Quatre sœurs en scène de Sophie Rigal-Goulard

Chroniqué par Lily Lily

:star: Quatre sœurs en scène de Sophie Rigal-Goulard

quatre soeurs en scène de sophie Rigal GoulardNombre de pages :  160 pages
Editeur :  Rageot
Date de sortie :  20 Mai 2015
Collection :  Rageot Romans
Langue :  Français
ISBN-10:  2700247817
ISBN-13:  978-2700247817
Prix Editeur :  6,45€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

Laure passe l’été chez elle avec ses sœurs Lou, Lisa et Luna, et leur jeune tante Caroline, car leurs parents médecins participent à une mission humanitaire au Sénégal. Comment échapper à l’ennui alors que les amis sont partis ? Les filles multiplient les loisirs, rencontrent des voisines. Bientôt l’idée d’une collecte et d’un spectacle autour de la culture sénégalaise s’impose à elles. Seront-elles à la hauteur de leurs rêves ? Leurs amies sénégalaises et les réseaux sociaux peuvent-ils les aider ?

Mon avis :

« Quatre sœurs en vacances » fait partie d’une série de petits romans jeunesse qui comprend pour le moment quatre titres : Quatre sœurs en vacances (2012), Quatre sœurs à New-York (2013), Quatre sœurs dans la tempête (2015) et Quatre sœurs en scène (2015). Destinée aux enfants à partir de 9 ans, la série est bien plus orientée pour les filles même si je suis persuadée que certains petits garçons pourraient aussi y trouver leur bonheur.

Ayant lu en début d’année « Quatre sœurs en vacances », j’ai été enthousiaste à l’idée de poursuivre cette série !

Dans ce tome-ci nous retrouvons Laure, 12ans, la narratrice, qui s’apprête à passer son mois de juillet avec ses sœurs Lou (16 ans),  Lisa (9 ans) et Luna (5 ans) mais sans ses parents qui vont partir en voyage humanitaire à Dakar au Sénégal. La tribu des 4 sœurs se réjouit tout d’abord de la liberté qu’elles vont pouvoir avoir mais déchante vite en apprenant que c’est leur tante Caro qui va avoir la lourde charge de s’occuper d’elles. Tante Caro est la petite sœur de leur mère et bien qu’elle soit pleine d’énergie, les activités qu’elle a prévues laisse à désirer. Et rien ne va en s’arrangeant car Lou déserte la tribu pour aller rejoindre une de ses copines au bord de la mer et car le voisin, Monsieur « Paémable » se fait de plus en plus présent dans leur quotidien. Les filles rêvent du Sénégal et regrettent de ne pas avoir pu accompagner leurs parents, elles en sont persuadées, elles auraient pu être utiles là-bas. Faisant chauffer leurs méninges, elles réalisent qu’il a tout de même certaines choses qu’elles peuvent faire en France pour apporter leur soutien aux enfants de Dakar. C’est décidé : elles collecteront des livres !

Le scénario de ce tome est moins comique que celui du premier qui m’avait beaucoup plu avec un papa un peu maladroit qui voulait lui-même organiser les vacances de toute la famille. Pourtant j’ai trouvé que l’intrigue était tout aussi intéressante. Cette fois on ne milite plus en pleine montagne mais on fait preuve de solidarité avec d’autres enfants, c’est tout aussi bien et intéressant pour les plus jeunes selon moi.

En ce qui concerne les personnages, j’avais été un peu déçue dans le premier tome de voir que les quatre sœurs (surtout les trois plus grandes) avaient à peu près le même caractère. Ici ce n’est plus le cas et le changement est appréciable. Lou est l’ado dans toute sa splendeur, collé à son téléphone, qui se remet de déceptions amoureuses et qui ne manquerait jamais une occasion de voir ses copines. Lisa est devenue accro aux informations, elle veut tout connaitre, tout apprendre et malheureusement tout partager avec les autres. La moindre question est suivie d’un rapport détaillé. Bref, Lisa est devenue quasiment insupportable. Luna a décidé qu’elle était une grande fille et que pleurer ce n’était plus de son âge, tout comme les déguisements de fées d’ailleurs. Laure quant à elle a peu changé, elle reste au milieu de la fratrie sans réussir à trouver sa place.

A nouveau ce tome évoque de nombreux sujets : les missions humanitaires, la solidarité, les ruptures, les relations avec les copines… Un concentré en 160 pages, parfait pour les fillettes !

Les illustrations sont toujours aussi sympathiques même si j’ai été un peu agacé de voir que certaines d’entre elles revenaient trop souvent, pourquoi ne pas avoir fait plus de petits dessins ?

Cette série est vraiment très sympa, si vous ne la connaissez pas encore, n’hésitez pas à la faire découvrir aux enfants de votre entourage (ou à la garder pour vous histoire de retomber en enfance !).

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Les tomes précédents

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*