L’étoile du matin de David Gemmell

L’étoile du matin de David Gemmell

L'étoile du matinBroché : 450 pages
Éditeur : Milady (18 septembre 2014)
Collection : Fantasy
Langue : Français
ISBN : 2811212922
ISBN-13 : 978-2811212926
Prix éditeur : 8,20€
Disponible sur liseuse : oui

Résumé :
Le légendaire barde Owen Odell va mourir. Avant de rendre l’âme, il souhaite raconter l’histoire de Jarek Mace, le héros qu’il a accompagné lors de ses combats. Mais au-delà de la légende, il souhaite nous apprendre la vérité sur cet homme qui était en réalité un voleur et un menteur, un homme qui aurait égorgé sa propre mère pour un bon repas.

Mon avis :

Adorant la fantasy, j’avais déjà entendu parler de David Gemmel. Partout je pouvais lire que cet auteur était le maître incontesté de ce genre littéraire. La faute est donc réparée, j’ai pu le découvrir avec ce roman.

Je tiens d’abord à préciser que le résumé du livre inscrit sur la quatrième de couverte est juste parfait. Il m’arrive souvent de lire des synopsis et de me faire spoiler sur des péripéties qui arrivent à la moitié du roman. Là, rien de tout ça, on nous donne quelques indications mais pas trop. A nous de découvrir l’histoire.

Celle-ci est racontée par Owen Odell. Cet homme est un barde et un magiqien (non non pas de faute, pas de magiCien dans ce monde mais des magiQiens). Il s’agit de personne pouvant utiliser la magiq, la plus courante étant de maîtriser l’art de l’illusion. Owen en vit d’ailleurs : il met en scène ses chansons à l’aide de mirages.
Celui-ci va rencontrer au détour d’une ruelle Jarek Mace. Cet homme est l’archétype des personnes qu’il n’aime pas : voleur, menteur, profiteur, égoïste. Et pourtant, ils vont devenir compagnons de route malgré eux.

Plusieurs choses dans ce livre m’ont énormément plu :

  • Le livre est un one-shot, c’est à dire qu’il n’a qu’un seul tome. Pour de la fantasy c’est assez rare et c’est utile de le mentionner. J’avais un peu peur de rentrer dans un monde peu fourni, peu détaillé et de me retrouver dans un récit du type introduction/développement/conclusion assez bateau. Eh bien, que nenni ! En 450 pages on en voit de toutes les couleurs et on ne s’ennuie pas.
  • Le héros de l’histoire est particulier : déjà ce n’est même pas lui qui raconte son histoire mais en plus c’est une sorte d’anti-héros. J’ai eu envie de claquer Jarek et ai levé les yeux au plafond par ses répliques une paire de fois ! Et j’aime cette nouveauté : un peu marre des héros qui acceptent leur destinée et aux mœurs sans faille !!
  • Owen Odell nous raconte une histoire qui s’est déjà déroulée, on a donc par moment des petites confidences qui nous renseignent sur ce qui va se passer par la suite. Confidences sans importance mais qui nous interpellent. On en vient à se demander pourquoi tel ou tel personnage va (ré)agir comme ça.
  • La fin est juste waouh.  J’ai été complètement scotchée. Le dénouement est complexe, il m’a fallu réfléchir à ce qui s’était passé depuis le début pour recoller les morceaux. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas aussi mange-cerveau qu’ Inception 😛

Une seule chose m’a un peu déçue : les protagonistes sont mal menés. Gemmell nous fait clairement comprendre qu’on est pas dans le monde des Bisounours ! J’ai été triste et peinée quelques fois lors de ma lecture du coup. Ma déception n’est donc du qu’à mon éternel optimisme 🙂

Pour conclure : j’ai adoré ce roman ! Je suis ravie d’avoir pu découvrir cet écrivain et je n’ai qu’une hâte : lire ses autres histoires pour voir si le coup de cœur persiste. Je le conseille aux fans de fantasy déjà ainsi qu’à ceux qui aimeraient découvrir le genre sans partir dans une saga à plusieurs tomes.

Excellent

Coup de Coeur

 

Acheter sur Amazon

 

16 Commentaires

  1. J’aime beaucoup les livres de David Gemmel, j’avoue que celui-ci n’est pas mon préféré. Même si l’histoire est bonne, je le trouve un peu « léger » par rapports à d’autres.
    En tout cas, c’est un bon début, tu devrais apprécier ses autres romans, bonne lecture! 😉

    • Ah ben vu que c’était une découverte pour moi je pouvais pas comparer ^^ Après c’est sûr qu’on est loin des saga en 5 ou 6 tomes que je lis d’habitude donc effectivement c’est plus léger. Mais moins léger que certaines histoires one-shot que j’ai pu lire. J’ai encore plus hâte de lire les autres après ton commentaire ! 😀

  2. N’étant pas une habituée du genre même si j’en lis un peu, je note cet auteur et le titre. Si ce n’est moi, j’en connais un à la maison à qui ça pourrait plaire… Bien que monsieur préfère les loooooongues séries ^^.

    Très belle chronique Audrey <3 !

    • Merci Arty, et venant de toi ça me touche encore plus <3 J'adooore les longues séries mais j'ai tendance à en commencer 8000 en parallèle. Là t'as l'impression d'avoir fini un truc quoi 😛

    • J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi ! Et c’est une bonne idée de commencer par lui car de ce que j’ai vu de ces autres livres, ils font surtout parti de saga. Celle des dreïades a 11 tomes xD

  3. coucou
    pour continuer à découvrir Gemmel, je te conseille Troie que j’ai personnellement adoré (e tous cas, le tome 1, vu que j’ai pas encore lu les autres)
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.