’industriel des objets anciens lui rappelant sa jeunesse. Le mariage d’Éric et Kathy est désastreux : Éric se sent dominée par sa brillante femme en tous points supérieurs à lui et leurs relations en pâtissent à tel point qu’il envisage le divorce. Mais, leurs problèmes semblent anodins par rapport à la situation politique de la Terre. En effet, les Terriens qui ont découvert d’autres civilisations dans la galaxie se sont alliés aux Lilistariens (contrairement à ce que le synopsis indique), à l’apparence humanoïde, pour faire la guerre aux Reegs qui eux ressemblent à de gros insectes. Mais, la guerre tourne en faveur des Reegs et les puissants Lilistariens obligent de plus en plus les Terriens à utiliser leurs ressources.

Les Terriens se seraient-ils trompés d’alliés ? Lorsque Gino Molinari, secrétaire des Nations unies et chef suprême de la Terre, demande à Éric Sweetscent de devenir son médecin personnel, ce dernier est abasourdi et rencontre un homme usé et affaibli par des maladies chroniques qui apparaissent et disparaissent sans explication. Au même moment, Kathy devient accro à une toute nouvelle drogue, le JJ-180, aux effets surprenants puisqu’elle permettrait de voyager dans le passé ou le futur selon les personnes qui en prennent. Et si cette drogue devenait un moyen de sauver la Terre d’une guerre perdue d’avance ?

En attendant l’année dernière (Now wait for the last year) est un roman publié en 1966 qui peut paraître un peu dépassé pour les amateurs du genre science-fiction. Pourtant, il respecte les codes du genre et se lit d’une traite sans une seconde d’ennui. Il évoque des thèmes chers à Philip K. Dick comme les univers parallèles, les drogues aux effets surnaturels, les voyages dans le temps sans oublier pour autant un aspect plus humain en s’intéressant aux relations entre Éric et sa femme Kathy. On s’immerge assez facilement, passées les premières pages, dans le monde imaginé par Philip K. Dick avec ses robots-taxis parfois conseillers des héros, ses drogues hallucinogènes et ses univers « miroir ».

Le personnage peut-être le plus intéressant, en tout cas le plus complexe, c’est Gino Molinari que l’on a du mal à cerner. Est-il le chef faible, hypocondriaque et dominé par le ministre des Lilistariens qu’il donne à voir ou bien un fabuleux stratège, seul capable de sauver la Terre, et de prendre sur lui la souffrance des gens qui l’entourent ? On est pris d’affection aussi pour Éric, le héros, partagé entre ses difficultés personnelles avec sa femme Kathy et la crise politique de la Terre. Avec son humble position de médecin du chef suprême, il aura lui aussi son rôle à jouer en consommant lui-même du JJ-180 pour influer sur l’avenir.

En attendant l’année dernière est un bon roman d’anticipation, peut-être pas le meilleur de Philip K. Dick mais avec lequel on passe un agréable moment !

Très bon

Acheter ce roman sur Amazon

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*