Publicités
LES NEWS >

Half Bad Tome 1 de Sally Green

⭐ Half Bad Tome 1 : Traque Blanche de Sally Green

 Half-Bad Traque Blanche de Sally GreenRelié : 500 Pages
Editeur : Editions Milan
Date de sortie : 24 septembre 2014
Collection : MIL.FIC.HOR.COL
ISBN-10: 2745965808
ISBN-13: 978-2745965806
Prix Éditeur : 16,90€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :
Notre monde abrite des sorciers. Des sorciers blancs, qui sont bons. Et des noirs, qui incarnent le mal. Au milieu, il y a Nathan.
Nathan, dont le père est le plus puissant des sorciers noirs. Et dont la mère, grande sorcière blanche, est maintenant morte.

Nathan fait peur, car il est différent. Bon ? Mauvais ? Nul ne le sait.

À tel point que le Conseil des sorciers blancs lui enlève de plus en plus de libertés. Pour finir par l’enfermer et le torturer.
Nathan sait qu’il doit s’échapper avant ses 17 ans. Car, à 17 ans, tous les sorciers reçoivent leur don à travers une cérémonie.
Et le seul à pouvoir pratiquer cette cérémonie est Marcus, son père.
Nathan parvient à s’échapper, mais le plus dur reste à faire : retrouver son père.
Comment faire quand tout le monde vous traque et que vous ne pouvez avoir confiance en personne ?

Mon Avis :

Voilà un titre qui fait beaucoup parler de lui depuis sa sortie en Grande Bretagne. Half Bad est un roman que certains ont qualifié de nouveau « Harry Potter« . En toute sincérité, je ne trouve absolument pas que cela soit comparable. Déjà, Half Bad n’est pas un roman jeunesse mais bel et bien pour adultes. De part beaucoup de points et d’aspects, il ne peut être ni qualifié de « jeunesse » ni de « young adult ».  Half Bad est un roman qui, si on lui retire son côté « fantastique », est dur et très éprouvant d’un point de vue émotionnel.

Alors oui, l’univers de Half Bad est composé de sorciers avec des castes bien distinctes,  les bons  (les blancs) et les mauvais  (les noirs). Il y a  aussi un très méchant sorcier noir craint de tous, à la force et à la cruauté incommensurables. Il y a aussi les gens comme vous et moi, sans pouvoir, que l’on appelle les Béjaunes. De fait, ces aspects-là pourraient nous faire penser au sorcier le plus connu de l’histoire de la littérature jeunesse, mais tout à fait entre nous, la similitude s’arrête là. Ce que va vivre le héros Nathan est juste terrible, pour ne pas dire horrible.

Dans son univers de sorciers, il  y a une caste haïe et crainte plus que tout par les blancs : ceux qui n’ont pas le sang pur, les semi codes comme ils les appellent, qui ont du sang de sorciers blanc et de béjaune. Seulement, le cas de Nathan est encore pire que tout, il est à moitié blanc par sa mère et noir par son père, le fameux grand sorcier vilain pas beau. Depuis sa plus tendre enfance, il sera mis de côté, traité plus bas que terre, que ce soit par sa demi-sœur aînée ou par les autres et, en grandissant, cela ne fera qu’empirer… Jusqu’au jour où les sorciers blancs ne feront plus semblant de le traiter comme une bête affreuse et immonde qu’il faut à tout prix dompter.

Un style de narration déstabilisant

L’auteure a fait un choix bien étrange et qui pourra en déstabiliser plus d’un, en commençant son récit à la deuxième personne du singulier. Cela donne un ton extrêmement bizarre à son histoire mais très vite, la première personne refait vite surface et c’est Nathan qui parle. J’ai ma petite idée sur le pourquoi d’un tel choix : donner une certaine intensité narrative, comme si le héros essayait de se détacher des horreurs qu’il vit car c’est toujours dans les moments les plus durs, ou en introduction, que la seconde personne revient. Personnellement, une fois que je suis entrée dans l’histoire, ça ne m’a plus du tout dérangée.

On suit donc Nathan à travers un récit poignant et sans demi-mesureOn souffre avec lui du début à la fin, on comprend sa peine, ses espoirs et sa rage.  C’est très sombre et terriblement addictif aussi. J’avoue avoir eu bien du mal à lâcher le livre pour faire autre chose. J’avais envie de savoir la suite à tout prix. L’écriture de Sally Green, contrairement à ce que j’ai pu entendre, est fluide, facile à lire et j’ai particulièrement aimé ses comparaisons avec les Goulags et le récit de cet homme, Ivan Denissovitch Choukhov de Soljenitsyne dans lequel Nathan se retrouve et aime se retrouver. Un homme enfermé qui à la fin finira par retrouver la liberté… Mais à quel prix ?

Un récit très sombre et terriblement addictif

Durant la majeur partie du récit, Nathan est torturéenfermé, bringuebalé, tout cela parce qu’il a eu la malchance de naître différent avec une moitié bonne et l’autre mauvaise. Au fur et à mesure que le récit avance, on se rend compte que, justement, on ne naît ni bon ni mauvais, on le devient. Ce n’est pas parce que vous êtes né du côté des bons que vous le serez forcément. Tout dépendra de vos choix et de vos actions.

Nathan passera son enfance et son adolescence à prouver qu’il est bon et que ce n’est pas parce que son père est un méchant sorcier qu’il le sera lui aussi. Simplement, il se heurtera de plein fouet à l’indifférence et à la haine de personnes qui ne voient pas en lui un être humain mais le monstre engendré du monstre.

Je n’ai pas pu m’empêcher d’y penser tout au long de ma lecture : est-ce qu’un enfant de meurtrier le deviendra à son tour, pour autant par la suite ? Cela est-il vraiment sain et crédible de ranger quelqu’un, dès sa naissance, dans une case, sous prétexte de ?

Jusqu’où peut-on aller pour un « idéal » ?

Au delà de l’aspect fantastique de Half Bad, il y a quelque chose de très dur et de poignant dans cette histoire que j’ai trouvé bien plus profonde et intéressante que la partie magie et compagnie. Je n’ai pas lu l’histoire d’un sorcier avec pleins de super-pouvoirs (qu’il n’a pas pour le moment) mais l’histoire d’un petit garçon, puis d’un jeune garçon, persécuté dans une société réactionnaire et arriériste qui ne voit pas plus loin que ce qu’elle veut bien voir. L’histoire d’un enfant qui deviendra le bouc émissaire d’un monde qui n’a rien d’agréable et qui ne fait pas rêver du tout. Finalement, les bons ne semblent pas si « bons » que cela et ça fait réfléchir le lecteur et amène une certaine prise de conscience intellectuelle.

Pour ma part, j’ai juste adoré et je suis très impatiente de voir quels chemins empruntera Nathan car la vie, jusqu’à présent, ne l’a pas gâté et je suis très curieuse de découvrir quel choix il feraquelle voie il empruntera.

Une histoire bien plus noire et grave qu’une simple histoire de sorcier. Une histoire qui vous prendra aux tripes si vous savez y voir au delà de l’aspect fantastique et qui vous fera réfléchir sur pas mal de points, je pense.

 

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Publicités
About Artemissia (3855 Articles)
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la Bd, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir. — Une seule adresse : https://songedunenuitdete.com/

8 Comments on Half Bad Tome 1 de Sally Green

  1. Merci beaucoup pour cette chronique.
    Il me tentait déjà mais là je pense que des que je peux je me le fournis pour le découvrir de mes yeux.
    Super chronique.

    J'aime

    • Pour tout te dire, j’y suis allé avec des gants au début de ma lecture car les avis des copines qui l’ont lu en anglais, ou avant moi, étaient assez mitigés.Je ne m’attendais pas à grand chose et finalement, j’ai été happée par le récit qui monte en puissance tout du long. On souffre pour Nathan, on se pose des questions, on réfléchi… Non vraiment, j’avoue que ça été une très belle surprise et c’est le genre de livre sur lequel j’aime parler parce qu’on va au delà d’une simple histoire fantastique. Je l’ai trouvé plus profond et touchant aussi…

      J'aime

  2. Celui-là il faut absolument que je le lise, il a l’air très intéressant et original. Merci pour ta chronique !

    J'aime

  3. Je l’ai acheté avant hier et j’ai hâte de m’y plonger ! Merci pour cette belle chronique 🙂

    J'aime

  4. J’ai fortement hésité à lire ce livre en VO mais n’ayant pas l’habitude des thrillers en anglais j’ai préféré attendre la VF. Ce que tu en dis me donne encore plus envie !

    J'aime

  5. elodie macquart // 20 août 2014 à 12 h 24 min // Réponse

    ah j’ai trop hâte de pouvoir me le procurer (^_^) merci pour la chronique

    J'aime

  6. Ayé, j’ai terminé ma lecture et je ne regrette pas ! L’univers est vraiment particulier et j’ai hâte de lire le second tome !

    J'aime

  7. Ma critique Youtube de Half Bad, aucun spoil, juste un avis des points faibles et forts du livre.

    ps : j’adore ton site, je vais le consulter chaque fois que j’hésite à lire un livre, et ton site m’en a fait connaitre de nombreux. Continue comme ça.

    J'aime

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. 10 Exemplaires de Half Bad de Sally Green à Gagner ! | Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin
  2. Les blogueurs parlent d'Half Bad | Fais-moi peur : le blog des livres à ne pas lire la nuit - Fais-moi peur

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :