Bal de Givre à New York de F. Colin

BAL_DE_GIVRE_A_NEW_YORK.inddNombre de pages : 293 pages
Éditeur :Editions Albin Michel (5 janvier 2011)
Collection : Wiz
Langue : Français
ISBN-10: 2226193561
ISBN-13: 978-2226193568
Prix : 13€70
Disponible sur Liseuse ? OUI

Son résumé : Anna Claramond ne se souvient plus de rien. Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché. Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

Mon avis

C’est en flânant dans la médiathèque de ma commune que je suis tombée sur ce titre. Outre la couverture que j’avais trouvée super jolie, c’est surtout le résumé qui m’avait convaincue. Il promettait une atmosphère aussi légère qu’énigmatique. Après avoir laissé le livre traîner quelques temps sur mon bureau, j’ai décidé de m’y plonger. J’ai lu le livre d’une traite mais je ressors insatisfaite de cette lecture, voire déçue.

Nous faisons donc la connaissance d’Anna Claramond. C’est une jeune lycéenne qui se réveille au milieu de nulle part, mais à New-York. Un New-York sensiblement différent de ce l’on peut connaître. Tout est beau, blanc, léger et l’architecture est encore plus majestueuse qu’à l’habitude. Anna a presque perdu la mémoire : elle ne se souvient que de quelques bribes de détails concernant sa vie et sa rencontre avec le richissime Wynter va bousculer la jeune femme. Bien qu’elle soit sûre de le connaître, elle ne se souvient pas de lui. Pourtant, la jeune fille arrive à rentrer chez elle où Jacob, le majordome, lui apprend que ses parents sont partis sans pouvoir donner plus d’informations à Anna.

Anna est la fille de l’architecte qui a conçu ce New-York aérien. Mais en retournant au lycée, la jeune femme s’aperçoit que les personnes ont une mauvaise image de son père. Voici le début du bouquin. Déroutant, non ? Moi aussi, j’étais complètement perdue. Puis Anna va tomber amoureuse de Wynter et celui-ci va la défendre face au Masque, un tueur en série qui sévit dans la ville. Une jeune femme de 17 ans richissime, qui semble complètement étrangère suite au départ de ses parents et à sa perte de mémoire. Oui, mais voilà, c’est seulement vers l’extrême milieu du livre que l’intrigue se met en place. Quelque chose cloche dans la monde d’Anna et le compte à rebours est lancé. Une course contre la montre est lancée et la jeune femme va devoir se battre corps et âme pour enfin connaître la vérité.

Vous trouvez ce résumé brouillon ? C’est un peu comme ça que j’ai perçu l’histoire. Je ne peux vous en dire plus sur le livre de peur de vous spoiler mais je dois vous avouer que j’ai été perplexe durant une bonne partie de ma lecture. L’histoire a du mal à décoller et il faut un certain laps de temps avant de voir l’intrigue principale se mettre en place. J’ai trouvé ça dommage car finalement, il ne reste que très peu de temps à l’auteur pour pouvoir développer correctement son univers. Je dois cependant reconnaître que cette balade au cœur de New York est rafraîchissante, agréable. C’est un aspect presque « humain » que l’auteur a voulu montrer. Pourtant, je ne peux m’empêcher de me dire qu’il manque une touche de gaieté, de couleur dans ce New York si clair mais tellement sombre. Pour vous résumer en quelques mots, le cadre de l’intrigue est superbement choisi mais il manque de relief, de piquant et de mise en valeur.

J’aimerais passer aux personnages. Même si j’ai fini le livre, je suis vraiment désolée de dire que ces derniers me sont toujours aussi étrangers. Bien qu’Anna soit au centre du bouquin, il m’a tellement manqué de détails pour pouvoir apprécier la jeune fille. On ne sait que le strict minimum sur elle, son caractère, son entourage. Ça m’a déstabilisée car ça a été difficile pour moi de m’attacher à notre héroïne. Quant à Wynter, que dire ? Dès le début, ce garçon m’a semblé inamical. Trop parfait pour être blanc comme neige. L’auteur aurait dû davantage s’attacher à rendre Anna « réelle » qu’à sublimer Wynter. Et puis, pardon mais franchement, je n’ai pas cru un seul instant à leur relation. C’est peut-être pour ça que j’ai eu du mal à rentrer complètement dans le livre quand on sait que la majeure partie du bouquin est consacrée à cette relation. C’est pareil : le personnage du Masque n’est pas assez exploité. Il avait pourtant un potentiel non négligeable. Après, voilà. J’ai eu un immense coup de cœur pour le personnage de Jacob, le majordome, et celui de la vieille folle qui vend des journaux. Dommage que leur présence dans le livre ne se limite qu’au strict minimum. Ces personnages, aussi sympathiques pour certains que détestables pour d’autres, manquent de reliefs, de vie, et d’explications quant à leur vie ou leur rôle dans la vie d’Anna. C’est peut-être un choix de l’auteur quand on saisit l’intrigue mais, à mes yeux, ça manquait de pétillant.

