ASCFAventures & PassionsROMANCE HISTORIQUE

Le Mystérieux Duc de Bewcastle de Mary Balogh

Chronique réalisée par RoseRose

:star: La Saga des Bedwyn Tome 6 : Le mystérieux duc de Bewcastle de Mary Balogh

La Saga des Bedwyn T6- Le Mystérieux Duc de Bewcastle de Mary BaloghNombre de pages : 320 pages
Éditeur : J’ai Lu
Date de sortie : 19 novembre 2014
Collection : Aventures et passions
Langue : Français
ISBN-10 : 2290080446
ISBN-13 : 9782290080443
Prix Éditeur : 6,95 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

L’arrogant duc de Bewcastle ne côtoie que la société la plus raffinée. Aussi prend-il pour une domestique maladroite la brunette mal fagotée qui vient de l’asperger de citronnade. En réalité, il s’agit de Christine Derrick, une jeune veuve aussi gaffeuse qu’impertinente. D’abord agacé, Wulfric est vite séduit par sa joie de vivre. Sans détour, il lui propose de devenir son protecteur, certain de sa réponse. Aucune femme sensée ne déclinerait une proposition si mirifique. Mais Christine n’est pas comme les autres : elle veut un mari qui ait un cœur…

Mon avis :

Un duo improbable…

Prenez un homme qui ne sourit jamais, qui déteste tout ce qui ne rentre pas dans une case bien définie, qui abhorre tout ce qui dépasse. Et de l’autre côté, prenez une jeune femme pétillante, pleine de vie, qui accumule les gaffes et les maladresses. Mettez-les dans un même lieu, et attendez de voir ce que ça va donner…

Christine Derrick n’a pas eu une vie facile. Tombée amoureuse très jeune, elle se marie avec l’homme de sa vie. Mais celui-ci décède dans d’obscures circonstances, la laissant complètement démunie. Sa belle-famille lui tourne le dos, et elle se trouve contrainte de retourner vivre chez sa mère, Mme Thompson, auprès de sa sœur aînée Eleanor. Tante débordante d’affection pour les enfants de son autre sœur, elle se retrouve régulièrement les joues très rouges, les cheveux en bataille et les vêtements dans un triste état ! À l’opposé de sa catégorie sociale donc, qui voudrait qu’elle reste bien sagement assise…

La voisine des trois femmes est la baronne Melanie Renable. Amie de Christine, elle refuse toute contradiction, et se présente en personne dans le petit cottage pour faire entendre raison à la jeune femme, qui a refusé une invitation de quinze jours au manoir pour fêter les fiançailles de la sœur de Melanie. Christine en effet n’est pas du genre à rester inactive pendant autant de temps. Elle donne des cours à l’école du village, rend visite aux plus faibles, et passe régulièrement au presbytère du village avec sa sœur Hazel (mariée au pasteur) et ses neveux. Mais lorsque lady Melanie a une idée en tête, rien ni personne ne peut se mettre en travers de son chemin ! Après avoir rappelé leur lien de parenté (Christine était la femme d’Oscar Derrick, frère du vicomte Basil Elrick, tous deux cousins de la baronne), elle l’implore de venir pour une question de bon goût : il lui faut un nombre égal d’hommes et de femmes, or l’un des frères de Melanie, Hector, a invité sur un coup de tête un ami, le duc de Bewcastle, qui a accepté. Et il est hors de question que la baronne, reine incontestée du savoir-vivre, puisse avoir un nombre impair d’invités !

Christine accepte donc après de nombreuses négociations. Il faut dire que sa curiosité à l’égard du fameux duc, connu pour son intransigeance, est titillée…

… pour un cocktail étonnant !

Mais qui est-il ce fameux duc ? Wulfric Bedwyn est un aristocrate bien occupé. Membre d’une grande famille (que vous avez peut-être rencontrée dans les précédents tomes de la série), il en est le dernier célibataire. Pourtant, ce n’était pas la compagnie qui lui manquait, mais Rose, sa maîtresse depuis dix ans, est décédée d’une pneumonie quelques mois auparavant. C’est peut-être d’ailleurs à cause de ce vide dans sa vie qu’il a accepté l’invitation chez lady Melanie (invitation qu’il regrette déjà…).

Et il n’est pas au bout de ses peines, car lorsqu’il arrive au château de Schofield, il n’a pas encore ôté son manteau qu’il reçoit de la citronnade dans l’œil ! La faute à notre jolie Christine, qui, poussée par la curiosité, s’est penchée au-dessus de la rambarde pour le regarder, oubliant son verre plein à la main…

Et des gaffes dans ce genre, Christine en fait régulièrement, pour le plus grand plaisir des lecteurs ! Et il faut dire qu’on a hâte qu’elle arrive à faire exploser le glacial duc de Bewcastle… On aime cette jeune femme pleine de vie, mais dont on sent les fêlures. Et on aime ce duc qui tient tout dans son apparence, alors qu’au fond c’est un homme brûlant.

En conclusion

Les personnages sont bien dessinés, de Christine au duc en passant par la savoureuse Melanie ! Le seul petit bémol que j’aurais serait sur les différents éléments de l’histoire. L’auteur reste un peu trop souvent à mon goût sur une addition « gaffe de Christine + aide du duc ». J’aurais aimé avoir davantage de surprises. Ça n’en reste pas moins une lecture fort agréable !

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Les tomes précédents

La Saga des Bedwyn T1- Un Mariage en Blanc  La Saga Des Bedwyn T2 La Saga des Bedwyn Tome 3 - Fausses Fiancailles L'amour ou la guerre L'inconnu de la foret (La Saga des Bedwyn) de Mary Balogh

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils