Accueil ASCF Les Célibataires Tome 1 : Lord Scandale de Emma Wildes

Les Célibataires Tome 1 : Lord Scandale de Emma Wildes

8 Temps de lecture
1
0
3

La couverture et le résumé de cette romance me parlaient bien. Ce livre est mon deuxième roman de Emma Wildes.

Les Célibataires Tome 1 : Lord Scandale de Emma Wildes

Les Celibatires tome 1 - Lord ScandaleBroché :312 Pages
Editeur : J’ai lu (22 mai 2013)
Collection : AVENTURES ET PASSIONS
Langue : Français
ISBN-10: 2290055107
ISBN-13: 978-2290055106

Son résumé :

Bien qu’il ne soit pas un voleur, lord Alexander cambriole la demeure de lord Hathaway, pour retrouver un objet qui appartient à sa famille. Il rencontre alors lady Amelia Patton. Captivé par sa beauté et son intelligence, il ignore qu’en la séduisant, il va déterrer un scandale familial.

Mon Avis :

Voilà un livre que je qualifierais de « charmant ». Il est sympathique à lire et les héros sont appréciables.

Alexander St. James, le héros doit retrouver une clef qui se trouve en la possession de l’ennemi héréditaire de sa famille « Lord Hathaway ». Ancien héros de guerre, aguerri au dur métier d’espionnage, Alex se laisse pourtant surprendre par sa galanterie lorsque la jeune Lady Amelia, fille de lord Hathaway, chez qui il devait retrouver la clef semble faire un malaise.

C’est ainsi que sa mission se verra pour les moins compromise. Non pas que la jeune femme veuille le dénoncer, loin de là, mais bien vite leur attention commune, le détournera de son but premier.

Tel Roméo et Juliette, ils ne pourront faire fi de l’attirance qu’ils commencent à éprouver l’un pour l’autre. Pourtant la réputation d’Alexander est loin d’être blanche comme neige. Bien au contraire, il est considéré comme le plus grand débauché de la Capitale juste derrière son frère ainé (qui lui s’est rangé depuis qu’il a trouvé chaussure à son pied). Sans oublier bien sur, cette haine viscérale qui semble lier leurs pères respectifs.

Une relation parsemée d’embuche qui pourtant suit son court bien gentiment et, je dois bien l’avouer, à mon grand ennui. Il n’y a pas vraiment d’étincelles entre eux. C’est gentil, c’est guimauve mais Alex ne lutte pas contre ses sentiments naissants et les accepte avec beaucoup de docilité. Pareillement pour Lady Amélia. Rien dans leur attitude ne laisse présager scènes explosives et relations tendues. Leur entourage, hormis le père d’Amelia, semble même accepter assez facilement la chose.

Bon, malgré tout, je l’avoue, ça se lit avec plaisir, ça détend mais ça ne vous laissera pas de grand frisson d’excitation quant à savoir ce qu’il leur arrivera car au contraire de Roméo et Juliette, les deux jeunes gens trouveront au final pas mal d’alliés pour les aider.

Ce qui était intéressant, toutefois, et sans doute la partie la plus excitante du livre c’était le déclencheur de cette haine familiale et le mystère entourant la mort de Lady Anna St.James, la grande tante d’Alexander. Cette dernière aurait eu une liaison avec le grand-père d’Amelia et la fin, elle, aurait fini comme la pièce de Shakespeare justement.

En plus de la romance naissante entre les deux jeunes gens, ces derniers s’improviseront, bien malgré eux, détectives à leurs heures perdues et tenteront de résoudre ce grand mystère qui a plongé leurs deux familles dans cette haine vindicative.

Tout part du fait que l’héroïne reçoit de façon anonyme, la correspondance privée de feux Lady Anna. Pourquoi ? Comment ? A cela, elle espère bien le découvrir. De la même façon qu’Alexander reçoit aussi celle du défunt grand-père d’Amélia.

Dans l’ensemble, l’histoire se lit avec une très grande facilité, le lecteur est comme les deux protagonistes, emporté par cette chasse aux énigmes concernant le passé de leurs deux familles et espère bien arriver à découvrir la vérité d’ici le dénouement de l’histoire d’amour des héros. Emma Wildes a une plume légère et agréable à lire. Mon seul regret sera toutefois de ne pas avoir ressenti de grands frissons à ma lecture de ce tome. Indéniablement, Lord Scandale fera parti de ces romances sympathique qui ne vous laisseront pas un gout impérissable à la fin de votre lecture. C’est gentillet mais pas non plus inoubliable.

Un roman à lire pour se détendre d’une dure journée de travail ou pour passer un agréable moment tranquille.

Se Lit bien

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Artemissia (Julie F)
Charger plus dans ASCF

Un Commentaire

  1. kimysmile

    21 mai 2013 à 13 01 23 05235

    Il a l’air sympa 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Reine d’Égypte Tome 3 de Chie Inudoh

Reine d’Égypte Tome 3 de Chie Inudoh Nombre de pages : 224 pages Editeur : Ki-oon Date de …