Accueil ASCF Sous Les Flocons de Nora Roberts

Sous Les Flocons de Nora Roberts

15 Temps de lecture
0
0
2

Chronique réalisée par RoseRose

:star: Sous les flocons de Nora Roberts

Sous les flocons de Nora RobertsNombre de pages : 608 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie : 5 novembre 2014
Collection : Mosaïc
Langue : Français
ISBN-10 : 2280316781
ISBN-13 : 9782280316781
Prix Éditeur : 20,90 €
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Vivez un Noël de rêve avec ce recueil de trois romans de Nora Roberts…

Orpheline à six ans, Diane s’est toujours sentie infiniment reconnaissante envers sa tante qui l’a recueillie, au point de se conformer en tout à ce que cette dernière attendait d’elle. Jusqu’au jour où elle apprend que celle qui l’a élevée lui ment depuis toujours. Bouleversée, révoltée, Diane décide de rompre avec sa famille adoptive et de démissionner du prestigieux cabinet d’avocats dans lequel elle travaille à Boston. Avec un seul but : se construire une nouvelle vie, une vie à elle, sans personne pour lui dicter ses choix. Et une vie dans laquelle Caine MacGregor, le brillant avocat qu’elle vient de rencontrer, charmeur, irrésistible, n’a pas de place. Car, pour Diane, il est désormais hors de question de faire de nouveau confiance à quiconque, ni de risquer son indépendance, et son cœur, auprès d’un homme…

Au cœur de l’hiver, alors que les flocons de neige dansent, féeriques, devant l’océan tempétueux d’Atlantic City, Diane va devoir livrer un combat qu’elle n’imaginait pas…

Ce roman, Une Rebelle chez les MacGregor, est suivi de deux autres récits de Nora Roberts.

Mon avis :

Il fait froid, vous êtes tranquille chez vous. Le feu crépite dans la cheminée, la bouilloire siffle doucement, vous vous enveloppez dans un grand plaid, confortablement installé(e) dans un fauteuil bien douillet, et vous ouvrez votre livre…

C’est vraiment cette impression que donne ce recueil de Nora Roberts. On se sent bien, on a le sourire aux lèvres, et quand on referme ce pavé de plus de 600 pages, on a l’impression de quitter un ami.

Ces trois histoires, Une Rebelle chez les MacGregor, Le rendez-vous des amants et Un cottage en Cornouailles, ont déjà été publiées indépendamment chez Harlequin. Les deux premiers récits m’ont vraiment plu, le dernier est un cran en-dessous selon moi.

Mais venons-en aux faits…

:star: Une Rebelle chez les MacGregor

Diane n’a pas eu une enfance facile. Ayant perdu ses parents très tôt, elle a été séparée de son frère Justin. Dans l’avion qui l’amène à Atlantic City, où elle va le retrouver après vingt ans de séparation, elle laisse libre cours à son inquiétude. Le jeune homme vient de se marier avec Serena MacGregor, issue de l’une des plus vieilles familles des Highlands.
La famille MacGregor se compose de Daniel, le patriarche, de sa femme Anna, chirurgien, et de leurs trois enfants : Alan, l’aîné, sénateur ; Caine, dont la réputation à Harvard était autant due à son intelligence qu’à sa capacité à courir le jupon, avocat ; et Serena. Diane, alors à l’étranger, n’avait pu se rendre au mariage. Son frère, qui ne lui avait fait aucun signe de vie durant deux décennies, n’est qu’un étranger à ses yeux ; il faut dire qu’ils se sont perdus de vue alors qu’elle n’avait même pas dix ans. Élevée par leur tante Adélaïde, un modèle de dureté et de prétendu savoir-vivre, sa vie n’a pas été que douceur, bien au contraire. Consciente d’être un poids, Diane s’est appliquée à faire bien sérieusement tout ce qu’on attendait d’elle, allant jusqu’à devenir avocate, une profession jugée honorable par Adelaïde.

