BIT-LITLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRES

Maeve Regan, tome 3 : La Dent Longue – Marika Gallman

Maeve Regan, tome 3 : La Dent Longue de Marika Gallman

Maeve Regan  La Dent Longue de Marika GallmanBroché : 480 pages
Éditeur : Milady (31 mai 2013)
Collection : Bit-lit
Langue : Français

ISBN-10 : 2811209220
ISBN-13 : 978-2811209223

Prix éditeur : 7€60

Disponibilité liseuse/tablette : A partir du 7 juin 2013.

Résumé : Pour réussir à tuer son père, Maeve doit lever une armée et apprendre à maîtriser sa magie. Deux tâches loin d’être aisées même dans un contexte favorable. Mais Maeve doit traquer un traître et tout le monde est suspect. Même son meilleur ami Elliott ou son amant vampire, Lukas. Et après tout ce qu’elle a découvert sur ce dernier, elle n’hésitera pas à le tuer elle-même s’il le faut. Encore une fois.

Pour lire les deux premiers chapitres, c’est ICI.

Mon avis :

/!\ Spoilers sur les deux premiers tomes ! /!\

La fin du tome 2 était une déchirure, une torture atroce qui donnait envie au lecteur de se plonger dans la suite pour savoir ce qu’il en est vraiment et voir comment l’histoire évolue. Et bien je peux vous annoncer que Marika Gallman mériterait le diplôme de la pire fin du monde pour le lecteur. Cet auteur aime nous torturer, il n’y a pas d’autres choix possible, c’est une certitude.

Plus déterminée que jamais à tuer son père, Maeve devra apprendre à maîtriser sa magie mais aussi lever une armée. Mais dans ce contexte tendu où tout le monde est suspect d’être un traître, elle devra surtout se méfier des apparences pour démasquer celui qui en veut à sa vie mais qui risque, surtout, de mettre en péril tout ce pour quoi elle se bat. La guerre sera difficile et personne n’en sortira indemne… 

Que la guerre commence !

A la fin du deuxième tome, nous laissions nos personnages ébranlés par la rencontre entre Maeve et Victor dont il avait résulté la mort de Lucas mais aussi la capture de Connor. Décidée à tuer son père (mais aussi son frère par la suite), Maeve hérite d’un manoir par Barney qui leur sert de quartier général pour mettre au point une stratégie mais aussi pour héberger les soldats de l’armée qu’elle monte ainsi que pour s’entraîner.

Véritable roman qui enchaîne la mise en place de la guerre mais aussi des événements impromptus et de l’action, rien n’est de tout repos ici tant pour le lecteur que pour les personnages. Et dés le départ, Marika Gallman donne le ton et plonge le lecteur dans le grand bain : ce tome marquera le début d’une guerre sanglante contre Victor dans l’unique but de l’anéantir. On suit donc Maeve dans ces aventures pour recruter du monde mais aussi pour tuer ceux qui s’opposeraient à elle. Plus impitoyable que jamais, elle n’hésite pas à penser comme son père pour arriver à ses fins.

Des apparences vraiment trompeuses. 

Au-delà de cette guerre contre Victor pour briser son empire, Maeve se livre à une guerre interne pour découvrir qui est le traître qui a laissé entrer Victor au Paradis Perdu. Se méfiant de tout le monde même de sa propre famille mais aussi de son amant, Lukas, alors même que celui-ci est censé être mort. Toutefois, Maeve a du mal à croire à sa mort et se raccroche à cet espoir pour continuer à avancer, à se battre avec la volonté de le tuer une deuxième fois de son propre gré à cause de tous ces mensonges.

Marika Gallman va vous malmener en plus de Maeve, elle va vous emmener sur de fausses pistes, dans des culs de sac et va vous scotcher au mur à la fin en vous révélant qui est véritablement le traître. Parce que malgré tous les indices semés, vous ne trouverez pas et tomberez dans tous les pièges. Vous soupçonnerez les mêmes personnes que Maeve sans même vous douter que parfois, il s’agit de la dernière personne à qui l’on penserait. Dans ce tome, Marika Gallman mène tout le monde par le bout du nez.

Et si tout ne faisait que commencer ? 

Une fois le traître révélé, ses intentions ne sont plus très difficiles à deviner bien que j’ai encore du mal à les cerner. Toutefois, la guerre n’est pas finie et celle-ci ne semble que commencer. La fin est encore une fois une amère torture qui durera pendant 3 longs mois jusqu’au tome 4 qui paraîtra en septembre et que j’ai déjà hâte d’avoir entre mes mains. Marika, si tu lis ces lignes, je pense que plus d’un lecteur va te détester. Vraiment, cette fin, c’est dur, très dur.

En bref, un tome surprenant qui vous tient en haleine du début à la fin. Une fin atroce comme c’est les faire Marika Gallman et une intrigue passionnante qui vous mènera en bateau avant de vous révéler la vérité. Maeve Regan est vraiment LA série à découvrir en 2013 !

Excellent : très belle histoire !

Ce roman vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils