ASCFBlack Moon CollectionLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESYOUNG ADULT

La Légion de la Colombe Noire, tome 1 de Kami Garcia

La Légion de la Colombe Noire de Kami GarciaBroché : 360 pages
Éditeur : Hachette
Date de parution : 5 février 2014
Collection : Black Moon
Langue : Français
ISBN-10 :2012035388
ISBN-10 : 978-2012035386
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 18€

Son résumé :

À la mort de sa mère, le monde de Kennedy vole en éclats. Mais elle ne se doute pas encore que ce drame est lié à des forces surnaturelles. Ce sont deux frères jumeaux, Jared et Lukas, qui le lui révèlent en la sauvant d’un dangereux esprit envoyé pour la tuer. Kennedy apprend aussi que si elle veut rester en vie, elle va devoir prendre la place de sa mère au sein de la Légion, une société secrète une société de chasseurs de fantômes dont les cinq membres ont été assassinés la même nuit, et dont les enfants sont simultanément devenus les héritiers. Avant cette fameuse nuit, Kennedy ne connaissait rien de la vie parallèle de sa mère. Ses nouveaux amis, Jared, Lukas, Alara et Priest, eux, ont été entraînés depuis leur enfance pour devenir à leur tour membres de la Légion. Mais de quoi a-t-elle hérité, à part du chagrin d’avoir perdu sa mère ? Tout ce que Kennedy sait, c’est qu’il y a un démon sur ses traces…

Mon avis :

Après la déception quasi-unanime qu’avait causé Icônes de Margaret Stohl, tous les fans de Sublimes Créatures attendaient ce roman comme le Messie. Heureusement pour moi, je ne suis pas spécialement une fan de la dite série et je n’ai pas lu Icônes, et encore plus heureusement : j’ai eu le bonheur de lire quelques avis mitigés sur ce roman qui m’ont permis d’éviter de le placer sur le même piédestal que d’autres car plus grande aurait été la chute. Honnêtement, je pense que je vais être assez « dure » avec ce roman mais certaines choses font que, il est difficile de faire autrement.

L’histoire est assez classique : Kennedy, adolescente dont le père l’a abandonné alors qu’elle n’avait que 5 ans, vit seule avec sa mère jusqu’à ce que celle-ci meurt de façon étrange. Plongée au coeur même de la Légion, une société secrète dont sa mère aurait fait partie, elle va traquer celui à cause de qui sa vie à changer du tout au tout. Mais dans cette quête de vengeance, elle rencontrera Jared et Lukas et sa raison pourrait s’effacer pour laisser parler son cœur…

De bonnes idées mais qui sont mal exploitées

Les deux gros défauts de ce roman ce sont vraiment la mauvaise exploitation de très bonnes idées et le fait que certains événements arrivent comme un cheveu sur la soupe. Si bien que mis bout à bout, tous ces petits éléments forment un gros point noir qui donne une impression assez bizarre alors même que le fond de l’intrigue est tout simplement captivant, bien qu’assez peu innovant. Je m’explique. Kami Garcia joue ici sur une histoire de démons, de fantômes et autres spectres et de société secrète. A part quelques éléments qui m’ont titillé durant ma lecture, on se retrouve avec quelque chose d’incroyablement… Prévisible. C’est limite si on ne voit pas venir la fin d’une façon encore plus grosse qu’une maison. Du coup, pas de surprise quand on arrive au bout et on reste un petit peu sur notre faim, bien que l’auteur arrive suffisamment à nous captiver pour nous donner envie de lire la suite. 

L’autre problème, c’est le côté très (voire trop) stéréotypé de l’histoire et des personnages. C’est quelque chose de très récurrent en littérature young-adult mais trop de stéréotypes, tue le stéréotype. Kennedy m’a agacé, mais agacé d’une force… On dirait qu’elle n’a pas deux brins de jugeote et que tout semble normal. Elle accepte la situation trop rapidement, ne se pose qu’assez peu de questions et change trop vite d’attitude. Ca manque de crédibilité à un point… Et puis, évidemment, à croire que la YA sans romance ce n’est pas possible, on nous sert un énième triangle amoureux. A force, ça lasse. D’autant plus qu’ici, il n’apporte pas grand chose à l’histoire, ce qui donne encore plus l’impression qu’il est là pour « meubler ». 

Une histoire malgré passionnante

Heureusement, tout n’est pas à jeté dans ce roman. Bien que l’histoire ne m’ait absolument pas angoissé comme elle a pu le faire avec d’autres (il m’a vraiment manqué ce petit frisson pour en faire une excellente lecture), elle n’en a pas demeuré tout simplement passionnante. J’ai dévoré ce roman et je ne me suis pas lassée une seule seconde de ma lecture malgré le fait que j’ai eu du mal à apprécier les personnages. Kami Garcia m’a entraîné dans son monde et dans son histoire, je me suis plongée au cœur de cette quête et de l’histoire de ces cinq ados que rien n’aurait du réunir.

J’ai aimé cette histoire comme j’ai aimé les personnages secondaires, en particulier Priest et Alara. Mais ce que j’ai encore plus aimé chez ces deux personnages, c’est leur fragilité et leur sensibilité à fleur de peau. Bien qu’ils soient parfois agaçants, ils n’en demeurent pas moins que ce sont les personnages auxquels je me suis le plus attachée.
La fin m’a donné envie de me plonger dans la suite de cette série, surtout vis-à-vis des événements finaux. J’attends donc avec une certaine impatience cette suite et j’espère qu’elle saura être meilleure que ce premier tome.

Bon

Acheter La Légion de la Colombe Noire sur Amazon / Acheter La Légion de la Colombe Noire sur Decitre

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils