La Saison du Péché d’Adrienne Basso

La Saison du Péché d’Adrienne Basso

La Saison Du Pêché d'Adrienne BassoBroché : 360 pages
Éditeur : Milady Romance (23 novembre 2012)
Collection : Pemberley
Langue : Français

Disponible sur liseuse : OUI

ISBN-10 : 281120878X
ISBN-13 :978-2811208783

Prix : 7€60

Résumé : Juliet s’attendait à un mariage de convenance qui lui permettrait de sauver son domaine et sa famille… Elle ne pensait certainement pas trouver l’amour dans les bras de celui qu’on lui donnerait pour mari. Richard frissonne de désir devant celle qu’il a récemment épousée… avant de fuir à toutes jambes. Après tout, l’amour n’a jamais fait partie de leur marché. Mais alors que les fêtes de Noël le ramènent dans son manoir, Juliet va s’employer à le reconquérir.

Mon avis :

Depuis quelques mois, ce roman traîne dans ma pile à lire sans que j’ai le courage de l’en sortir à cause de grosses appréhensions face à sa lecture. En effet, si la couverture et le contexte m’ont fait craquer pour ce livre, la quatrième de couverture m’inspirait beaucoup de méfiance. Pourtant, après l’avoir lu, je ne peux que regretter de ne pas l’avoir lu plus tôt !

Juliet est une jeune femme veuve dont la propriété est criblée de dettes et qui se retrouve obligée de la louer pour subvenir à ses besoins et ceux de ses trois enfants. Alors quand Mr Harper, riche entrepreneur américain, lui propose une coquette somme pour lui acheter, elle ne peut se permettre de refuser. Mais son beau-frère, comte de Hastings, ne l’entend pas de cette oreille et pour accéder à cette propriété, Richard Harper ne va pas hésiter à épouser Juliet. Mais quand les sentiments s’en mêlent, tout se bouscule…

Une héroïne passionnée, un héros torturé 

Dans ce roman, nous nous retrouvons avec deux héros complètement à l’opposé l’un de l’autre et où l’histoire est inversée par rapport à la romance «normale ». En effet, Juliet est une jeune femme très vive, très passionnée et pourtant très terre à terre qui, si elle voit au départ comme un arrangement ce mariage, va tout faire pour que de l’amour puisse naître de cette union. A l’opposé, Richard Harper est quelqu’un de très secret qui s’enferme dans sa bulle et refuse d’ouvrir son cœur par peur de souffrir ou de simplement dévoiler ses faiblesses. C’est un personnage très torturé que l’on a parfois du mal à comprendre tant que l’on ne connait pas ses souffrances passées. Au contraire, Juliet est une personne extrêmement attachante qui a énormément d’amour à donner et qui est vraiment bienveillante.

Ainsi, ici ce n’est pas l’homme qui essaie à tout prix de conquérir le cœur d’une femme mais bien le contraire. Juliet va tout faire pour que son mari lui ouvre son cœur et l’y accepte. Dans un sens, elle va le courtiser tout en restant prudente et en attachant beaucoup d’importance à ses sentiments. Petit à petit, c’est un homme meurtri que le lecteur découvre, un homme auquel on s’attache énormément à la suite d’un événement bien particulier.

Une romance toute en douceur 

A travers ses personnages, Adrienne Basso nous propose donc une romance pleine de douceur et de sensualité où les deux protagonistes ont tout deux connu l’amour et le mariage une première fois dans leur vie. Elle nous entraîne sur les sentiers d’un mariage de convenance où les sentiments finissent par s’en mêler pour nous dévoiler une très belle histoire d’amour. Les personnages secondaires ont tous un rôle à jouer dans cette histoire et même s’il est parfois difficile de comprendre lequel, on en apprend plus à la plus du roman.

Malheureusement, il n’en reste pas moins que ce roman possède quelques petits défauts notamment au niveau de la crédibilité. Par moments, l’intrigue prend un tournant très inattendu et très peu crédible, ce qui est dommage… Mais si cela ne gêne pas plus que cela, le fait que l’on change de point de vue sans changer de chapitre m’a parfois dérouté. On peut donc se retrouver avec les pensées de Richard puis, trois lignes plus bas, avoir celles de Juliet. Mais ce que je regrette vraiment c’est que la romance de fond entre Georges Moffat et la secrétaire de Richard, Olivia, soit aussi peu développée et qu’en trois pages tout soit réglé.

Malgré tout, j’ai passé un excellent moment avec ce roman qui m’a permis de m’octroyer un grand moment de détente. Il ne plaira pas forcément à tout le monde mais les amateurs de romance devraient y trouver leur compte.

Se Lit Très Bien

Acheter La Saison du péché

Pour lire la chronique de Moody, cliquez sur l’image :

La Saison Du Pêché d'Adrienne Basso

A propos Chouquette 358 Articles
Chouquette, chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.