Dans l'Air du TempsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESLumen EditionsYOUNG ADULT

In The End de Demitria Lunetta

:star: In The End  de Demitria Lunetta

In The End de Demitria LunettaBroché: 410 pages
Editeur : LUMEN
Date de sortie : 2 Avril 2015
Collection : IN THE END
Langue : Français
ISBN-10: 2371020397
ISBN-13: 978-2371020399
Prix Editeur : 15€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

Voilà trois mois qu’Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds. Grâce à l’équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l’émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu’au jour où une voix lui parvient à travers l’oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger. Amy n’a pas le choix. Si elle veut sauver sa sœur d’adoption, il va lui falloir se rendre à Fort Black, là où d’autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l’aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l’invasion des Floraes… Une vérité qui s’avère plus cauchemardesque encore qu’elle ne le croyait ! Après IN THE AFTER, Demitria Lunetta nous entraîne dans une course infernale contre la montre. Avec IN THE END, elle clôt d’une main de maître un dyptique au rythme haletant.

Mon Avis :

Voilà donc la suite tant attendue de « In The After » qui m’avait plus qu’emballée. Nous replongeons donc avec une certaine appréhension dans ce monde apocalyptique dans lequel Amy tente de survivre par tous les moyens. Alors qu’elle avait échappé de peu à un sort peu enviable dans la colonie de New Hope dirigée par sa mère et le Docteur Reynolds, l’adolescente va devoir affronter de nouveaux dangers, sans doute bien pires que ceux qu’elle avait déjà vécus, pour sauver Baby, sa sœur de cœur.

Amy va donc devoir se rendre au camp de Fort Black. A son arrivée, toutes les appréhensions de la jeune fille se confirment, Fort Black est une prison dans laquelle se mélangent prisonniers et survivants. La vie là-bas est atroce, cauchemardesque, pourtant Amy ne reculera devant rien pour retrouver le frère de Kay, lui seul pouvant sauver Baby.

Sur place, Amy fera la connaissance de Jacks, l’un des gardes de la prison. Bien vite, le jeune homme la prendra sous son aile car, là-bas, les femmes sont une denrée rare et donc… en continuel danger.

Un récit haletant et captivant !

Une nouvelle fois, je me suis complètement laissé embarquer dans l’histoire, à tel point que je n’ai pas vu les pages filer ! La plume de Demitria Lunetta est captivante. La vie dans la prison est rude et ne fera pas de cadeau à Amy, qui aura le malheur de tomber sur un dangereux criminel… Mais là-bas, même les tueurs en série peuvent trouver un « job ». Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de Jacks qui très vite s’attachera à elle.  Les personnages évoluent dans un monde impitoyable et les descriptions ne sont pas faites dans la demi-mesure. J’ai vraiment apprécié cet aspect du livre. Les protagonistes ne sont pas lisses et chacun a ses petites manies, ses secrets et ses points faibles.  Amy va devoir batailler dur pour aller jusqu’au bout de sa mission, quitte à se mettre en danger. Les relations entre les personnages ne sont pas survolées mais pas non plus embellies. Ce qu’ils vivent est rude et il y a peu de place à la romance. J’ai envie de dire, encore heureux, car ça n’aurait pas été crédible du tout. Pourtant, Amy s’attachera petit à petit à Jacks et Brenna, une jeune fille, une véritable guerrière qui tente de faire sa place dans cette prison regorgeant des pires rebuts de la société. Rien n’est blanc, rien n’est noir. Les gens qui y survivent tentent de trouver le meilleur des compromis car c’est soit ça, soit la mort assurée.

Un univers dans lequel la condition de la femme est remise en question.

Amy aura à ce propos une très belle discussion avec une ancienne avocate qui s’est retrouvée coincée dans la prison au moment de la fin du monde, Pam. A Fort Black, les femmes sont revendiquées ni plus ni moins par les plus forts. Pour survivre, elles n’ont pas le choix que de s’accoutumer à cette nouvelle vie. Elles deviennent, pour leur propre sécurité, la propriété de l’homme qui la remporte. Pour savoir qu’elles sont à quelqu’un, on tatoue le nom de leur homme (maître ?) sur le bras.

C’est cruel, barbare et remet la condition de la femme à son aspect le plus primitif et sauvage. Un retour en arrière qui va autant choquer Amy que le lecteur qui lit ces lignes. Mais à Fort Black, la jeune fille comprendra qu’il n’y a pas vraiment le choix. Elle-même devra faire profil bas, ce qui ne lui conviendra pas du tout.

Une sécurité toute relative et des secrets bien gardés.

Comme à New Hope, Fort Black cache son lot de secrets nauséabonds, où d’autres scientifiques prouveront qu’ils ne sont pas blanc comme neige. En cherchant le frère de Kay, elle mettra les pieds dans une poudrière très explosive ce qui ne sera pas du tout au goût des dirigeants du Fort.

Un style et une histoire entièrement maîtrisés !

Vraiment, je salue une nouvelle fois le style et la façon dont l’auteure a su diriger son récit. Pas une minute elle ne perd sa ligne directive, elle va jusqu’au bout de ses idées. Elle voulait écrire un livre crédible sur une apocalypse avec un virus qui détruit l’humanité et la ramène à un état des plus horrible. Elle voulait montrer à quel point, si cela arrivait, le gouvernement ne serait pas en reste et elle a réussi à ne pas dévier en nous servant une histoire superficielle. De fait, le lecteur ne peut que se retrouver entraîné dans ce monde terrible en se demandant comment cela va finir.

La vérité c’est que, tellement emballée, je n’ai pas vu la fin arriver et quelle fin ! Je ne vous en dévoilerai rien. Sachez jusque qu’elle reste ouverte et de ce fait, elle n’en est qu’encore plus crédible.  Un fin qui, pour ma part, m’a légèrement frustrée mais pas dans le sens péjoratif du terme. J’aurais aimé en avoir encore un peu plus mais, au final, l’auteure s’arrête juste au bon moment.

Enfin une histoire YA de Zombie qui ne déçoit absolument pas ! Je suis Fan !

Si vous avez aimé et accroché au premier tome, ce deuxième tome vous régalera assurément ! C’est bien enlevé et terriblement passionnant malgré un univers dur et effrayant. Je salue l’auteure qui a su nous offrir une duologie de qualité avec des personnages profonds et une histoire de Zombie captivante et innovante.

A lire de toute urgence <3 !

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Les Tomes Publiés

In the After

Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

4 Commentaires

    1. Tu vas te régaler si tu es fan de ce genre. L’auteur ni va pas à moitié et la tension monte crescendo sans parler de toutes les épreuves que va traverser l’héroïne. Vraiment c’est une duologie qui vaut le coup d’être lue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils