ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESTHRILLERS & POLARS

L’Appel du Coucou de Robert Galbraith

L'appel du coucou de Robert GalbraithBroché : 576 pages
Éditeur : Grasset
Date de parution : 6 novembre 2013
Collection : Grand Format
Langue : Français
ISBN-10 : 2246809045
ISBN-13 : 978-2246809043
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 21€50

Résumé :

Une nuit d’hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu’au jour où l’avocat John Briscow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.

Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l’armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l’Internet, Strike est chargé d’enquêter sur la mort de Lula.

De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manœuvres inspirées par la vengeance.

Mon avis :

L’Appel du Coucou me faisait de l’œil depuis un moment. Outre les avis plus que positifs pour ce roman, c’est son résumé qui m’intriguait et me donnait envie de sauter dessus aussi vite que possible et le fait est que ce roman est une pépite. Sans révolutionner le genre, Robert Galbraith, alias J.K. Rowling, a su nous offrir ici une histoire cohérente, crédible et qui marque une certaine critique de l’hyper-médiatisation dont sont victimes les célébrités. 

L’histoire est celle de Lula Landry, top-model que tout le monde s’arrache mais qui, une nuit se défenestre sans laisser de mot et sans que personne ne comprenne pourquoi. Classée comme suicide, l’affaire ne dure pas bien longtemps. Du moins, jusqu’à ce que trois mois après sa mort, son frère John ne décide d’engage Cormoran Strike pour prouver que Lula ne s’est pas suicidée. Aidé par une jeune intérimaire qui a toujours rêvé d’être détective, il parcourra Londres à la recherche de la vérité et découvrira l’envers du décor plein de paillettes de la célébrité.

De la gloire à la mort… 

Cela faisait longtemps que je n’avais pas dévoré un roman policier à la vitesse de l’éclair et L’Appel du Coucou m’a fait l’effet d’une bouffée d’air frais en cela. Certes, il ne révolutionne pas un genre qui a parfois tendance à stagner mais, là où il apporte une certaine nouveauté c’est en critiquant plus ou moins ouvertement une société où l’hyper-médiatisation des célébrités est reine. Une médiatisation dangereuse quand on connait ses travers et combien elle peut vous précipiter dans la mort. Robert Galbraith aborde donc ici un thème assez différent et original de ce que l’on peut lire d’habitude puisque tout part d’un suicide que l’on attribue à ce phénomène.

Plus qu’une histoire originale, ce roman nous offre également une palette de personnages à la fois attachants et détestables mais incroyablement « vrais » et réalistes. Strike est un homme parfois aigri par une vie difficile : blessé en Afghanistan et ayant quitté une femme qui lui mentait, il vit dans ses bureaux. A ses côtés, on retrouve Robin, une jeune femme maligne et pleine de vie qui l’aidera à résoudre cette affaire mais aussi à se retrouver. Outre ces deux personnages principaux, nous suivons également John Briscow, un homme énigmatique qui semble caché biens des choses, la famille Briscow, Guy Somé et bien d’autres. Et pourtant, l’auteur ne s’éparpille pas et chaque personnage à son importance dans cette intrigue.

Découvrez l’envers du décor de la célébrité

Si ce roman a su convaincre autant et a su plaire, c’est grâce à crédibilité. En nous plongeant dans l’envers du décor de la vie de célébrité, Robert Galbraith nous entraîne dans un monde fait de manipulations, de mensonges, de profiteurs mais aussi de trahisons et de coups bas. C’est un monde impitoyable dont tout le monde essaie de profiter quitte à vous pousser dans la mort. Et cet aspect ajoute une certaine profondeur au roman en nous entraînant dans une histoire tragique où les personnages eux-mêmes accusent les médias. 

Mais plus que tout, cet aspect se marque d’autant plus dans les révélations finales du roman. Si j’ai émis de nombreuses théories, aucune n’était la bonne et quand même bien, trouver le coupable est d’une logique implacable, l’auteur arrive encore à nous surprendre. Tout en jouant avec le lecteur, Robert Galbraith nous livre ici un récit aboutit et minutieux où le moindre petit détail à son importance. Rien n’est laissé au hasard et c’est tout simplement incroyablement bien fait. C’est crédible, cohérent et surprenant mais on aime ça ! 

Incontestablement, ce roman est un coup de maître ! Un véritable coup de cœur.

Inoubliable

Coup de Coeur

Acheter L’Appel du Coucou sur Amazon / Acheter L’Appel du Coucou sur Decitre

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils