Accueil ASCF Le Secret des émeraudes de Nora Roberts

Le Secret des émeraudes de Nora Roberts

7 Temps de lecture
0
0
2

Chronique réalisée par RoseRose

:star: Le secret des émeraudes de Nora Roberts

Le secret des émeraudes de Nora RobertsNombre de pages : 224 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 1er février 2015
Collection : Nora Roberts
Langue : Français
ISBN-10 : 2280332361
ISBN-13 : 9782280332361
Prix Éditeur : 7,80 €
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Un adolescent rebelle et distant, dont toutes les filles raffolaient : telle est l’image que Suzanna Calhoun a gardée de Holt Bradford depuis leur unique rencontre, dix ans plus tôt. Aussi n’est-elle pas surprise de découvrir aujourd’hui devant elle un homme froid et désagréable, apparemment peu disposé à lui accorder son attention. Pourtant, Suzanna en est sûre, Holt détient la clé du mystère qui entour le fameux collier d’émeraudes que ses sœurs et elle pensent caché dans le manoir familial des Tours, et qu’elles cherchent depuis des semaines maintenant… Mais encore faut-il que Holt se laisse approcher, et qu’elle-même parvienne à repousser la douloureuse attirance qu’il réveille en son cœur, alors qu’elle s’est juré de ne plus jamais tomber amoureuse…

Mon avis :

Première impression quand on a un titre comme celui-ci et un résumé accrocheur : on s’attend à entrer dans une vraie saga, comme sait si bien le faire Nora Roberts, avec plein de détails, une intrigue qui prend le temps de se poser, des personnages bien dessinés…

Bon ben là, tout de suite, il faut oublier cette idée. Ce livre fait à peine 200 pages, et il est écrit tellement gros qu’on a l’impression de replonger en enfance avec ces ouvrages qui nous aidaient à apprendre à lire… Et quant à l’histoire…

Une histoire tellement simple et bâclée qu’elle en devient ennuyeuse

Un collier d’émeraudes a disparu depuis des années, mais la famille Calhoun est persuadée qu’il est encore quelque part dans leur maison de famille, le manoir des Tours (mais sinon ils ne prennent pas le temps de chercher hein, c’est trop compliqué). Déjà plusieurs membres de la famille ont tenté de mettre la main dessus (et en ont profité pour trouver l’homme ou la femme de leur vie par la même occasion, c’est quand même très pratique cette histoire, pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller lire les précédents tomes de la série. Ou pas), mais non, ils ne l’ont jamais retrouvé. C’est donc à Suzanna, la petite dernière sur laquelle on compte, de faire ses preuves. Et il se trouve que Bianca, son arrière-grand-mère, la propriétaire du collier, avait a priori fricoté avec un peintre, l’arrière-grand-père de Holt Bradford, qui lui-même rêve de fricoter avec Suzanna… (Vous suivez un peu ?)

Bref, l’histoire s’annonçait quand même de manière plutôt sympathique et j’étais assez impatiente de découvrir cet univers, mais j’ai vraiment été déçue.

Je tiens quand même à dire que l’histoire de Bianca et de Christian Bradford m’a touchée, et je pense que Nora Roberts tenait là de quoi faire une grande histoire. On ne peut que regretter que cet amour très pur qu’elle tenait là n’ait pas été davantage mis au centre du texte.

Mais l’impression qu’il reste de ce livre, c’est vraiment celle de l’auteur qui avait besoin de remplir son frigo (et son compte en banque). Tous les éléments sont là mais bâclés, et c’est ce qui rend la lecture encore plus frustrante. Tout est trop facile, tout va trop vite, et on reste sur notre faim.

Moyen

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 4 exemplaires de Sauvage de Chantal Fernando à gagner !

Parce que nous vous l’avions promis, voici un concours pour gagner un livre très hot…