La Probabilité Statistique De L’Amour Au Premier Regard De Jennifer E. Smith

La probabilité statistique de l'amour au premier regardNombre de pages : 288
Editeur : Hachette Romans
Date de sortie : 18 janvier 2012
Collection : Bloom
Langue : Français
ISBN-10: 2012023509
ISBN-13: 978-2012023505
Prix : 12€90
Disponible sur Liseuse : OUI

Résumé : Hadley, une jeune fille de 17 ans, manque de 4 petites minutes son vol pour Londres. 4 minutes qui vont changer sa vie. Alors qu’elle doit se rendre au mariage de son père avec une femme qu’elle ne connaît pas mais déteste déjà, Hadley se retrouve coincée dans un aéroport de New York pour attendre le prochain vol. Elle y rencontre Oliver, un Anglais faisant ses études aux États-Unis et qui prend le même avion qu’elle. Le charme opère immédiatement. Arrivés à la douane de Londres, chacun part de son côté. Mais le destin peut avoir plus d’un tour dans son ciel !

Mon avis

Avec la reprise des cours, j’avais besoin d’un roman léger. J’ai ce livre depuis un long moment dans ma PAL et je n’avais jamais vraiment prêté attention à ce bouquin. Mais je me suis souvenue que j’avais adoré un autre roman de l’auteure, l’Équation de l’Amour et du Hasard. Alors finalement, je me suis dit que si j’en avais aimé un, j’en aimerai un autre. Je ne me suis pas trompée : j’ai vraiment adoré cette histoire légère et tendre, bien plus complexe qu’elle n’y parait. Aller, je vous en dis plus de suite.

New-York : 4h45

Londres : 9h45

Lille : 10h45

On fait donc la connaissance de Hadley (j’ai adoré ce prénom), jeune lycéenne américaine qui se rend à Londres, au mariage de son père. On comprend de suite qu’elle n’a pus autant d’affection pour son père qu’avant puisque ce dernier se remarie avec Charlotte. Elle n’a même pas envie de se rendre au mariage et aurait préféré que sa mère ne lui force pas la main. On apprend par la suite que son père était seulement supposé traversé l’océan, juste un temps, dans le cadre du travail mais que finalement, il a fini par divorcer et n’est jamais revenu. Hadley a vraiment été brisée par cet abandon, tout comme sa mère. Mais elle n’a pas d’autre choix : elle va devoir affronter son père, sa nouvelle compagne, ses nouveaux amis. Pour le meilleur mais aussi pour le pire.

Face à Hadley, nous avons Oliver, jeune étudiant anglais qui étudie à la prestigieuse université de Yale. Il retourne à Londres pour un mariage et on apprend par la suite qu’il n’est pas spécialement ravi de retourner en Angleterre. Notre jeune Oliver est tombé amoureux de l’Amérique, de son campus et surtout de sa nouvelle indépendance. Il reste toujours aussi mystérieux sur ce qu’il étudie, mais il n’a pas la langue dans sa poche et son sens de l’humour est juste … inqualifiable ! ^^

Ces deux jeunes gens n’auraient jamais du se rencontrer et pourtant, ce sont 4 minutes qui vont leur permettre de changer leur vision de la vie.

New-York : 5h00

Londres : 10h00

Lille : 11h00

Nous retrouvons donc Hadley à l’aéroport où elle doit prendre l’avion qui la ramènera vers son père. Mais, coup de chance ou de malchance, elle rate son avion à 4 minutes près. Pourtant, c’est presque ce qu’elle voulait, rater le mariage de son père et rentrer chez elle, oublier toute cette mascarade et rayer son géniteur de sa vie. Mais elle décide qu’après tout, elle doit respecter la volonté de sa mère. Elle prendra l’avion suivant, trois heures plus tard et avec un peu de chance, elle arrivera à temps pour la cérémonie. Alors qu’elle doit se rendre au petit coin, elle demande à une dame de surveiller ses affaires mais cette dernière refuse. C’est ainsi qu’un charmant gentleman, dénommé Oliver, va se charger de ce « fardeau ».

