ASCFLa chanson du VendrediMUSIQUE

La Chanson du Vendredi #29

Bonjour les amis, j’espère que vous allez bien en ce mois de Novembre Mai, gris, pluvieux et très frais. Je ne sais pas pour vous mais le temps me déprime. Ah là là, et dire que dans moins d’un mois, c’est l’été ! La grosse blague quand même non ? J’ai même entendu dire qu’il y avait eu de la neige. Mais où va le monde ? Où va le monde ? Enfin bref, heureusement que la musique est là pour adoucir les moeurs. Que ferait-on sans elle ? En tout cas, nous sommes Vendredi et qui dit Vendredi, dit petit instant de répit en musique. C’est la chanson du Vendredi !

Aujourd’hui, on part du côté de la chanson française avec un classique qui traverse les générations sans prendre une ride. Aujourd’hui, nous allons parler de Damien Saez et de son célèbre Jeune et Con !

Saez

Damien Saez est un auteur-compositeur-interprète français, d’une trentaine d’années, connu pour être quelqu’un de très engagé, par ces textes virulents et dénonciateurs (tout le monde doit se souvenir du célèbre Fils de France. En tout cas, je l’espère pour vous, sinon filez vite écouter le morceau. Et c’est un ordre, enfin presque). Ce diplôme du Conservatoire National a appris la guitare en autodidacte (pour notre plus grand plaisir) et on peut dire que cela lui sourit fortement. Il monte à Paris où il vit de petits boulots pendant 2 ans afin de pouvoir vivre, ensuite, pleinement de sa musique. Damien Saez, c’est l’icône de toute une génération, cette génération blasée par la main de l’homme qui détruit tout sur son passage.

J’ai choisi, pour vous, la célèbre chanson Jeune et Con. Tout d’abord parce que je trouve le texte emprunt d’une réalité incroyable et parce que cette chanson me fait toujours autant vibrer, malgré le temps qui passe. Sortie en 2000, avec l’album Jours Étranges  cette chanson n’a pas pris une ride. Chaque personne peut se retrouver dans ce texte. Pour moi, c’est tout simplement un hymne à la jeunesse et à la révolution. Une chanson pour toutes les personnes, bien ancrées dans la réalité, mais qui cherchent à s’émanciper du diktat imposé par n’importe quel moyen. Ah là là, je vous assure que tout le monde, sous la plume et la mélodie de Saez, peut prendre conscience de cette triste réalité. C’est une invitation à la révolution, à vivre tel qu’on l’entend sans jamais devoir rendre de compte à quelqu’un (après, chacun se fait sa propre interprétation de ce texte). Je vous invite donc à écouter, tranquillement, paisiblement, cette chanson. Ça défoule, c’est sobre, c’est classe, c’est posé. Une voix comme celle de Saez, on ne l’oublie pas facilement !

Je vous remets, bien évidemment, la playlist de la chanson du Vendredi

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils