Accueil ASCF L’instant Précis où les destins s’entremêlent d’Angélique Barbérat

L’instant Précis où les destins s’entremêlent d’Angélique Barbérat

11 Temps de lecture
19
0

Ce qui m’a tout d’abord attiré dans ce roman, c’est son résumé. Nous sommes bien loin des romans classiques et sans trop d’histoires. Je savais que ce livre allait être dur et pourtant j’ai tout de même voulu tenter l’aventure.

L’instant Précis où les destins s’entremêlent d’Angélique Barbérat

Broché: 427 pages
Éditeur: MICHEL LAFON
Date : 16 janvier 2014
Langue : Français
ISBN-10: 2749921546
ISBN-13: 978-2749921549
Prix Éditeur : 17,95€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Une tache rouge sombre sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman morte sous les coups de son mari, le père de Kyle : voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Comment peut-on vivre après cela ? Kyle se lance à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant… Vingt ans après le crime, leader d’un groupe rock à la mode, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur. Coryn, seule fille d’une fratrie de onze enfants, est tombée dans le piège ourdi par son père pour la sortir de la misère : épouser un homme riche, « fou amoureux » d’elle. Surtout fou. D’une jalousie maladive, d’une violence inouïe, il lui fait trois enfants et la coupe du reste du monde. Tous ses rêves se sont envolés. Comment cette star internationale et cette prisonnière pourraient-elles se rencontrer ? Un accident de voiture va pourtant les réunir un instant, celui où les destins s’entremêlent. C’est suffisant pour qu’ils se « reconnaissent » sans bien savoir pourquoi et se laissent attirer dans une toile amoureuse tissée au jour le jour, malgré l’éloignement, la peur pour elle et, pour lui, l’emprise d’un métier dévorant. Parviendront-ils à vivre ce que leurs sentiments leur inspirent ?

Mon avis :

L’histoire est celle de Kyle et de Coryn, deux personnes vivant à l’opposer l’une de l’autre. Coryn est Anglaise, Kyle Américain. Jusque là rien ne prédestinait à ce qu’ils se rencontrent un jour. Pourtant, bien vite, on se rend compte que ces deux personnages auront un point commun qui fera toute la différence. Cependant, ce genre de point commun, beaucoup auraient aimé s’en passer. Kyle enfant, a vue sa mère mourir sous les coups de son père. Traumatisé à jamais par ce drame, il continuera sa vie néanmoins et s’exprimera à travers la musique, héritage laissé par sa mère. Avec son groupe il deviendra bientôt très populaire dans le monde.

De l’autre côté nous avons Coryn, une gentille fille très effacée ayant vécu  avec une fratrie de dix frères. Loin d’être épanouie l’adolescente vit dans une famille assez modeste dont le père n’aura qu’une ambition : marier sa fille coûte que coûte. La jeune fille convolera en juste noce alors qu’elle ne sera même pas encore une adulte.

Bien vite, le lecteur se rend compte que la suite de sa vie sera loin d’être un conte de fée. Son mari est un homme violent, jaloux compulsif à la main lourde. Sous prétexte qu’il l’aime, il se permettra des choses que personne ne devrait accepter même pas une seule fois. Il fera tout pour régenter sa vie jusque dans les moindres détails.  Cette folie le poussera même à vouloir mettre de la distance entre sa famille et elle. Ils partiront vivre aux États-Unis où elle ne connaît personne et n’a personne hormis lui.

Un jour, par la force du destin, Kyle qui continue à brûler sa vie par les deux bouts, renversera un enfant. Il s’agira du fils de Coryn.

Entre eux, ce ne sera pas un coup de foudre à proprement parler mais Kyle reconnaitra en elle celle qui est morte sous les coups de son père quand il avait cinq ans. Son obsession à vouloir sauver Coryn, il en fera presque une croisade personnelle. Cependant la jeune femme, sous le joug de son mari, a bien trop peur de tenter quoique ce soit pour se sortir de ce cauchemar dans lequel son père l’a embarquée dans l’espoir de la sauver d’une vie de misère. Ironie du destin ou hasard ? Kyle avec sa persévérance arrivera à ouvrir une brèche dans le cœur de cette femme maltraitée.

Une histoire dure certes mais empreinte d’espoir sur un sujet qui malheureusement reste d’actualité. On pourrait croire que ce roman est terrible à lire, dur, éprouvant ?  Il aurait pu mais la plume d’Angélique Barbérat est empreinte d’une telle finesse d’une telle poésie avec des métaphores pour les moins inédites qu’on se laisse prendre et on espère un dénouement heureux pour les deux protagonistes de cette histoire. Ce que j’ai aimé, c’est que ça ne va jamais dans l’exagération ou dans le malsain. Même si certains passages sont très pénible à lire, tout reste dans l’interprétation et la suggestion jusqu’au point de non retour qui sera, quant à lui, assez violent.

Voilà un livre qui m’a réellement émue, touchée, du début à la fin. J’ai été totalement hypnotisée par l’histoire et je n’ai jamais pu reposer le roman avant de l’avoir terminé. J’ai beaucoup pleuré aussi car et oui, c’est tout de même triste. Triste mais beau, magnifique même !

Voilà une histoire qui ne laissera personne de marbre. Le sujet traité est difficile et c’est toujours assez compliqué de ne pas tomber dans le pathos ou dans la surenchère. Malgré tout, ce fut pour moi une agréable et bonne surprise. L’instant précis où les destins s’entremêlent est un livre inoubliable qui fait réfléchir même si le thème exploité peut faire frémir ou rebuter certains.

 

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Artemissia (Julie F)
Charger plus dans ASCF

19 Commentaires

  1. Clara

    23 janvier 2014 à 12 12 04 01041

    Je l’ai dans ma PAL, il faut vraiment que je le lise 🙂

    Réponse

    • Artemissia Gold

      28 janvier 2014 à 19 07 53 01531

      Il est superbe ! Tu m’en diras des nouvelles ? 😉

      Réponse

  2. angélique Barbérat

    24 janvier 2014 à 10 10 18 01181

    Je suis infiniment touchée par vos mots ! Merci !!!

    Angélique Barbérat

    Réponse

    • Artemissia Gold

      28 janvier 2014 à 19 07 52 01521

      C’est moi qui suit touchée par les vôtres 🙂 Merci !

      Réponse

  3. noémie

    28 janvier 2014 à 15 03 26 01261

    Oh ça donne envie de le lire! Et j’avoue que le titre m’avait tapé dans l’oeil!

    Réponse

    • Artemissia Gold

      28 janvier 2014 à 19 07 58 01581

      N’hésite pas à le lire, il est vraiment très bien 🙂

      Réponse

  4. lectures de lily

    28 janvier 2014 à 19 07 52 01521

    Ta chronique donne très envie de découvrir le livre ! Je le garde dans un coin de ma tête !

    Réponse

    • Artemissia Gold

      28 janvier 2014 à 19 07 59 01591

      Franchement c’est un roman qui vaut le coup d’être lu 🙂

      Réponse

  5. Sab60

    3 février 2014 à 21 09 37 02372

    J’ai lu d’une traite ce bouquin … on passe de l’angoisse, à la peur, la tristesse & la joie …pour ce dernier mitigé si je peux dire !!!!
    Merci à votre site de votre résumé qui m’a donné envie d’aller acheter le bouquin que je n’aurais peut-être pas vu dans la masse …
    Merci à l’auteur qui nous fait passer par plusieurs en même temps ou un coup temps … quand on commence à bouquiner….on ne lâche plus le livrre.
    Les filles je vous le conseille fortement
    Bisous à vous toutes & tous

    Réponse

    • sab60

      3 février 2014 à 21 09 38 02382

      *émotion

      Réponse

  6. floe13

    22 février 2014 à 1 01 10 02102

    coucou,
    Je viens de terminer ce roman, je suis émue, touchée, totalement hypnotisée par l’histoire et je n’ai pu reposer ce livre la fin. J’ai pleuré, c’est triste, beau, magnifique! cette histoire est simplement vraie et toute en émotion

    Floe

    Réponse

  7. lectures de lily

    5 mars 2014 à 20 08 03 03033

    J’ai une question idiote : j’ai acheté le livre cet après-midi. Est-ce normal que les 8 premiers chapitres du livre II soient à l’envers ? Car dans mon exemplaire il faut retourner le livre pour pouvoir lire… Je pense à un défaut d’édition mais sait-on jamais.

    Réponse

    • Camille

      28 mars 2014 à 9 09 49 03493

      Non ce n’est pas normal, c’est une erreur de l’imprimeur qui arrive à un livre sur 100 000… Vous pouvez envoyer un mail à la maison d’édition (contact@michel-lafon.com) ils l’échangeront.

      Réponse

  8. Miruru

    17 avril 2014 à 17 05 48 04484

    Comme tu l’avais conseillé j’ai décidé de le lire et je ne sais même pas comment j’ai réussis à le finir!
    Je n’ai eu strictement aucune réaction face à ce livre alors que je suis du genre à avoir la larme facile (pas plus tard que ce matin j’ai pleurer pour La Société de Behelle). J’ai trouvé le style mauvais -enfin pas à mon gout en tout cas (surtout les moments qui parlent d’araignées)- simple et répétitif. Je n’ai eu aucune empathie pour aucun personnage et bien sûr il y’a eu quelques plottwist pas mal mais sans plus. L’histoire de base était géniale mais non. Ce livre est une déception pour moi.
    bref je casse un peu l’entousiasme qui entoure ce roman mais très bonne chronique tout de même!

    Biz

    Miruru

    Réponse

    • Artemissia Gold

      17 avril 2014 à 17 05 54 04544

      Bonjour Miruru,

      J’en suis désolée, parfois les goûts et les couleurs… J’en garde personnellement un très bon souvenir et j’ai trouvé la plume de l’auteure, pour ce qui y est raconté, très belle et pleine de poésie. Mais comme on dit, on ne peut pas faire mouche à chaque fois. En tout cas, je te remercie d’avoir posté ton commentaire car c’est toujours intéressant d’avoir les différents ressentis des lecteurs !

      Merci à toi !

      Réponse

    • Nanou

      3 mai 2014 à 17 05 33 05335

      Je suis entièrement d’accord avec vous ! Je me suis laissé séduire par la chronique, mais moi aussi j’ai été déçue ! Je n’ai pas accroché ! Je ne sais pas vraiment pourquoi.. Mais je n’ai pas accroché entre les deux personnages…Dommage, car l’histoire semblait intéressante…

      Réponse

  9. Vivi Potter

    18 avril 2014 à 9 09 18 04184

    un coup de cœur pour moi aussi! Une histoire qui nous retourne, qui nous chamboule bref, une histoire que l’on oublie pas. Magnifique

    Réponse

  10. sann

    10 juin 2014 à 14 02 49 06496

    En surfant sur ton blog, j’ai découvert ce livre que j’ai acheté et que j’ai lu pratiquement d’une traite, j’avais énormément de mal à m’en défaire ; ce livre m’a beaucoup émue, m’a retourné ; c’est une très belle histoire, triste mais belle !
    Bravo à Angélique BARBERAT et merci à toi

    Réponse

  11. Guillaume A.

    6 janvier 2015 à 13 01 07 01071

    J’ai eu la chance de rencontrer Angélique au salon du livre à Radio France fin Novembre 2014 et je me suis donc offert son roman.
    Pour ma part, j’ai tout de suite accroché. Elle m’a fait ressentir la douleur que peut éprouver une femme battue. Mais aussi la vie des enfants, même si ils ne voient pas les coups encaissés, ressentent les choses et n’osent pas en parler.
    C’est un très beau roman! Bravo Angélique
    Guillaume A.
    “Pour tous les beaux instants”

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Les ailes d’émeraude T1 d’Alexiane de Lys

Les ailes d’émeraude T1 d’Alexiane de Lys Poche : 704 pages Editeur : J’…