ASCFLa Collection RLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESYOUNG ADULT

Les 100 T3 : Retour de Kass Morgan

Chronique réalisée par LittlepadfootLittlepadfoot

:star: Les 100 Tome 3 : Retour de Kass Morgan

Les 100 Tome 3 - Retour de Kass MorganNombre de pages :  350 pages
Editeur :  Robert Laffont
Date de sortie :  26 mars 2015
Collection :  Collection R
Langue :  Français
ISBN-10:  2221157451
ISBN-13:  978-2221157459
Prix Editeur :  17,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Survivre. Le manque d’oxygène à bord de la Colonie a déclenché une panique meurtrière. Seuls les plus chanceux ont pu emprunter les dernières navettes partant en direction de la Terre.

Aimer. Cette nouvelle apocalypse plonge les 100 dans l’angoisse : qui parmi leurs proches a survécu à l’atterrissage ? Les retrouveront-ils à temps ?.

Manipuler. Bien décidé à conserver le pouvoir, le vice-chancelier n’hésitera pas à faire taire quiconque tentera de lui résister.

Combattre. Prêts à tout pour garder leur nouvelle liberté, Clarke, Bellamy, Wells et Glass devront chacun affronter leur destin pour sauver leur idéal. L’ultime compte à rebours a commencé.

Mon avis :

Retour est le tome final de la trilogie Les 100, que j’attendais avec une grande impatience.

Je préviens tout de suite qu’il y a des gros risques de spoilers des deux premiers livres, je vous déconseille de lire ma chronique si vous n’avez pas pris connaissance des événements antérieurs à ce tome /!\

J’avais très hâte de savoir le dénouement de cette saga, après un premier tome qui introduit parfaitement l’univers ainsi que les personnages, puis un second tome qui a amené plus d’actions et de rebondissements, avec surtout une fin qui m’avait laissée sur des charbons ardents : le retour de la Colonie sur Terre !

Nous retrouvons donc nos jeunes protagonistes, à commencer par Clarke et Bellamy, qui savourent leur amour naissant sur cette nouvelle planète qui ne leur semble plus si hostile. Wells semble à nouveau pouvoir toucher au bonheur aux côtés de Sasha, une jolie Née-Terre. Puis il y a Glass et Luke, qui font partie des nouveaux colons fraîchement arrivés sur Terre au tout début de ce tome.

Ce livre final est un renouveau et la perspective d’une nouvelle vie sur une planète que les hommes peuvent à nouveau fouler. Mais le nouveau départ n’est pas complet, car l’intransigeant vice-chancelier Rhodes continue à diriger d’une main de fer, ne laissant place à aucune liberté et à aucune justice. Le pardon promis aux 100 en échange de leur expédition sur Terre n’est même pas respecté. De plus, pour beaucoup, nos héros n’ont pas retrouvé leurs familles dans les nouveaux arrivants, car peu de personnes ont pu embarquer dans les capsules à destination de la Terre. L’arrivée de la Colonie sur Terre signe également l’arrêt de mort pour Bellamy, qui a tiré sur le chancelier afin de pouvoir être parmi les 100, ce pourquoi Rhodes va fatalement le punir.

On retrouve toujours le même style, une écriture détaillée qui se lit facilement et qui donne envie de suivre jusqu’à la fin les péripéties de nos héros. Il y a un peu moins de flash-back que dans les autres tomes, ça donne encore plus l’impression de nouveau départ, que l’auteur se concentre sur le présent sur Terre et non plus sur le passé et la Colonie.

Nous avons toujours droit aux mêmes points de vues, respectivement de Bellamy, Glass, Clarke et Wells. Les retrouvailles entre Wells et Glass ont été très touchantes, ça m’a fait découvrir une autre facette du personnage de Glass. J’apprécie beaucoup le couple qu’elle forme avec Luke, mais au final j’ai trouvé que les chapitres qui leur étaient consacrés étaient souvent ennuyeux et cela n’apportaient rien de plus à l’histoire. Concernant les trois autres, j’ai trouvé qu’il y avait une certaine harmonie dans leur trio et j’ai adoré voir les deux couples Bellamy/Clarke et Wells/Sasha évoluer, le dernier couple étant mon préféré contrairement à beaucoup de monde.

La fin, bien que très belle, m’a paru un peu trop rapide. J’aurais aimé qu’il y ait un épilogue type « quelques années/mois plus tard », histoire de savoir ce que sont devenus les nouveaux Colons de la Terre.

Ce tome se révèle être le meilleur de la trilogie d’après moi. Tout s’accélère, étant donné que c’est le dernier. Il y a un concentré d’actions et d’émotions qui font un mélange détonnant, que j’ai beaucoup apprécié ! J’ai été au bord des larmes, complètement angoissée pour les héros ou encore ravie et heureuse pour eux.

Les 100 se conclut d’une superbe manière, malgré quelques bémols à noter, j’ai adoré suivre pendant trois tomes leurs aventures. J’aime ce genre de dystopie où il y a de l’action et de l’émotion au rendez-vous, mais aussi où l’auteur prend le temps d’approfondir son univers et ses personnages. Je la conseille à tous, je pense qu’elle peut plaire au plus grand monde, surtout avec un tel tome final ! Je vais maintenant pas tarder à me jeter sur la série TV pour retrouver Les 100 !

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Les tomes précédents

Les 100 T1 Les 100 T2

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

6 Commentaires

    1. Les deux histoires diffèrent à ce qu’on m’a dit, je sais qu’il y a un personnage dans la série qui est important (Finn je crois) mais qui n’existe pas dans les livres ^^
      Mais après ça reste la même trame principale, les 100 sur Terre et la Colonie, etc…Donc je pense que tu peux te lancer en attendant la saison 3 😀

      1. Ahh super, effectivement Finn est très présent dans les 2 premières saisons 🙂 Mais il me tarde vraiment de les lires, surtout pour voir si mes personnages favoris resteront les mêmes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils