Accueil ASCF Nos Faces Cachées de Amy Harmon

Nos Faces Cachées de Amy Harmon

11 Temps de lecture
14
0
4

Chronique réalisée par LilyLily

:star: Nos faces cachées de Amy Harmon

Nos Faces Cachées de Amy HarmonNombre de pages :  437 pages
Editeur :  Robert Laffont
Date de sortie : 22 Janvier 2015
Collection :  R-JEUNES ADULTES
Langue :  Français
ISBN-10:  2221156145
ISBN-13:  978-2221156148
Prix Editeur : 17,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l’on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu’à ce qu’il cesse de l’être… Nos faces cachées est l’histoire de cinq amis qui partent à la guerre. L’histoire d’amour d’une jeune fille pour un garçon brisé, d’un guerrier pour une fille ordinaire. L’histoire d’une amitié profonde, d’un héroïsme du quotidien bouleversant. Un conte moderne qui vous rappellera qu’il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

Mon avis :

Difficile en ce moment de ne pas avoir entendu parler de Nos faces cachées, les éditions Robert Laffont en font une vraie pub et nombreux sont les bloggeurs déjà conquis ! Alors forcément, je ne pouvais pas passer à côté de ce « roman phénomène de l’auto-édition Young-Adult ». Et puis qu’un roman auto-édité soit autant plébiscité a éveillé ma curiosité.

Je dois avouer qu’au premier abord, la couverture m’a un peu refroidie (alors qu’un mâle bien fichu ça fait toujours plaisir aux yeux en temps normal) ; j’avais peur de découvrir une histoire de midinette amoureuse du beau gosse du lycée. Finalement c’était bien une histoire de midinette amoureuse du beau gosse du lycée mais c’était aussi beaucoup plus !

En terminale dans une petite ville tranquille où tout le monde se connait, Fern est une jeune fille ordinaire qui craque complètement pour Ambrose Young, le lutteur de choc du lycée, admiré et acclamé par tous les habitants. Comme (presque) toutes les adolescentes de son âge, Fern s’émerveille devant les romans à l’eau de rose, s’imaginant vivre elle-même une passion dévorante avec le fameux Ambrose. Mais Fern sait qu’elle n’est pas comme toutes les héroïnes de ces histoires d’amour, elle n’est pas très jolie, elle est quelconque, on ne se retourne pas pour la regarder comme on le fait pour Rita, une de ses amies. Alors quand Rita lui demande de l’aide pour déclarer sa flamme à Ambrose, Fern met de côté ses propres sentiments et rédige un message à destination du garçon, le premier d’une longue série. Malheureusement, tout s’écroule quand le jeune homme découvre le pot aux roses. Et puis Fern a un cousin : Bailey, né quelques jours seulement avant elle. Atteint de la myopathie de Duchenne, le jeune homme est en fauteuil roulant et nécessite de l’aide en permanence. Fern et lui forment donc un duo inséparable et ils tentent tous les deux de profiter au maximum de la vie en sachant pertinemment que les jours de Bailey sont comptés.

De son côté Ambrose a dû mal à accepter sa condition de « super lutteur de la ville ». Il a le sentiment que tout le monde ne voit en lui que ses exploits au combat et la responsabilité qui pèse sur ses épaules se fait de plus en plus grande. Par peur de trop décevoir, Ambrose va donc décider de ne pas rejoindre l’équipe de l’Université après sa terminale mais de s’engager dans l’armée. Un autre combat débute alors dans lequel il va embarquer ses quatre amis : Jesse, Beans, Paul et Grant. Lorsqu’il reviendra d’Irak, plus rien ne sera jamais comme avant.

Dès le début de ma lecture j’ai été prise d’affection pour Fern et Bailey, le lien que tous les deux ont noué est très touchant, Fern prend soin de son cousin au mieux et le jeune homme le lui rend bien en essayant lui aussi de s’occuper de sa cousine. Bailey parvient à prendre avec humour la situation dans laquelle il se trouve et apporte une vraie fraicheur à l’histoire. Fern quant à elle ne ressemble pas à l’héroïne parfaite, elle est parfois maladroite et doute en permanence d’elle-même. Ambrose, à l’opposé, incarne l’idéal masculin mais il n’est pas inintéressant pour autant au contraire, il a conscience que la nature l’a pas mal gâté mais aimerait parfois être plus comme tout le monde, il se sent quelque part redevable et fait son possible pour satisfaire les autres. Je pourrais en dire beaucoup sur Ambrose Young, sur Fern, sur Bailey et sur leur histoire mais ça m’obligerait justement à trop vous en dire, le mieux est que vous les découvriez par vous-mêmes.

Une histoire que je n’oublierai pas et qui reviendra sans aucun doute dans mon esprit par tous les messages qu’elle laisse derrière elle.

J’ai été conquise par ces trois personnages et par leur histoire. Ils sont extrêmement différents les uns des autres, même complètement opposés et pourtant, des événements vont les réunir. De nombreux thèmes sont abordés (et bien abordés) dans ce roman : l’acceptation de soi, le deuil, le handicap, la violence, le courage, la perte d’une vie passée, l’espoir, l’amour forcément, la foi aussi.

Je n’ai pas versé ma petite larme comme je m’y étais préparée mais j’aurais pu. Ce n’est pas non plus un coup de cœur car il m’a manqué un petit quelque chose (mais je ne saurais pas dire quoi). En tout cas c’est une histoire que je n’oublierai pas et qui reviendra sans aucun doute dans mon esprit par tous les messages qu’elle laisse derrière elle.

Inoubliable

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

14 Commentaires

  1. Lucie LuxnBooks

    19 janvier 2015 à 11 11 36 01361

    Trop hâte qu’il sorte !

    Réponse

  2. floe13

    19 janvier 2015 à 11 11 56 01561

    Olala j’ai tellement hâte de le lire, je l’attends avec impatience, j’ai participé au concours pour essayer de le gagner, je croise les doigts
    Ta chronique m’a plus que convaincu
    merci

    Réponse

  3. Sandee

    19 janvier 2015 à 12 12 04 01041

    Merci, je vais me le noter!

    Réponse

  4. Clara

    19 janvier 2015 à 19 07 08 01081

    J’ai très envie de le lire! J’ai hâte qu’il sorte 🙂

    Réponse

  5. Lily bookland

    19 janvier 2015 à 19 07 49 01491

    Plus que quelques jours à tenir les filles et vous pourrez courir dans vos librairies !

    Réponse

  6. Léa Touch Book

    19 janvier 2015 à 20 08 03 01031

    Il faut absolument que je le lise 🙂

    Réponse

  7. Carnet Parisien

    19 janvier 2015 à 21 09 17 01171

    Je veux le lire ! Une de mes amies l’a gagné grâce au concours de la collection R sur Facebook et elle m’a promis de me le prêter 🙂

    Réponse

  8. Gwla10

    23 janvier 2015 à 2 02 47 01471

    Il a fait mouche chez moi … Une vraie claque ! Je n’avais pas subis toute la publicité de R pour ce livre j’en avais juste entendue parler sur une vidéo d’une youtubeuse comme ça en passant, donc ça a été une vraie surprise de découvrir tous les thèmes abordés dans la vie des personnages !

    Bref je vais avoir du mal à me remettre de cette lecture … Un coup de coeur permis à l’effet de surprise … Comme quoi la sur information peut changer totalement la reception d’un livre…

    Réponse

    • Lily bookland

      31 janvier 2015 à 17 05 06 01061

      C’est vrai que je connaissais déjà les très grandes lignes de l’histoire. Pourtant à aucun moment je n’avais entendu parler de Bailey et il faut bien le dire c’est lui le ciment de toute cette histoire 😉

      Réponse

  9. Alexandra ♥

    26 janvier 2015 à 15 03 59 01591

    Vu tous les bons échos que j’ai pu lire ce livre, je meurs d’impatience de le lire ! Certainement l’une de mes prochaines lectures dans les jours à venir 😉 Encore merci pour cette chronique <3

    Réponse

    • Lily bookland

      31 janvier 2015 à 17 05 05 01051

      Mais de rien ! J’espère que tu apprécieras autant voire plus que moi 😀 Tu me diras ce que tu en as pensé <3

      Réponse

  10. Les lectures de Janvier 2015 | A Trip to Bookland

    1 février 2015 à 18 06 09 02092

    […] Cath est fan de la série Simon Snow, comme le reste du monde. Sauf qu’elle ne se contente pas d’endosser le costume de son héros favoris à chaque avant-première, elle va jusqu’à écrire la suite des aventures du jeune mage, et publie ses histoires sur un site ou sa fanfiction est suivie par des milliers de lecteurs.  Tout bascule le jour où Wren, sa sœur jumelle, qui partage sa passion depuis toujours, décide de faire chambre à part sur le campus universitaire. Alors que Wren s’apprête à profiter dignement des joies de la vie étudiante, Cath est soudain projetée dans un univers hostile où elle va devoir se confronter à des gens bien réels : son père, publicitaire qui frise le surmenage, une prof de littérature qui méprise la fanfic, une coloc un peu revêche et un petit ami envahissant… Note : 17/20 Juste après avoir terminé FanGirl, j’ai reçu Nos Faces Cachées des éditions Robert Laffont, encore un service presse pour Songe : chronique ici. […]

    Réponse

  11. floe13

    4 février 2015 à 19 07 38 02382

    Je viens de tourner la dernière page et je suis complètement retournée, ce livre est déchirant, magnifique, et wahouu Une vraie claque !
    Floe

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 4 exemplaires de Sauvage de Chantal Fernando à gagner !

Parce que nous vous l’avions promis, voici un concours pour gagner un livre très hot…