C’est toi que j’attendais de Kristan Higgins

Broché : 416 pages
Editeur : J’ai lu (4 décembre 2013)
Collection : J’ai lu promesses
Langue : Français
ISBN-10 : 2290068845
ISBN-13 : 978-2290068847
Prix : 7€40
Disponible sur Liseuse : NON

Résumé : Poppy Osterhagen aurait tort de se plaindre : elle dirige sa propre entreprise de récupération de matériaux, elle est entourée d’une famille aimante (bien que légèrement « décalée ») et a même (plus ou moins) un petit ami. Et pourtant, quelque chose manque à son bonheur. Quand Liam Murphy, le mauvais garçon qui a brisé son coeur quinze ans auparavant, rentre à Bellsford, toujours aussi beau gosse, mais veuf et papa d’une adolescente, le coeur de Poppy s’emballe…

Mon avis

Ah la la la, je ne vous raconte pas comment ce livre s’est fait désirer, comme un rayon de soleil en plein milieu d’une tempête ! ^^ J’avais besoin de me détendre et de me plonger dans une romance, sans prise de tête. Eh bien, je dois dire qu’avec cette oeuvre, j’ai été servie ! Sans rien vous cacher, j’ai lu le bouquin d’une traite, sans lever une seule fois les yeux vers l’horloge. J’ai été complètement prise par l’histoire, suivant les aventures de nos deux héros avec un sourire aux lèvres et, certains moments, une larme à l’oeil. Vous l’avez donc compris : j’ai A-DO-RÉ ce roman ! Mieux que ça encore : je l’ai DÉ-VO-RÉ ! 

Une jeune fille de bonne famille et un bad-boy au grand coeur

Nous allons donc faire la connaissance de Cordelia Osterhagen, que tout le monde appelle Poppy ! Jeune femme d’une trentaine d’années, elle est petite et menue. Elle dirige sa propre entreprise de « recyclage » : en effet, elle récupère vieux meubles, matériaux et co puis les recycle pour la revente. Elle donne donc une seconde vie à tout ce qu’elle touche. Elle vit dans une ancienne église qu’elle est entrain de rénover avec ses chats et son chien, un danois. Elle prête également mains fortes au restaurant allemand de ses parents, en déclin. D’ailleurs, Poppy est une jeune fille adoptée, tout comme son frère Henry.

Elle tient également compagnie à une centenaire, Vivian, tous les lundis et est membre d’une programme de Grande-Soeur : c’est ainsi qu’elle a fait la connaissance de Brianna, une jeune adolescente dont elle prend soin. Elle entretient une relation avec Dante, propriétaire du restaurant italien concurrent direct de ses parents. Et puis, elle n’aime pas les jupes et surtout se grimer comme une barbie. Poppy est une jeune femme bien dans sa peau, en proie cependant à quelques doutes. Surtout quand Liam, le garçon qui lui a brisé le coeur, 20 ans plus tôt, revient en ville.

Liam Declan Murphy, le bad-boy qui a brisé le coeur de Poppy alors qu’elle était adolescente, revient en ville et pour de bon. Après le décès de son épouse Emma, des suites d’une leucémie, il décide de se rapprocher de ses beaux-parents pour leur permettre de voir un peu plus souvent Nicole, leur petite fille. Il projette d’ouvrir un garage pour motos, car Monsieur est un mécanicien hors-pair et un amateur de motos. En deuil depuis plus de deux ans, il décide enfin de refaire sa vie, loin de tout souvenir et surtout redonner un goût de vrai foyer à sa fille, Nicole, son rayon de soleil, sa joie de vivre.

Liam n’est pas en paix pourtant : après un accident de moto, il a constamment peur de perdre sa fille et de la laisser seule, cela tourne à l’obsession, notamment du côté de Nicole, 16 ans, qui ne supporte plus que son père l’enferme dans une bulle. Puis, depuis la leucémie de sa défunte femme, il conserve des tocs (lavage des mains, fermeture des portes). L’ancien Bad-Boy est devenu un homme amoureux, un père formidable et puis malheureusement, un veuf apeuré.

Un retour en fanfares

Affublée de son costume de « bavaroise-serveuse », Poppy est surprise de retrouver Liam et tous les souvenirs remontent à la surface. Liam qui l’a insulté de Sac D’Os, Liam qui n’a jamais posé les yeux sur elle, Liam qui a couché avec tout ce qui bouge, Liam amoureux d’Emma, Liam qui quitte la ville. Pour Poppy, c’est un peu un retour en arrière. Pourtant, elle va enfin tenir tête à cet homme qui l’a brisé adolescente et se retrouve devant un homme endeuillé. Laissant sa rancœur de côté, elle va finir par se lier d’amitié avec lui, même si ce dernier est plutôt réticent au départ. Pourtant, sa bonne humeur va gagner ce papa qui, au contact de Poppy, va enfin réapprendre à vivre et lâcher du leste. 

Puis, de fil en aiguilles, Poppy et Liam vont coucher ensemble. Mais c’est clair du côté de Liam : aucune possibilité d’histoire, rien de sérieux. Mais Poppy, avec son coeur d’adolescente, va retomber dans ses vieux travers et développer, de nouveau, des sentiments pour Liam. Des coeurs vont être brisés.

Sans parler des histoires de famille : Gretchen, la cousine de Poppy, revient au pays pour s’occuper du restaurant familiale, son frère Henry et son compagnon Jon décident d’adopter, des découvertes sont se faire sur sa mère biologique, des problèmes d’addiction vont être découverts, et Vivian n’est pas en bonne santé. Sans parler des problèmes d’angoisse de Liam, de ses beaux-parents qui veulent récupérer la garde de Nicole, de cette dernière qui commence à découvrir les garçons et de toutes les femmes qui lui courent après.

Finalement, il est difficile de croire que Cordelia et Liam vont pouvoir se trouver du temps pour eux.

Une romance bien ficelée avec des personnages magiques

Un des poins forts du roman est sans doute la galerie de personnages dépeints par Kristan Higgins. En effet, nous avons droit à des personnes fantasques et hauts en couleur : les parents de Poppy sont juste incroyables et aimants (un peu trop même) ;  son frère Henry, chirurgien, est un pince-sans-rire avec des remarques sarcastiques qui font mourir de rire (surtout au sujet de ses amputations), son compagnon, professeur d’art ménager, est le stéréotype du meilleur ami gay qui conseillera au mieux Poppy ; ou encore Gretchen, une cousine un peu garce et agaçante !

Une famille peu commune, complètement hétérogène mais tellement attachante qu’on voudrait la même.  Sans parler de Brianna et James, deux adolescents aux antipodes des adolescents superficiels, qui s’aiment sans se l’avouer ou encore de Kate, professeur de sport, et mère de James, très bonne amie de Poppy qui la booste dans les mauvais moments ; la jeune Nicole, super affectueuse et drôle. Et bien sûr Liam, le bad-boy qu’on voudrait toute pour amant ou encore Poppy, la jeune femme forte qui ne peut pas résister à son amour de jeunesse.

En tout cas, tous ces personnages vous donne envie de vous plonger corps et âme. Amateurs de romance, vous serez servis mais attention : rien de niais, de trop commun, de plat, de lisse. Non, c’est beau comme un coucher de soleil, drôle comme une blague de Florence Forresti, émouvant comme une comédie dramatique. L’auteure crée un univers presque exclusive autour de tous ses personnages : bien évidemment, on s’attarde sur l’histoire de Poppy et Liam mais à côté de ça, on suit les histoires de leur famille, leurs amis et compagnie. Et cela permet d’éviter les lourdeurs, les passages trop mous également. Que c’est agréable, croyez moi ! 

J’ai ri, souris, versé quelques larmes, et j’ai surtout rêvé grâce à Kristan Higgins. C’est sans doute une des meilleures romances que j’ai lu (et j’en ai lu pas mal, croyez-moi). Un véritable coup de coeur pour cette romance qui aborde différents thèmes, sans jamais tomber dans le larmoyant ou les extrêmes : la maladie, le deuil, l’adoption, l’homosexualité, l’enfance, la trahison, la souffrance. Un melting-pot de sentiments et de situations, tous liés, sans jamais qu’on s’y perde.

C’est ainsi que Madame Higgins a réussi, haut la main, une romance magique, qui ne vous laissera pas indemne mais qui vous laissera un point au coeur quand vous lirez le dernier mot du bouquin. Vite, vite, je veux lire, d’autres livres de Kristan Higgins.

ACHETER SUR AMAZON / ACHETER SUR DECITRE

 
A propos RockAndStone 500 Articles
Charlie - Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres. #TeamRonWeasley

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*