ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESNEW ADULT

Expérimentation de Jane Devreaux

SINDER – Tome 1 : Expérimentation de Jane Devreaux

Sinder tome 1Format : Format Kindle
Taille du fichier : 411 KB
Nombre de pages de l’édition imprimée : 168 pages
Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
Langue : Français
ASIN: B00SDKSEPC
Prix : 3€88

Résumé :

(En anglais sin signifie péché et sinder signifie cendre) –

Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux.

Une rumeur peut tout changer.
Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River. Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde, celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson. Jamais, Sandre ne reconnaitra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies. « Tu veux un conseil, trouve-toi une fille, n’importe laquelle, vide tes bourses et remet la machine à penser en route. ».  Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire d’amour ?

Mon avis

Pour une fois, je n’écrirai pas ma chronique à chaud. J’ai pris le soin de laisser quelques heures s’écouler avant de vous parler de ma lecture.

Je ne pourrais pas vous expliquer mais je ne sais toujours pas si j’ai complètement aimé ou si j’ai partiellement détesté ce premier tome de Sinder. Je ne sais pas si vous voyez là où je veux en venir  ? Je vais essayer de vous éclairer un peu plus sur ma lecture afin que vous vous fassiez votre propre avis.

Nous faisons donc la connaissance de Sandre (j’ai détesté ce prénom mais j’apprécie fortement tous les symboles qu’il signifie). C’est une jeune femme de 17 ans, un peu psychopathe sur les bords. Au lycée, cette demoiselle a la réputation d’être la pire des garces et d’être la méchanceté incarnée. Elle cultive une apparence un peu « marginal » : beaucoup de noir autour de ses yeux, vêtements informes et style un peu grunge. Sandre reste pourtant une excellente élève avec une passion pour la photographie.

Elle photographie souvent le beau Josh, rugbyman populaire du lycée. Josh est quelqu’un de gentil et de prévenant. Mais tout comme les autres, il n’apprécie guère Sandre. Surtout quand on sait qu’il est en couple avec Marcy, jeune fille de bonne famille et catholique pratiquante. Ce qui signifie qu’à la différence de beaucoup de leurs amis, les deux jeunes gens sont vierges. Pourtant, Josh a de plus en plus de mal à ne pas presser Marcy. Eh oui, à 17 ans, on a les hormones qui démangent.

Ces trois personnes n’ont rien en commun. Pourtant, ils vont les trois se retrouver au centre d’un triangle amoureux un peu pervers à mes yeux. Quand Marcy possédera le cœur de Josh, Sandre aura son corps et le tiendra dans ses filets grâce au sexe. Mais Sandre possède de nombreux secrets et Josh est déterminé à percer la coquille de la jeune fille. Il finira par trouver ce qui se cache sous la carapace et son maquillage outrancier.

J’ai essayé de ne pas vous en dévoiler trop sur l’histoire pour vous laisser l’occasion de le découvrir par vous même. Maintenant, je vais vous parler de mon ressenti pur. Beaucoup de choses m’ont dérangée dans le livre. A commencer par le langage super vulgaire et très cru. J’ai beau être adulte, j’ai réussi à être choquée par le langage employé par nos deux héros : l’auteure a su me mettre en colère et il en faut beaucoup. J’ai toujours du mal à comprendre l’intérêt d’employer un tel registre pour écrire une histoire. Il n’y a aucune beauté dans le texte mais je pense que c’est un choix voulu par l’auteure. Jane D. a voulu nous faire plonger dans les univers de Sandre et Josh sans poser de « filtre » afin de comprendre leur fonctionnement. Je suis d’accord avec le principe ça a marché car je me suis entièrement imprégnée des deux caractères mais franchement, je ne pense pas que toutes ces vulgarités étaient nécessaires.

Ensuite, j’ai parfois trouvé le temps long dans le récit. Je ne me suis pas ennuyée mais j’ai été un peu lassée par la répétition de certaines scènes / scénarios. Oui bien sûr, encore une fois, ça nous permet de comprendre la nature de la relation entre Josh et Sandre mais franchement, ça manquait de piment par moment. J’ai trouvé ça un peu répétitif et trop facile. Pourtant, les indices dispersés par l’auteure afin de nous permettre de cerner Sandre et de trouver ses blessures secrètes étaient judicieux et complètement incroyables. J’ai bien aimé toute cette énigme autour de Sandre, ses parents, sa vie. Je ne cache pas que je m’attendais un peu à cette fin, je ne sais pas si c’est mon intuition ou le fait que j’ai bien interprété chaque morceau du puzzle Sandre. En tout cas, même si je n’ai pas été surprise, ma curiosité a été piquée à vif et je meurs littéralement d’envie de savoir ce qui va se tramer dans le tome 2.

Par contre, j’aimerai dire à l’auteure que trop de sexe tue le sexe. Ce sont des gamins de 17 ans, pas des lapins. Franchement, j’ai été frustrée de n’avoir quasiment que cet aspect de la relation des deux jeunes gens. Je vous précise donc que le livre contient des scènes de sexe décrit de manière crue, sans aucune poésie. Je tiens donc à vous dire que le livre est réservé à un publie averti et ne convient pas à des adolescents. Après, c’est un new adult, je sais mais voilà, c’est un peu « borderline ». En dehors de ça, j’ai quand même trouvé que c’était intéressant de vivre la romance de Josh et Sandre en analysant leurs ébats sexuels (oui, je sais, c’est bizarre écrit comme ça).

Quoi qu’il en soit, après avoir rédigé cette chronique, je me rends compte que j’ai quand même énormément apprécié cette lecture. Et comme dit précédemment, je meurs d’envie de connaître les suites des aventures de Josh et Sandre mais surtout de cerner enfin (et complètement j’espère) la personnalité déroutante de cette dernière.

Néanmoins, même si des choses m’ont dérangée, l’auteure a réussi à susciter mon intérêt et titiller ma curiosité. J’ai hâte de lire le tome 2 et j’espère que je serai toujours aussi emballée que pour le premier.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

9 Commentaires

  1. Je pense la même chose, je l’ai lu d’une seule traite, mais les gros mots des les premières pages m’ont un peu déranges, et les scènes de sexes. Mis à part cela l’histoire est jolie et j’attend la deuxième partie avec impatience. Il faut que je sache absolument leur devenir. Merci pour la chronique.

    1. Bonjour Fran Cine et merci pour ton petit mot.
      Je vois qu’on est toutes d’accord sur le livre finalement. Au delà du sexe et du langage cru, l’histoire est vraiment sympathique et tout comme toi, j’ai hâte de pouvoir connaître la suite des aventures de Sandre et de Josh 😀

  2. J’ai lue ce roman d’une traite et je dois le relire pour pouvoir faire ma chronique correctement ; parce que ce n’est pas facile de suivre ces deux personnages au langage vulgaire. Je précise quand même que j’ai aimé aussi cette lecture et que ça me tarde de découvrir la suite.

    1. Finalement, nos avis se rejoignent ! ^^
      J’ai vraiment eu du mal avec la vulgarité du bouquin. Mais c’est vrai qu’au delà de ça, c’est une très bonne histoire à découvrir 🙂

      Tout comme toi, j’ai hâte de connaître la suite 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils