L’Empire Masqué de Patrick Weekes

Chronique par LittlepadfootLittlepadfoot

:star: Dragon Age : L’empire masqué de Patrick Weekes

Dragon Age  L'empire masqué de Patrick WeekesNombre de pages :  454 pages
Editeur : Milady
Date de sortie : 24 octobre 2014
Collection :  Gaming
Langue : Français
ISBN-10:  2811213066
ISBN-13:  978-2811213060
Prix Editeur :  7,90 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

L’Impératrice Cétène d’Orlaïs a accédé au trône de la plus puissante nation de Thédas grâce à sa sagesse et à son esprit aiguisé, ainsi qu’a ses talents de manipulatrice sans scrupule. Désormais, l’empire qu’elle a mené jusqu’à l’âge des Lumières est menacé de l’intérieur par le conflit larvé opposant les templiers aux mages, tandis que la révolte gronde parmi les elfes opprimés. Pour sauver Orlaïs, Célène doit garder le pouvoir par tous les moyens.

Doté des facultés légendaires des chevaliers orlésiens, le grand-duc Gaspard a remporté d’innombrables victoires au nom de l’empire et de l’Impératrice. Mais avec l’échec du Cercle. le chaos semble imminent, et Gaspard doute que l’approche diplomatique de Célène suffise à garantir l’intégrité de l’empire. La grandeur d’Orlaïs est en jeu. Les temps exigent un nouveau dirigeant. Un guide ne jurant que par le code de la chevalerie.

Briala est au service de l’Impératrice depuis leur enfance. Confidente, espionne et amante de Célène, elle utilise subtilement sa position pour améliorer la condition des elles d’Orlaïs. Mais lorsque les contingences politiques forcent l’Impératrice à choisir entre les droits des elfes et le trône. Briala doit prendre parti.

Mon avis :

Ce livre est inspiré de l’univers du jeu vidéo Dragon Age que je ne connaissais pas avant cette lecture. Je me suis un peu renseigné et l’histoire se déroule entre le deuxième et troisième jeu de Dragon Age.

A Orlaïs, durant le règne de l’Impératrice Célène, ce n’est pas franchement paisible. Son empire est menacé d’un côté par un conflit entre les mages et les templiers. De l’autre il y a les elfes, opprimés depuis longtemps par les humains, qui bouillonnent de rébellion. Et pour rendre la tâche de Célène encore plus ardue, son cousin le grand-duc Gaspard essaye de rallier les nobles à son parti, afin de la détrôner et de prendre sa place, par n’importe quel coup bas.

Bien que l’Impératrice dirige son empire d’une main de fer avec diplomatie et un brin de manipulation, elle doit faire des concessions face au contexte social et politique actuel. Les conflits et les dangers sont partout et l’aide de ses deux précieux alliés n’est pas de trop. Il y a Ser Michel, son champion, qui lui est fidèle et qui la protège au quotidien. Puis il y a Briala, c’est la jeune servante elfe de Célène. Mais pour l’Impératrice, elle est bien plus qu’une servante, c’est son espionne mais aussi son amante.

Dans ce livre, on a un univers très vaste et vraiment approfondi. Bien que les bases de l’univers soit évidemment donné par les scénaristes du jeu vidéo, l’auteur a su vraiment construire quelque chose de solide et d’intéressant. Néanmoins, ma lecture a été quelque fois laborieuse, surtout avec le début. Ça a été compliqué de s’y retrouver entre le statut de chaque peuple, les villes, etc…D’autant plus que le premier chapitre commence directement dans une journée d’impératrice de Célène, on est directement mis dans le bain sans trop d’explications, même si quelques une viennent plus tard. C’est un peu le gros bémol de ce livre, le manque d’explications, de nombreuses fois j’ai été vraiment perdue, parfois j’ai dû même revenir sur ma lecture.

Malgré cela, le livre reste très prenant. Entre les moments plutôt de discussion ou de narration et ceux d’action c’est très bien rythmé. On ne s’ennuie pas et les pages défilent à une vitesse fulgurante, il y a seulement une des batailles que j’ai trouvé un peu laborieuse à la lecture. C’est aussi très diversifié, l’auteur jongle avec tous les éléments de la Fantasy : la magie, les monstres, les batailles épiques, les enchantements etc…

Concernant les personnages, ma préférée est Briala. Elle est courageuse, combative, pleine de ressources, vraiment une super femme ! De plus, elle essaie au mieux d’aider son peuple, consciente de ses origines d’elfe. J’ai beaucoup aimé sa relation avec Célène, les moments où le narrateur se concentre sur leur couple sont toujours très doux et reposant. Il y a aussi une remarquable évolution dans leur relation, on se rend compte que Célène estime beaucoup plus Briala que ce que le début de l’histoire pourrait le faire penser.

Mis à part Briala, je ne me suis pas attaché plus que ça aux autres personnages, Célène m’a laissé assez indifférente bien que je l’ai trouvé plus « humaine » avec l’influence de son amante. J’ai bien aimé l’évolution psychologique que fait Ser Michel, mais sans plus.

Pour conclure, c’est un très bon livre de Fantasy même si comme moi, o ne connait pas les bases du jeu. J’ai beaucoup apprécié mes temps forts du roman comme les manipulations de la Cour d’Orlaïs et les combats plein de magie, un mélange très juste. En plus, ce livre m’a donné très envie de découvrir le jeu vidéo en attendant une suite !

Très bon

 

Acheter ce livre sur Amazon

 
A propos Songe d'une nuit d'été 769 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

  1. Connaissant l’univers du jeu, j’ai été beaucoup moins larguer dans ma lecture. Concernant les personnages, je me suis attaché a ser michel et bann teagan que l’on rencontre dans le premier jeu. Les autres ne m’on pas inspiré de sympathie j’ai eu envie de prendre un groupe pour taper sur l’autre.
    J’ai hâte d’avoir dragon age inquisition ( 3eme jeu d ela licence), pour que le commandant Ser Cullen passe a la casserole, mon inquisitrice va le manger tout cru <3 <3 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*