La Sélection – Livre II : L’Élite de Kiera Cass

Le second tome de La Sélection de Kiera Cass, je l’attendais depuis que j’avais terminé le premier. Comme je sais que l’attente sera encore longue avant le troisième tome, je tenais à le déguster et puis… et puis zut… J’ai fini par le dévorer bien trop vite, bien trop tôt.

 

La Sélection – Livre II : L’Élite de Kiera Cass

Séléction Livre II : L Elite Broché: 360 pages
Editeur : Robert Laffont (23 avril 2013)
Collection : Collection R
Langue : Français
ISBN-10: 2221129288
ISBN-13: 978-2221129289

Disponible sur liseuse : OUI

Son résumé :

La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illea, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

Mon Avis :

S’il y a bien une chose que nous apprenons avec America Singer et le tome 2 de La Sélection, c’est que rien n’est acquis. Mais alors rien du tout.

A la fin du tome 1, Aspen, le premier amour de la jeune fille,  fait son grand retour, ceci, à mon grand désappointement. Après ce qu’il a fait à America, je ne l’aime franchement pas. Du coup, alors qu’elle aurait du se battre et mettre toutes les chances de son côté auprès du Prince Maxon et ainsi renforcer son amour naissant pour elle, elle gâche tout par son comportement parfois très puéril.

Je dois bien avouer, que cette fois ci, America Singer m’a vraiment tapé sur les nerfs avec ses pseudos crises de conscience et son manque de tact est vraiment trop flagrant. Alors que Maxon tente de dissimuler ses sentiments pour elle et continue à jouer le jeu pour la façade, elle se ronge les sangs pour rien et creuse toute seul sa tombe. Si bien que Maxon finira par se demander si elle a bien des sentiments pour lui. Un fossé aussi large qu’un océan commence à se former entre eux.

Bon, j’aime bien quand il y a des quiproquos, des malentendus, du moment que ça ne gâche pas la connexion établie entre les deux personnages mais là… On va dire qu’America ne récolte que ce qu’elle à semé et ce à mon plus grand désarroi.

Heureusement, l’intrigue de l’Elite ne tourne pas qu’autour de Maxon et de  ses prétendantes. Il y est aussi question d’un journal intime ayant appartenu au premier roi qui avait mis en place le système des castes. Le lecteur apprends ainsi comme s’est formé la royauté d’Illea, ce qui permet de ne pas trop se focaliser sur ce qu’il se passe entre America la rebelle et Maxon le pauvre petit prince incompris de sa belle.

J’avoue, j’ai un grand faible pour ce jeune prince pleins de bienveillance et si sage dans ses décisions. Quand le lecteur découvrira ce qu’il subit au quotidien, … vous ne pourrez que l’aimer d’avantage et vous aurez aussi envie de donner des gifles bien senties envers une petite rousse qui ferait mieux de réfléchir avant de faire tout et n’importe quoi.

Alors que le choix du Prince se dessine, les renégats et la Rébellion continuent leur œuvre, bien décidés à mettre un terme à la Monarchie absolue établie à Illea.

Encore une fois, je me suis totalement laissé transporter dans l’univers dystopique créé par Kiera Cass et même si les choix et décisions d’America m’ont vraiment agacée par certains moments, j’ai pris un énorme plaisir à lire ce tome. Je l’ai trouvé un peu moins surprenant que le premier, le plaisir de la découverte étant passé, mais il garde ce petit quelque chose qui fait que vous en prendriez bien une nouvelle bouchée. La Sélection Livre II est vraiment addictive comme lecture.

La fin de ce tome est juste frustrante au plus haut point et je gage déjà que le troisième tome sera explosif et pleins de surprises…enfin j’espère ! Tout comme j’espère qu’America arrivera à se faire pardonner les grossières erreurs qu’elle a commises ici.

Vous ai-je dis que cette histoire était totalement addictive ? Oui, c’est normal ! L’Elite, même s’il n’est pas aussi bon que La Sélection, reste un très très bon roman que vous dévorerez en deux temps trois mouvements et tout comme moi, vous risquez fort de trépigner d’impatience quant à la suite ! Un an à attendre… Ca va être long !

Une chose est sure toutefois, c’est que je suis totalement fan !

Se Lit Très Bien

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

La Sélection de Kiera Cass

Pour lire ma chronique du tome 1, cliquez sur l’image

La Sélection de Kiera Cass

A propos Artemissia (Julie F) 4183 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

3 Commentaires

  1. Moi aussi, je l’ai dévorée, et lorsque j’ai vu la prochaine date de parution, j’ai été un peux déçu « 1 an » a attendre, j’espère qu’il sera aussi bon que les 2 premiers même si j’ai une petite préférence pour le Tome 1

    • Moi aussi le tome 1 a une place particulière dans mon cœur. J’espère juste qu’ America arrivera à faire face aux obstacles qu’elle s’est elle même mise sur la route. Et puis j’espère aussi qu’il y a aura plus d’action avec les Renégats. J’aime quand ça bouge :p

1 Rétrolien / Ping

  1. La couronne de Kiera Cass – Songe d'une Nuit d'été – Le Webzine Au Féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.