Accueil ASCF 30 ans, célibataire, un enfant, permis B de Isaac Frelon

30 ans, célibataire, un enfant, permis B de Isaac Frelon

8 Temps de lecture
1
0
1

Chronique réalisée par LittlepadfootLittlepadfoot

:star: 30 ans, célibataire, un enfant, permis B de Isaac Frelon

30 ans, célibataire, un enfant, permis B de Isaac FrelonNombre de pages :  240 pages
Editeur :  Editions de la Reine
Date de sortie :  24 novembre 2014
Langue :  Français
ISBN-10:  2373030039
ISBN-13:  978-2373030037
Prix Editeur :  16€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Toute la boite la voulait, je l’ai donc voulue. Elle me laissait des semaines sans nouvelles, je l’ai donc aimée. Pourtant tout le monde le sait, on ne tombe jamais aussi bas que lorsque l’on tombe amoureux. Quand une fille vous appelle c’est mauvais signe, il y a les textos pour les « Sa va ?» ou les « tu fé koi se soir ? » ou autres messages codés qui signifient « Du sexe ce soir ça te dit ? ». Mais quand elle vous dit «faut qu’on parle » c’est franchement inquiétant. Ils devraient relancer une campagne contre le sida à la télé, j’aurais peut être mis une capote. Par ce premier roman, Isaac Frelon nous offre le One Man Show d’un homme qui se livre complètement, pour le meilleur et pour le pire. Un homme qui refuse la suprématie des femmes sur les hommes… et l’inégalité des sexes. Cette façade cynique cache la douleur touchante d’un père et son combat pour son enfant.

Mon avis :

Je peux déjà vous dire que ce livre n’est pas comme les autres. Déjà, c’est une histoire vraie, une autobiographie, une véritable chronique que nous fait l’auteur de sa propre vie. C’est à partir d’un entretien d’embauche (d’où le titre et la quatrième de couverture inspiré d’un CV) et des questions qu’on lui posera que Isaac Frelon, auteur et héros de ce livre, va nous raconter ses péripéties.

Ce livre a des allures de One Man Show, les chapitres sont inégaux et souvent très courts, on est vite pris dans le rythme de l’histoire. On s’embarque dans le récit et on ne s’arrête plus entre les chapitres. L’auteur nous trimballe littéralement entre ses différents sujets, un nouveau chapitre et c’est à nouveau l’inattendu : une aventure de son enfance ? Un récit d’une soirée avec une autre de ses conquêtes ? Un retour à l’entretien d’embauche ? Eh bien non en fait il nous racontait juste le film devant lequel il s’était endormi ! C’est ça ce livre, c’est une succession de tout ce que l’auteur veut nous raconter, pas forcément dans l’ordre chronologique, ce qui peut perdre au début, mais on s’y retrouve vite et on ne s’arrête plus de tourner les pages.

Cependant, les deux thèmes principaux de ce livre restent tout de même son fils et les femmes qu’il a connu. Concernant ce dernier sujet, on peut dire qu’il ne mâche pas ses mots, dédramatise tout et ne cache pas sa misogynie, son infidélité chronique et toutes ses autres frasques. Au-delà du thème du père seul avec son enfant comme l’indique la couverture, on dirait que ce roman est pour l’auteur un exutoire, un véritable journal intime.

Le ton est cynique, parfois très noir mais surtout drôle à souhait. Il y a des moments où j’ai éclaté de rire ou juste souri devant la justesse des mots de l’auteur. Car derrière toutes les aventures d’Isaac, il nous fait une critique très juste et très vraie de la société, des hommes, des femmes, des employeurs, des mères, des pères célibataires… On se rend vite compte qu’on s’attache à cet homme, un peu salaud au premier abord, mais c’est un homme qui nous touche et qui veut transmettre certains messages par son roman.

Je recommande ce livre bien différent des autres, qui vous fera rire, gentiment sourire, parfois vous énervera également, mais si vous aimez l’humour noir et les récits de vie, vous pouvez y allez, ce livre est fait pour vous !

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

  • Quand on n’a que l’humour d’Amélie Antoine

    Quand on n’a que l’humour d’Amélie Antoine Nombre de pages :  424 pages …
Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

Un Commentaire

  1. Sandee

    20 février 2015 à 21 09 15 02152

    Ca a l’air marrant comme livre!

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 4 exemplaires de Sauvage de Chantal Fernando à gagner !

Parce que nous vous l’avions promis, voici un concours pour gagner un livre très hot…