Pour ce qui est de l’intrigue, l’idée de départ est plutôt sympathique et bien amenée. Mais elle n’est pas assez exploitée et développée dès le départ. La grosse action du livre se déroule dans les dernières pages et franchement, c’est assez frustrant. On lit, on lit en espérant que quelque chose nous mette sur la voie mais rien ne vient. Pourtant, Dieu sait que j’ai adoré le dénouement et même si j’avais des soupçons, je ne m’attendais pas à une telle fin. Surtout pour le contexte. L’auteur a agréablement caché son jeu pour un effet de surprise des plus réussis. Mais voilà. Cette fin est gâchée par la lenteur, la froideur continuelle du livre. L’intrigue principale, à savoir le trio formé par Anna, Wynter et le Masque, a trop traîné en longueur même si tout arrive très vite. C’est paradoxal, je sais, mais c’est exactement mon ressenti à la fin de ma lecture. L’intrigue aurait pu être géniale si seulement elle avait été amenée d’une autre manière.

En quelques mots, l’intrigue a du mal à se mettre en place mais une fois lancée, tout va bien trop vite, et tout arrive sans que l’on comprenne pourquoi. Beaucoup de questions restent en suspens et la fin ne nous livre pas toutes les réponses nécessaires. Pourtant, je dois avouer que j’ai bien aimé partager ce moment en compagnie d’Anna, même si je ne me suis pas attachée à elle comme je l’aurais voulu. Un livre qui sort des sentiers battus certes, mais qui ne tient pas toutes ses promesses.

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

 
A propos RockAndStone 516 Articles

Charlie – Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres.
#TeamRonWeasley

10 Commentaires

  1. Je suis du même avis. J’ai eu du mal à voir où l’auteur voulait en venir, à m’attacher réellement aux personnages … mais j’ai trouvé la fin absolument géniale !!!
    Je pense que l’auteur aurait dû développer davantage son intrigue, ses personnages, quitte à faire deux tomes. Ainsi, la révélation finale aurait encore plus surpris le lecteur qu’il ne le fait déjà.

    • Hey Cckat, tu as résumé mon ressenti en quelques lignes.

      C’est un livre frustrant car l’ensemble est un peu bof mais la fin est tellement géniale qu’on ne sait pas si on doit aimer ou détester.

      J’suis d’accord avec toi : l’auteur aurait dû étoffer son intrigue, quitte à en faire 2 tomes, plutôt que de ‘bâcler’ son roman et nous balancer les informations à la pelle. Et nous laisser avec plein de questions en suspens !

      Merci d’avoir pris le temps de lire mon avis 🙂

      • De rien. J’aime beaucoup lire les avis d’autres personnes au sujet de livres que j’ai lu ! 😉

        C’est vrai que c’est frustrant comme bouquin. Une collègue me l’avait prêté parce que justement, elle n’arrivait pas à déterminer si elle aimait ou non.
        Je l’ai dévoré (parce que j’avais plein d’autres livres à lire après, et aussi parce que j’étais plutôt intriguée par la perplexité de ma collègue, qui est d’ordinaire plus enthousiaste quand il est question de livre) et mon premier commentaire a été « Il est trop génial !!! » (bah oui, je venais de lire la fin !).
        Aujourd’hui, même si j’adore toujours la fin, j’ai l’impression d’avoir lu un premier jet, une première version de l’histoire, comme une trame de base à suivre pour écrire ensuite le vrai bouquin autour de ça. Ou alors un tout premier roman, ce qui n’est pas le cas, l’auteur en a écrit plein d’autres avant.

        En bref, beau potentiel complètement gâché. Dommage !

        • Mais c’est exactement ça ! J’ai l’impression que tu as lu dans mon esprit, c’est effrayant ! 😛

          Voilà, la fin est tellement surprenante et géniale que j’ai juste l’impression que le reste du livre est juste banal. C’est exactement ça : pour moi, c’est une épreuve avant la rédaction finale. C’est bien dommage du coup parce que l’histoire perd de son charme.

          Comme tu dis, beau potentiel complètement gâché ! Tu as encore visé juste 😀

  2. Il est dans ma PAL depuis une éternité mais à chaque fois que je veux l’en sortir je fait machine arrière… Il faudra quand même que je passe ce cap un jour 😉

    • Chère Lupa, je pense que tu as des choses plus intéressantes à lie, crois-moi … 😛

      Non mais s’en vouloir te décourager, ce livre se lit en une petite après-midi ou une soirée. Si vraiment tu as du temps devant toi, vas-y. Sinon, tu peux encore attendre un peu car même si la fin est géniale (enfin surprenante), l’ensemble est plutôt bof …

      Après, ce n’est que mon avis ! Et courage, je suis sûre que tu passeras ce cap haut la main ! 😀

  3. J’ai beaucoup apprécié ce livre où la fin m’a bluffée mais comme toi, j’ai trouvé qu’il manquait un petit truc, c’était un peu brouillon. Mais j’ai quand même passé un bon moment 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*