Boys out ! de Rawia Arroum

Chronique réalisée par SéverineSéverine

:star: Boys out ! de Rawia Arroum

Boys Out! de Rawia ArroumNombre de pages :  320 pages
Editeur :  Hachette
Date de sortie : 8 octobre 2014
Collection :  Black Moon
Langue :  Français
ISBN-10:  2013974000
ISBN-13:  978-2-01-397400-4
Prix Editeur : 16 €
Disponible sur Liseuse :  OUI

Son résumé :

Depuis l’Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n’ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s’entraîne dur pour être capable d’affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusqu’au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour…

Mon avis :

Lyra va avoir dix-huit ans. Jusqu’à présent, elle passait ses journées au Camp, entre cours magistraux le matin et entrainement physique l’après-midi. La nuit, elle chassait les hommes pour les placer en détention au sein de la Structure dans laquelle ils subissent des tests médicaux et sont gardés s’ils sont en assez bonne santé pour procréer. C’est justement à la Structure que Lyra doit se rendre le jour de son anniversaire. Elle a atteint l’âge de procréer et doit accomplir son rôle de mère, sans possibilité d’y échapper. C’est une très dure épreuve pour Lyra qui a grandi dans une société gouvernée par les femmes, où les hommes sont bannis, pourchassés et emprisonnés.

On lui a appris à détester les hommes et Lyra n’éprouve que haine et dégoût pour eux, car ils ne sont que des parasites, des virus et un surplus d’après les mots même de leur hymne. C’est le hasard qui attribue à chaque jeune femme l’homme avec qui elle devra procréer. Lyra tire le numéro 4 et se retrouve face à Loan. Grosse surprise, il s’agit du jeune homme qu’elle a elle-même attrapé quelques jours auparavant pour l’enfermer dans la Structure ! Cette coïncidence ne fait qu’accentuer le malaise de Lyra qui se sent totalement désemparée. Et rien ne va se passer comme prévu ! Alors qu’elle pensait inspirer de la peur à cet être inférieur qui devrait trembler et pleurer face à elle, Loan va prendre le dessus sur elle. Malicieux, il semble s’amuser, a l’air parfaitement à l’aise et c’est Lyra, honteuse, qui se met à pleurer. Le pire, c’est qu’elle ne tombe pas enceinte et va devoir retrouver à nouveau Loan et ses beaux yeux gris

On sent que Rawia Arroum surfe sur la très en vogue littérature Young Adult et on ne peut que penser à des romans type Hunger Games ou Divergente en découvrant l’histoire de Boys Out !.

En effet, dans ces romans, nous avons affaire à une jeune femme, au début tout ce qu’il y a de plus banal, qui va se révéler à elle-même et se battre contre une société injuste, parce qu’elle a quelque chose en plus (un pouvoir, du courage…). On s’attend à une histoire de ce genre-là avec Boys Out !. On se doute bien que Lyra et Loan vont tomber amoureux, et que par là-même, Lyra va comprendre l’imposture du monde dans lequel elle vit et se battre contre, par amour.

Malheureusement, si j’ai bien aimé le début et la mise en situation prometteuse, j’ai été rapidement déçue par la tournure que prenaient les événements. J’ai eu l’impression que Lyra restait spectatrice du monde et des événements qui l’entourait, à l’exception de la partie sur la procréation où il n’est vraiment question que d’elle. Elle suit Loan, qui lui fait visiter des lieux qu’elle ne connait pas (on dirait une touriste), elle suit ensuite Yas, sa meilleure amie, qui a, à mon avis, un rôle bien plus important qu’elle dans la bataille. Bref, elle participe très peu au renversement de la société et c’est très regrettable, parce que finalement, j’ai eu l’impression qu’elle n’avait rien de plus que les autres, qu’elle n’avait pas l’étoffe d’une héroïne.

La bataille en elle-même est d’ailleurs très rapide et décevante. Elle se concentre sur quelques chapitres et tout se passe très vite. La fin du roman nous laisse sur notre faim, elle est frustrante et aurait peut-être mérité quelques pages de plus (ou alors un deuxième tome ?).

Côté romance, là encore, j’ai trouvé que l’intrigue n’était pas assez approfondie. Loan tombe amoureux de Lyra au premier coup d’œil, tiens donc. C’est d’ailleurs un personnage très lisse, qui a l’air de n’avoir aucun défaut, aucun secret, aucun mystère. Il faut un peu plus de temps à Lyra pour comprendre ses sentiments (pas beaucoup plus), mais par contre, elle tombe rapidement dans les clichés de jeune femme amoureuse et jalouse.

Au final, je suis restée sur ma faim en lisant ce roman. J’aime beaucoup les dystopies et l’histoire me semblait originale et prometteuse. Malheureusement, j’ai trouvé que beaucoup d’éléments n’étaient pas assez approfondis, pas assez aboutis, ce qui ne m’a pourtant pas empêché de lire ce roman jusqu’au bout.

Très Moyen

Acheter ce livre sur Amazon

A propos Songe d'une nuit d'été 842 Articles
Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

  1. coucou, je viens de terminer ma lecture et je suis complètement restée sur ma faim !
    Ça part bien au début, le personnage principal est attachante. Le milieu est moyen. La fin est totalement bâclée, scénario bien que classique est inintéressant.
    Floe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.