ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Parce que c’était nous – Mhairi McFarlane

Parce que c'était nous de Mhairi McFarlaneBroché : 478 pages
Éditeur : Milady Romance
Date de sortie : 31 octobre 2013
Collection : Romans
Langue : Français
ISBN-10 : 2811210881
ISBN-13 : 978-2811210885
Disponible sur liseuse :OUI

Prix éditeur : 15€20

Résumé :Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

Mon avis :

Parce que c’était nous est un roman qui m’a rappelé Un jour de David Nicholls et qui a été une lecture vraiment très agréable. Mhairi McFarlane nous raconte ici l’histoire de Rachel et Ben, deux trentenaires qui ne se sont pas revus depuis 10 ans et dont la vie a bien changé.

Entre passé et présent, amitié et amour

Je n’avais pas de grosses attentes avec ce roman mais malgré tout, j’avais l’espoir de lire une romance contemporaine pleine de douceur et qui m’emporterait dans un tourbillon d’émotions. Et si j’ai eu ma dose d’émotions et que le roman m’a beaucoup plu, les deux phrases sur la couverture marquent un énorme point noir. En effet, la romance entre les deux personnages met beaucoup de temps à évoluer et ces quelques mots vous racontent littéralement l’essentiel, vous gâchant en partie le plaisir de la lecture et de la découverte, quand bien on pouvait s’en douter.

Malgré cela, l’auteur a su me séduire et m’entraîner dans la vie de ses personnages. Rachel est une trentenaire dont le chemin était tout tracé, jusqu’à ce qu’elle quitte brutalement son fiancé après 13 ans de relation. Aidée par son groupe d’amis, elle fera face et tentera d’aller de l’avant.
Ben, quant à lui, est marié et arrive tout droit de Londres où il vivait avec sa femme avant qu’ils déménagent à Manchester. De ces retrouvailles avec Rachel naîtront des bouleversements qu’ils n’imaginaient probablement pas et qui vont changer leur vie à tous deux.

En eux-mêmes, l’histoire et le style sont banals. Un amour de jeunesse, deux personnages qui ne se sont pas vus depuis dix ans et la question fatidique : s’aimeront-ils encore ? Banal oui, mais Mhairi McFarlane a su faire avancer son histoire en mêlant le passé au présent et l’amitié à l’amour. Elle nous offre une histoire pleine de retenue, une histoire dont les pages se tournent facilement quand bien même on a une idée du dénouement. Elle ne donne pas un chemin tout tracé à ses personnages  et les confronte aux difficultés de la vie mais de l’amour.

Et si, 10 ans après, tout pouvait recommencer ?

L’auteur aborde avec ce roman une foule de thèmes. De l’homosexualité à l’amour en passant par les questions existentielles de la vie, Mhairi McFarlane nous entraîne dans le tourbillon de la vie. Et même si le roman comporte quelques longueurs, l’interrogation reste toujours là : peut-on retomber amoureux d’une personne, dix ans après ? Et à partir de cela, l’auteur nous plonge dans la vie de deux protagonistes qui ont évolué, qui ont changé mais qui, au fond, sont resté les mêmes.

La fin nous laisse sur notre faim, on a envie d’en savoir plus, de connaître la suite des événements. Et pourtant, cette fin si ouverte nous permet d’imaginer une suite qu’on a envie de la voir. Cependant, je regrette un petit peu cette impression que les choses arrivent très vite et sans vraiment d’explication. Toutefois, je retiendrais de ce roman le fait qu’il m’a fait passer un moment très agréable qui m’a permis de m’évader, le temps d’une lecture. 

Presque Excellent

Acheter Parce que c’était nous sur Amazon / Acheter Parce que c’était nous sur Decitre

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

6 Commentaires

  1. Moi aussi j’ai eu la même impression que toi. J’ai préféré les moments du passé, j’en avais des papillons dans le ventre. J’ai adoré ce passage là « De l’eczéma du cœur. C’est ça. Un psoriasis de l’âme. »
    Joyeux Noël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils