Harry Potter à l’Ecole des Sorciers de J.K. Rowling

Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l’Ecole des Sorciers de J.K. Rowling

Harry potter tome 1Nombre de pages : 322 pages
Editeur : Folio Junior
Date de sortie : 29 septembre 2011

Collection : Folio Junior
Langue : Français
ISBN-10 : 2070643026
ISBN-13 : 978-2070643028
Prix éditeur : 8€20
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !

Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom.

Mon avis

C’est avec un nouveau regard que je me penche sur la saga Harry Potter. Comme bon nombre d’entre vous, j’ai lu les livres quand j’étais jeune et cette saga m’a suivie durant toute mon adolescence. Mais après avoir, enfin, visionné tous les films tirés des livres, j’avais envie de me replonger dans les livres de J.K Rowling. Je voulais voir si j’avais toujours ce frisson, ce plaisir et surtout si j’aimais toujours autant la plume et l’univers créé par l’auteure. Je dois vous avouer que je ressors complètement satisfaite de ma lecture.

Un monde plein de magie.

Harry Potter à l’école des sorciers est le premier tome d’une saga en sept tomes, centrée sur le jeune Harry et sur l’école de magie Poudlard. Nous faisons donc la connaissance du jeune Harry Potter, un orphelin vivant les Dursley, son oncle et sa tante, détestables au plus haut point. Martyrisé par son cousin Dudley, Harry vit dans le placard sous l’escalier et est reconnaissable grâce à la cicatrice en forme d’éclair qu’il a sur son front. Considéré comme l’esclave de la famille, sa vie va être bouleversée quand il apprend qu’il est un sorcier et qu’il va enfin pouvoir faire sa rentrée à Poudlard, la plus grande école de magie. C’est Hagrid, le géant gardien de Poudlard, qui est chargé de préparer Harry pour cette année qui risque d’être déroutante pour le jeune garçon.

Harry découvre un monde presque « parallèle » où la magie a une importance capitale ; un monde dans le monde. C’est ainsi qu’il va se rendre compte que la magie existe, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Mais Harry va surtout découvrir qu’il est une célébrité dans cet univers particulier : en effet, alors qu’il n’était encore qu’un bébé, il a survécu à l’attaque qui a tué ses parents, James et Lily. Ces assassinats ont été perpétrés par un magicien dont l’âme est noire, mauvaise ; Voldemort, le Seigneur des Ténèbres ou encore Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom. Harry est le seul à avoir réchappé du terrible sort que Voldemort lui réservait, surtout quand on sait qu’aucun adversaire du terrible magicien ne survit face au Seigneur des Ténèbres. Présumé mort, le mage noir n’est pas réapparu depuis cette confrontation.

Harry Potter va vivre une première année à Poudlard très animée : épaulé par Ron Weasley (un jeune garçon malin mais pas très bon à l’école, sixième enfant d’une famille de sorciers) et par Hermione Granger (une jeune fille qui sait tout sur tout, première de la classe et seule sorcière de sa famille), Harry Potter va découvrir un monde fantastique où de nombreuses épreuves l’attendent : survivre à l’attaque d’un troll, gagner les matchs de Quidditch, maîtriser sa baguette, affronter ce prétentieux Drago ou encore découvrir que Voldemort n’est pas tout à fait mort. La onzième année d’existence d’Harry Potter va se révéler être mouvementée et dangereuse.

Le premier tome d’un saga palpitante

Le premier tome de la saga sert d’introduction, d’incipit. J.K Rowling nous présente son univers, ses codes et ses personnages. De nombreuses informations nous sont fournies. On apprend à connaître Poudlard et ses secrets. On assiste à l’initiation d’Harry Potter qui, finalement, nous sert également d’initiation. On apprend le us et coutumes du monde magique, on se familiarise avec le langage particulier à cet univers, on assiste aux prémices d’une histoire qui ne sera pas de tout repos. L‘univers créé par J.K Rowling est tout simplement incroyable, même dans ce premier livre. Franchement, je trouve ça impressionnant, encore maintenant.

Je dois avouer que le début ne m’a pas convaincue plus que ça. J’ai l’impression que tout s’enchaîne bien trop vite et qu’on a un peu de mal à assimiler toutes les révélations. Même si certains passages sont alourdies par des descriptions qui ne sont pas toujours nécessaires, on ne peut qu’accrocher au monde magique. Poudlard, le Quidditch, les créatures magiques, les Moldus, les Sorciers, tout est absolument délicieux. Le récit est parfois un peu trop enfantin (en même temps c’est un livre pour enfants à la base) mais on se prend facilement d’affection pour la triste histoire d’Harry Potter.

D’ailleurs, parlons des personnages. Je pense qu’ils sont un des points forts du roman. Tout d’abord, le trio formé par Harry et ses deux amis, Ron et Hermione, fonctionne à merveille : il se dégage une alchimie juste incroyable et tellement touchante. On ne peut qu’apprécier le personnage d’Harry Potter, son ouverture d’esprit et sa capacité à surmonter les épreuves de la vie. Pourtant, mon coup de cœur va à Ron Weasley. Depuis le début, mon cœur balance pour le comique de ce trio. Ron apporte une touche de fraîcheur, de sympathie et d’humour à ce premier tome. Quant à Hermione, le troisième larron, j’avoue qu’elle m’a un peu tapée sur le système ; en même temps, c’est le cas pour toutes les Madame-Je-Sais-Tout.
Après, je ne vais pas rentrer dans les détails tant il y a de personnages. Ça peut sembler d’abord déroutant parce qu’il faut rester concentré mais on se rend compte que chacun a un rôle bien particulier et défini. Après, comme toujours, il y a des stéréotypes : la tête à claques et ses deux complices, le garçon maladroit et trouillard, le professeur sombre et méchant, le professeur tellement cool et gentil que ça en paraît louche, et le directeur tellement compréhensif … En bref, dès le départ, on sait qui va poser problème, qui seront les méchants et qui aideront Harry et ses amis. C’est prévisible, donc un peu dommage, mais ça n’enlève rien au charme du roman.

C’est peut-être le tome que j’ai le moins aimé, justement parce qu’il est plus destiné à des enfants qu’à des jeunes adultes ou adultes. Pourtant, ça n’empêche pas d’apprécier cette lecture. Grâce à l’auteure, on s’évade dans un monde extraordinaire. Je reste toujours aussi bluffée par l’imagination débordante de J.K Rowling. Je me demande encore où elle a pu piocher toutes ses idées. Après, voilà, je pense qu’il faut prendre du recul et faire abstraction des avis des uns et des autres pour pouvoir se faire son propre avis sur Harry Potter.

Voici donc un premier tome gentillet qui permet de mettre en place l’action et de nous éclairer la future grande mission d’Harry Potter. Malgré un point noir sur le côté stéréotypé (méchants contre gentils), et le récit par moment enfantin, c’est une agréable lecture qui vous fera voyager dans un univers magique et féérique.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

A propos RockAndStone 475 Articles
Charlie - Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres. #TeamRonWeasley

10 Commentaires

  1. Coucou Charlie 🙂
    Haaaaa! Harry Potter restera une de mes saga préférée 🙂 je l’ai lu tellement de fois!! et toujours avec le même plaisir 🙂 je l’ai fait découvrir à mon fils ( ça fait 13 ans déjà!! c’était pour lui au départ!! lol) et à mes deux filles quand elles ont eu l’âge, c’était notre lecture du soir 🙂 mais j’avais le privilège de le lire en premier à chaque sortie!! lol normal je lisais plus vite!! 😉
    A demain pour le rendez-vous musical 🙂
    Bises

    • Hey Fany !
      Comment résister à Harry Potter (enfin, surtout à Ron ^^) ? Cette saga convient à toute la famille en plus. Fille, garçon, jeune ou vieux, Poudlard, c’est pour tout âge.
      Je vois que tu as contaminé toute la petite famille. C’est un très bon virus, à vrai dire.
      Aaah les privilèges d’être maman 😛 La première ? Je n’en aurais pas douté ^^

      Bises et à demain 😀

  2. Un livre incontournable, une saga à avoir dans sa bibliothèque. Quand la saga est sortie je n’ai lu que les 4 premiers , mais je les ai tous vu en films . Du coup je compte finir la lecture des autres 🙂 Ya toujours plus de détails dans un livre, des passages qu’on ne peut pas traiter dans un film. En général je ne lis jamais un livre après son adaptation cinématographique, car j’aime me faire mes idées, mon univers du livre. Merci pour ton avis, bonne lecture, bon long week-end 🙂

    • Bonjour Vitamine 🙂
      Je te rejoins sur de nombreux points : HP est une saga à avoir dans sa bibliothèque. C’est tellement entraînant, tellement envoûtant.

      En tout cas, j’ai été un peu déçue sur les adaptations. Comme tu le dis, il manque toujours un certain nombre de détails et puis, je reconnais que j’ai un peu de mal avec Daniel Radcliffe 😛 Mais c’est toujours agréable de les visionner !

      De rien et n’hésite pas à revenir. Bonne fin de semaine 😀

Laisser un commentaire