Bien que Hadley refuse, il insiste et c’est ainsi que nos deux âmes solitaires vont nouer connaissance. Par des discussions plus ou moins profondes, ils vont finir par vraiment apprécier la compagnie l’un de l’autre, surtout durant ces 3 interminables heures. Et puis, comble de la chance, ils sont assis sur la même rangée dans l’avion. Finalement, le hasard fait parfois bien les choses. Durant ce vol, chacun va exprimer sa rancoeur, sa façon de concevoir la vie, sa peur de l’avenir, pour se découvrir quelques points communs et se pousser mutuellement à prendre les décisions qui pourront bouleverser leur vie. Mais voilà, l’arrivée à Londres va être turbulente et chacun va partir de son côté avec le souvenir que ce vol fut le meilleur de leur vie.

New-York : 5h18

Londres : 10h18

Lille : 11h18

Je dois vous avouer que j’adore toujours autant la plume de l’auteure. Elle a cette manière d’écrire qui vous touche, parfois vous bouleverse mais surtout vous plonge au coeur de l’histoire, comme si vous étiez une petite souris qui espionne la rencontre et les discussions de Hadley et Oliver. La force de Jennifer E. Smith est aussi d’avoir su donner vie à l’histoire mais aussi de faire participer les lecteurs à cette romance en les interpellant plusieurs fois. Je sais que certains peuvent trouver ça dérangeant mais pour ma part, j’ai trouvé que c’était judicieux mais aussi très rafraîchissant. Quoi qu’il en soit, j’ai adoré cette manière aussi d’alterner le passé et le présent dans le bouquin, manière de nous faire découvrir la rancoeur que Hadley éprouve pour son père et de comprendre pourquoi elle ne tient vraiment pas à assister à ce mariage. Mention très bien aussi pour les citations de Charles Dickens et toutes les références à ses différents livres. 

Les personnages que l’auteure narre l’histoire sont également passionnants : un peu tout en contradiction, comme tout jeune adulte qui se respecte. Ce ne sont pas de simples statuts, des copier-collers typiques d’adolescents de séries télévisées mais des personnes comme on rencontre tous les jours, avec leurs doutes, leurs joies, leurs peines. J’ai vraiment apprécié le fait que Hadley et Oliver ne soient pas parfaits et ça fait leur charme. Je dois d’ailleurs vous avouer que j’ai eu un coup de coeur pour le personnage d’Oliver, que je trouve charmant.

En tout cas, si vous pensez lire une histoire d’amour à l’eau de rose, vous vous trompez. Il s’agit bien plus d’une réflexion sur les relations parents-enfants, sur les relations familiales. Et les questions que se posent Oliver et Hadley permettent à l’un et l’autre de prendre les décisions qui seront essentielles. Oui, vous l’avez compris : l’histoire d’amour cache bien d’autres thèmes de réflexions et j’ai trouvé ça super bien ficelé. 

La trame se déroule sur presque 2 jours et pourtant, on a l’impression que les secondes durent des heures. Du calme presque enivrant du vol, on passe au brouhaha presque entêtant de Londres. Et bien évidemment, la capitale réserve bien des surprises à nos deux protagonistes. Rien ne se déroule comme prévu mais finalement, c’est ce que vont préférer nos héros. Bon, je dois quand même vous avouer que j’avais deviné le secret d’Oliver mais personnellement, cela ne m’a pas plus gênée que ça. 

En tout cas, si vous souhaitez lire un livre rafraîchissant, drôle, et plein de malice, ce bouquin est fait pour vous et je suis sûre que vous serez, enfin je l’espère, tout aussi attendris par l’histoire de ces deux jeunes héros.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

« Hadley presse son front contre la vitre du taxi et, une fois de plus, se prend à sourire en repensant à lui. C’est comme avec ces chansons qu’on ne peut pas se sortir du crâne. Elle a beau faire, la mélodie de leur rencontre lui tourne en boucle dans la tête et, bizarrement, se révèle chaque fois plus émouvante, comme un hymne aux J.O., une berceuse de son enfance. Comment pourrait-elle jamais s’en lasser ? »

A propos RockAndStone 561 Articles
Charlie - Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres. #TeamRonWeasley

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.