Jeudi Citation #27 (Pour le plaisir des mots)

2 Temps de lecture
3
0

Bonjour la compagnie ! Comme tous les jeudis, il est temps de vous proposer la citation de la semaine pour cette nouvelle édition du Jeudi Citation, juste pour le plaisir des mots !

Jeudi Citation

Le Petit Rappel –  Le principe en est simple :

Tous les jeudis à venir, à tour de rôle, nous vous donnerons une citation venant d’un personnage d’une de nos séries favorites (ou films). A vous de retrouver de quelle série (ou film) et de quel personnage la phrase provient. Mais ne vous inquiétez pas, rien de bien compliqué car vous aurez le choix entre trois propositions ! ^^

Place avant tout à celle de la semaine dernière proposée par Charlie. Il fallait retrouver qui avait prononcé ceci :

« La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux.»

Il s’agissait bien sûr de Lucas dans Les frères Scott . 

 ♦♦♦

Passons maintenant à la citation du jour.  Quelle femme a dit :

«Game on! (Que la partie commence!)»

–  Katherine dans The Vampire Diaries

Pam dans True Blood

Daenerys dans Game of Thrones

 

Pour répondre, il suffit de laisser un commentaire et/ou compléter ce petit quiz :

La semaine prochaine, c’est Arty qui s’y colle! A bientôt.

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Mymyworm
Charger plus dans + Quizz/Jeux - Ciné et Série TV

3 Commentaires

  1. Rockandstone

    4 juillet 2013 à 16 04 09 07097

    J’ai trouvééééé ! :p
    Bon, en même temps, elle était simple pour moi !

    Réponse

  2. floe13

    4 juillet 2013 à 22 10 43 07437

    100% , trop facile

    Réponse

  3. smellslikerock

    9 juillet 2013 à 18 06 57 07577

    OMG je me suis trompé ! C’est bien la première fois que ca m’arrive…. Bon en même temps je ne supporte pas VD et encore moins Katherine 😛

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Nos vagues à l’âme de Georgia Caldera

Nos vagues à l’âme de Georgia Caldera Nombre de page : 412 pages Editeur : J’a…