Passions australiennes d’Emma Darcy

Chronique réalisée par RoseRose

Passions australiennes d’Emma Darcy

Passions australiennes d'Emma Darcy (Harlequin)Nombre de pages : 448 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er mai 2015
Collection : Hors-série
Langue : Français
ISBN-10: 2280331446
ISBN-13: 9782280331449
Prix Éditeur : 7,50 € 
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Sur les terres arides et sauvages de l’Outback australien, retrouvez les trois frères King. Des forces de la nature au caractère bien trempé… à qui ne manque qu’une femme à aimer.
Sous le charme d’un King
Après sa rupture avec son petit ami et patron, Miranda s’est juré deux choses : ne pas retomber amoureuse de sitôt et ne plus jamais mélanger vie privée et vie professionnelle. Des résolutions qu’elle aurait dû tenir sans mal, réfugiée au fin fond de l’Outback pour diriger le complexe de King’s Eden. Mais, alors qu’elle fait la connaissance de Nick, le fils aîné du clan des King, elle pressent que ses belles résolutions vont fondre comme neige au soleil…
Ennemis passionnés
Samantha Connelly et Tommy King ont grandi ensemble dans le domaine de King’s Eden et, depuis des années, passent leur temps à se chamailler. Tommy a toujours trouvé insupportables l’allure de garçon manqué de Samantha et sa manie de vouloir toujours rivaliser avec lui. Aussi est-il particulièrement troublé de découvrir que la jeune femme n’a pas que des défauts, et qu’elle est aussi extrêmement séduisante. Peut-être est-il temps pour eux d’enterrer la hache de guerre…
Comme le feu sous la glace
Des mois… Voilà des mois que Jared King ne trouve plus le sommeil, tant l’image de Christabel Valdez hante ses nuits. Mais s’il sent que la mystérieuse et sensuelle jeune femme brûle d’une passion égale pour lui – ce que seuls ses regards trahissent –, elle s’obstine à garder ses distances. Jared sait désormais que pour gagner son cœur, il devra d’abord percer le douloureux secret de son passé qu’elle cherche à lui dissimuler.

Mon avis :

Trois titres en un, un pour chaque frère King (et leurs difficultés à trouver le grand amour) ! Et on va toutes être d’accord je crois pour dire qu’on ne ferait pas dormir le joli monsieur de la couverture dans la baignoire s’il se présentait à notre porte…

Sous le charme d’un King

Un premier titre plutôt prévisible, mais qui se laisse lire. Les frères King sont trois célibataires, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. L’aîné, Nick, est le plus solitaire. Sa mère désespère un peu de le faire sortir de sa coquille, et elle compte bien sur l’arrivée de Miranda pour évidemment s’occuper du complexe de King’s Eden, mais également pour interpeller Nick… J’ai apprécié la rencontre entre nos deux héros, et tout le contexte autour, cet Outback sauvage et dangereux. La famille King est assez atypique, avec trois fils et une mère-matriarche qui fait filer tout le monde à la baguette. C’est un milieu quasi-exclusivement masculin et j’ai trouvé très bienvenu ce personnage de femme autour duquel gravitent ses fils. C’est d’ailleurs elle qui est l’instigatrice de la venue de Miranda à King’s Eden, et ses actions dans les deux autres récits auront vraiment de l’importance.

Quant à notre héroïne, Miranda, elle n’est pas perçue comme une jeune femme fragile qui tomberait dans les premiers bras musclés qui passent. Au contraire, lors de sa rencontre avec Nick, celui-ci a l’impression qu’il s’agit d’une femme forte, sur laquelle il n’a aucun effet, alors qu’elle a le souffle coupé par sa seule présence. Ce type d’héroïnes est plutôt appréciable !

Un petit bémol pour une partie des personnages secondaires. Autant ceux que l’on va retrouver dans Ennemis passionnés et Comme le feu sous la glace (notamment Elizabeth King, la mère, Tommy et Jared, les deux autres frères) sont bien présents et prennent corps au fur et à mesure du récit, autant les autres, notamment les clients de l’hôtel et notamment un en particulier, sont brossés extrêmement vite alors qu’ils auraient pu faire partie intégrante de l’intrigue.

Ennemis passionnés

Pour ce deuxième opus, nous retrouvons Tommy et son amie/petite sœur de cœur/ennemie de toujours, Sam. Ces deux-là s’envoient des piques plus violentes les unes que les autres ! Sam en a assez que Tommy la considère encore comme une gamine, et Tommy ne sait pas comment gérer cette boule de nerfs qu’est la jeune femme. Mais Elizabeth, comme dans la rencontre entre Miranda et Nick précédemment, va mettre son grain de sel dans la machine pour les amener à se redécouvrir, et, peut-être, à s’apprécier.

Cette histoire perd un peu de son sel avec certains gros clichés qui arrivent en plein milieu (je ne vais pas développer outre mesure pour ne pas spoiler, mais les épisodes avec l’ex-petite amie de Monsieur sont vus et revus) et gâchent un peu le rythme et l’engouement qu’on pouvait avoir pour ce couple. J’ai également moins apprécié cette deuxième histoire par rapport à la première pour une raison assez évidente, c’est le manque d’effet de surprise et de découverte. Il faudrait peut-être fragmenter sa lecture pour avoir le plaisir de retrouver cet univers et ces personnages, et ne pas forcément enchaîner les trois récits comme je l’ai fait.

Comme le feu sous la glace

Pour moi, cette dernière histoire a été la plus tirée par les cheveux ! Sur le papier, elle avait pourtant tout pour plaire, mais plus on avance dans le récit et notamment dans les secrets de Christabel, plus je me disais que l’auteur ne savait pas du tout où emmener ses personnages ! Même Elizabeth, pour laquelle j’avais pas mal d’affection, m’a déçue dans ses actions : elle minaude et se comporte comme une ado alors qu’elle aurait du être décrite en mère-tigresse qui veut protéger ses petits.

Les enchaînements sont hallucinants (dans le mauvais sens du terme), c’est bancal et j’ai même eu du mal à aller jusqu’au bout. Jared m’a paru complètement éteint par rapport à ses frères, un héros en carton-pâte. Un bon point quand même pour l’un des personnages secondaires, Vikki, sorte de gouvernante qui a quasiment toujours vécu à Picard House (l’une des maisons des King en ville) et s’occupe de l’intendance.

Mais une vrai déception pour ce troisième titre.

Bon

 Acheter ce livre sur Amazon

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*