De son côté, Caine MacGregor râle. Il est en train d’attendre Diane à l’aéroport, tout en songeant qu’il est fort peu probable que la jeune femme soit dans l’avion : elle n’a même pas daigné répondre à la lettre de Serena la priant de venir les rencontrer à Atlantic City ! Mais il va rapidement reconnaître dans la foule la sœur de Justin et son teint mat, rappelant son origine comanche.

Entre sa rencontre avec cet homme qui ne la laisse pas insensible et les retrouvailles avec son frère, les jours qui arrivent ne risquent pas d’être de tout repos pour Diane…

Alors je vais être directe: j’ai beaucoup aimé cette histoire ! Elle est fraîche (ben oui, elle se passe en hiver. Désolée, je sors…), enlevée, avec des personnages sympathiques (et d’autres moins), des rebondissements, des découvertes… Bref, quand on finit notre lecture, on a le sourire aux lèvres, ce qui est quand même plus qu’agréable.

:star: Le rendez-vous des amants

B.J., du haut de ses 24 ans, n’est pas une jeune femme désœuvrée. Gérante du Lakeside Inn, une auberge qui se trouve en Nouvelle-Angleterre, elle dirige d’une main de maître la petite entreprise. Mais tout change avec l’arrivée du nouveau propriétaire, un certain Taylor Reynolds, magnat de l’hôtellerie. En débarquant à l’auberge, Taylor a l’intention de tout changer et de faire de cette résidence de charme un complexe de luxe. Il n’avait pas forcément prévu qu’un petit bout de femme bien séduisant se mettrait en travers de son chemin ! Surtout qu’il faut bien reconnaître que malgré son jeune âge, B.J. est appréciée et respectée par le personnel, par ses fournisseurs et bien sûr par ses clients…

Autant les deux héros sont fort sympathiques et attendrissants, autant j’ai été un peu déçue par les personnages secondaires, qui m’ont paru plutôt stéréotypés. Néanmoins, cela n’enlève rien au charme de cette histoire. On se laisse emporter par l’énergie de B.J., par sa volonté de garder intact ce qu’elle a toujours connu. On apprécie Taylor (déjà parce qu’il est beau, ça aide quand même) et son côté « grande gueule ». On aime les tensions qu’on sent apparaître entre les deux chefs. J’ai juste un petit bémol à apporter : j’aurais aimé en savoir un peu plus sur la vie de B.J. et celle de Taylor avant leur rencontre. Mais cela n’enlève rien à ce joli récit !

:star: Un cottage en Cornouailles

Attention, mélo en vue… Cette histoire est celle qui m’a le moins convaincue. Raven Williams est une jeune chanteuse à succès. Pourtant, quelques années auparavant, Brandon Castairs, autre légende de la musique, lui a brisé le cœur. Et pourtant ensemble, ils avaient fait une chanson magnifique ! (Je vous avais dit que c’était cucu.)

Bref, tout ça pour dire qu’ils se retrouvent, et que Brandon lui propose une collaboration pour faire la musique d’un film, Fantasy, tiré d’un livre qui « avait conquis l’Amérique tout entière. Le roman était resté en tête des ventes pendant plus de cinquante semaines d’affilée. [Pour info, je doute même que Fifty Shades est fait mieux…]. Les chiffres atteints par l’édition de poche avaient pulvérisé tous les records. » Bref bis, le rêve de tout auteur.

Mais revenons à Raven et Brandon. Ou pas. Parce qu’en fait, je pense que vous pouvez vous contenter des deux premières histoires. Je trouve que celle-ci est beaucoup plus banale et bancale, avec des personnages auxquels il est difficile de s’attacher, une intrigue qui n’en est pas vraiment une, et des péripéties qui font bâiller.

En conclusion

Oui oui oui pour les deux premières histoires, dans lesquelles on retrouve la grande Nora Roberts qu’on adore, non non non pour la dernière ! Cela dit, ce n’est que mon avis, très personnel !

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 4 exemplaires de Sauvage de Chantal Fernando à gagner !

Parce que nous vous l’avions promis, voici un concours pour gagner un livre très hot…