Accueil ASCF Les Chevaliers Des Highlands Tome 2 : Le Faucon de Monica McCarty

Les Chevaliers Des Highlands Tome 2 : Le Faucon de Monica McCarty

10 Temps de lecture
7
0
0

J’avais été très enthousiaste à la lecture du tome 1.  J’attendais donc le tome 2 d’un pied ferme et aussi, impatient.

Les Chevaliers Des Highlands Tome 2 : Le Faucon de Monica McCarty

Les chevaliers des highlands tome 2 - Le FauconBroché : 406 pages
Editeur : J’ai lu (22 mai 2013)
Collection : AVENTURES ET PASSIONS
Langue : Français
ISBN-10: 2290070890
ISBN-13: 978-2290070895

Son résumé :

Fille du comte d’Ulster, Lady Elyne est nostalgique de sa jeunesse insouciante.

Avant de se marier, elle ose une dernière fois le « plongeon de la demoiselle » dans les eaux glacées de la mer d’Irlande. C’est alors qu’elle surprend une bande de pirates, en réalité la garde secrète du roi d’Écosse en exil. À leur tête, Erik MacSorley, marin d’élite venu engager des mercenaires.

La raison voudrait qu’il élimine ce témoin gênant, pourtant il décide de garder captive cette jeune femme qui se dit simple gouvernante. Même si elle manque singulièrement d’humilité et s’obstine à lui tenir tête avec une effronterie aussi déconcertante que séduisante…

Mon Avis :

Encore une fois, Monica McCarty nous emmène auprès de Robert de Bruce et le prologue reste centré sur lui et son armée secrète composée des plus incroyables guerriers qui soient. Après avoir découvert leur « Chef », le lecteur, va enfin faire la connaissance du Faucon, un guerrier sans peur ni reproche et très bon marin.

Alors que la bataille contre le roi d’Angleterre fait rage, Erik MacSorley dit le Faucon est en charge de recruter de nouveaux soldats sur les côtes Irlandaises. Tout aurait été parfait si bien sur il n’avait pas été surpris par une jeune nageuse imprudente. Elle s’appelle Ellie et se dit être la gouvernante des enfants du Comte Ulster dont la fille ainée n’est autre que… la femme de Robert de Bruce.

Je sens vos sourcils se lever d’interrogation. Alors, c’est là où ça se corse, c’est qu’en fait, Ellie est la fille d’Ulster et donc la belle-sœur de Robert de Bruce. Mais son père a du faire alliance avec le Roi d’Angleterre et elle même doit épouser l’ex beau-fils de ce dernier. Tout ceci, bien évidemment, Erik et ses hommes ne le savent pas et ils la garderont prisonnière croyant qu’elle n’est qu’une simple employée de maison.

Très vite, Erik qui pensait jouer de ses charmes sur la donzelle est déçu car Ellie ne tombe pas dans le panneau de ce beau diable d’homme qui semble avoir toutes la gente féminine à ses pieds. Sauf elle, bien évidemment. Le grand drame de l‘héroïne d’ailleurs.

Erik est le seul fils d’une famille composée essentiellement de femme. Je vous laisse dont deviner le tempérament du guerrier : charmeur jusqu’aux bouts des ongles. La seule qui n’ai pas droit à ce traitement de faveur est Ellie. Déjà, il ne la trouve pas très jolie. Ellie est commune et trop mince à son goût. Personnellement, j’ai toujours eu tendance à préférer, dans ce genre de romance, une femme qui ressemble plus au commun de nous autres pauvres mortelles, qu’à des naïades sorties tout droit du paradis ou de l’Olympe.

Malgré tout, les deux jeunes gens  se sentent attirés l’un envers l’autre mais ils combattront ardemment cette flamme qui tente à vouloir s’allumer au fond d’eux quand ils n’y prennent pas garde.

Ce qui m’a emmené à apprécier énormément les échanges entre eux deux. C’est fort, c’est gouteux et on en redemande. A suivre leurs réparties, on en oublierait presque ce qu’il se passe en dehors du petit havre de paix où ils ont pris refuge.

Ce que j’ai aimé dans leur histoire, c’est que Monica McCarty prend tout de même le temps d’installer leur histoire pour lui donner un tant soit peu de crédibilité. Rien n’est exagéré. Erik et Ellie ont leur tempérament et il faut qu’ils apprennent à mieux se connaître, à se comprendre. En parallèle, on découvre aussi ce qui se trame au château du père de la jeune femme, ce qui nous laisse un visuel de ce qui se déroule en dehors du cocon que les héros ont tissés autour d’eux.

Bien sur au fur et à mesure de la lecture, on doute, on a peur et on se demande bien comment pourra  finir cette histoire qui semble vouée à l’échec. Ils ne sont pas du même camp… mais c’était sans compter la plume efficace de Monica McCarty.

Une nouvelle fois, elle a réussi à me transporter dans cet univers où se mélange faits historiques et romance. Je dois dire que je l’ai encore plus apprécié que le premier tome qui était déjà vraiment succulent. Ses Highlanders, sont justes piquant et pleins de mystère qui leur donne ce charme viril auquel nous ne résistons jamais bien longtemps. La trame de fond, l’ambiance tout y est juste génial et je ne peux que vous encourager à lire cette série, à lire ce livre parce que si vous ne le faites pas vous risqueriez de passer à côté de très très bons moments.

En tout cas moi, je compte les jours, les semaines, les mois qui nous sépare du troisième tome !

Excellent : très belle histoire !

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez le commander ICI

Le Premier Tome : Le Chef

Mon Avis (Cliquez sur l’image)

Les Chevaliers Des Highlands Tome 1 - Le Chef de Monica McCarty

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Artemissia (Julie F)
Charger plus dans ASCF

7 Commentaires

  1. Crystalelyn

    23 mai 2013 à 0 12 37 05375

    Ton commentaire fais envie, mais dis-moi est-ce qu’il est mieux que le tome 1 qui m’a franchement déçu, le héros me paraissait trop froid, et j’ai remarqué que l’auteur parlait plus de guerre que de leur histoire … Quand tu dis que celui-ci est charmeur, alors je me dis qu’il en vaut certainement le coup d’œil ! 😀

    Réponse

    • Artemissia Gold

      23 mai 2013 à 8 08 50 05505

      Bonjour Crystalelyn,

      Alors l’introduction reste identique à celle du tome 1 avec les déboires et les idéaux de Robert de Bruce mais la suite tourne vraiment autour des héros. Erik est un homme jovial et charmeur et s’il se montre parfois dur envers Ellie s’est parce qu’elle résiste à ses charmes. Mais sache que la romance est tout de même beaucoup plus présente que dans le tome 1. Je serai toi, je donnerai ma chance à ce tome 2 ;).

      Réponse

      • Crystalelyn

        23 mai 2013 à 12 12 39 05395

        Bien sur, je le lirai cette semaine, et je dirai ce que j’en pense.:D

        Réponse

  2. DarkAthena59

    10 juillet 2013 à 19 07 27 07277

    Très bon moment de lecture. J’ai eu bien du mal à lâcher mon livre!

    Réponse

  3. anaisisabelle

    28 juin 2015 à 20 08 32 06326

    Mmmm, un chef est toujours attirant mais un faucon sauvage est meilleur!

    Réponse

  4. […] Le Faucon de Monica McCarty […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

5 escales pour Norbert Dragonneau et Les Animaux Fantastiques de David Yates

Bon, personnellement, j’apprécie beaucoup le visuel de Dumbledore jeune interprété par Jud…