Haut-Royaume, tome 1 : Le Chevalier – Pierre Pevel

Haut-Royaume, tome 1 : Le Chevalier de Pierre Pevel


haut-royaumeBroché :
504 pages
Éditeur : Bragelonne (26 avril 2013)
Collection : Fantasy
Langue : Français

ISBN-10 :2352946328
ISBN-13 :978-2352946328

Prix : 25€

Résumé :

Un homme, un royaume, un destin. Il avait nom Lorn Askariàn. Certains disent que le malheur arriva par lui et d’autres qu’il fut celui par qui tout fut sauvé. Dans ses veines coulait le sang noir des héros condamnés. Le Haut-Royaume connaît sa période la plus sombre. Le roi est affaibli et la rébellion gronde aux frontières du territoire. En dernier recours, le souverain libère Lorn de ses geôles et le nomme Chevalier du Trône d’Onyx, chargé de protéger l’autorité royale. Héros valeureux et juste, Lorn est une figure d’espoir pour le peuple, mais il poursuit également un but secret : retrouver ceux qui l’ont maintenu en captivité, les uns après les autres… et leur faire sentir le goût de la vengeance. Un formidable récit épique mêlant Fantasy et trame historique, entre G.R.R. Martin et Le Comte de Monte-Cristo, par un auteur français de référence traduit dans dix langues.

Mon avis :

Après de multiples péripéties pour recevoir ce livre, mardi j’ai enfin pu me jeter corps et âme dans ce nouveau roman de Pierre Pevel qui m’a conquise et qui est un énorme coup de cœur ! Dans un style totalement différent des Lames du Cardinal, Haut-Royaume est un bijou de la Fantasy française et une œuvre de maître, un roman à lire à tout prix.

Lorn Askariàn était son nom. Chevalier du Haut-Roi accusé de haute trahison, il a été condamné et emprisonné à Dalroth pendant 3 ans avant que le Haut-Roi ne demande un nouveau procès qui l’innocenta. Accusé d’un crime qu’il n’a pas commis et après avoir vécu 3 ans au cœur même de l’Obscure, Lorn n’est plus que l’ombre de lui-même et il lui faudra bien du temps pour se remettre à vivre. Alors quand le Haut-Roi le rappelle auprès de lui pour le faire Premier Chevalier du Trône d’Onyx, Lorn n’a plus qu’un but : rétablir l’autorité du Haut-Roi a tout prix.

Un héros torturé et avide de vengeance 

Lorn est un héros hors du commun à la mesure de ce roman. Personnage torturé et avide de vengeance pour avoir été condamné à un crime qu’il n’a pas commis, l’Obscure a une emprise importante sur lui qu’il essaie de combattre avec beaucoup de difficulté. En effet, alors que celle-ci aurait du le détruire pendant les 3 ans qu’il a passé à Dalroth, elle a préféré le protéger et Lorn en garde la marque sur sa main. Alors quand il sort de Dalroth et voit que tout le monde se méfie de lui pendant que d’autres essaient de l’enlever, son premier réflexe est de tout faire pour ne pas retourner auprès du Haut-Roi.

C’est dans ce contexte trouble que de rebondissements en rebondissements, nous suivons ce personnage atypique qui finira par changer d’avis et retourner vers le Roi qui le nommera Premier Chevalier afin que celui-ci restaure son autorité qui a été bafoué par la Reine depuis que celui-ci ne peut plus gouverner à cause d’un mal mystérieux qui le ronge. Amené à reconstruire la légendaire Garde d’Onyx, Lorn fera des erreurs, sera trahi et soutenu, perdra des amis et en gagnera d’autres mais restera toujours fidèle à lui-même. Pourtant, c’est un homme définitivement changé dont les choix ne seront jamais sans conséquences.

Un roman étonnant et captivant 

En plus d’avoir un personnage hors du commun, Haut-Royaume est un roman étonnant et captivant qui ne se situe pas dans une époque précise ni dans un lieu qui existe réellement. Véritablement déroutant mais fort de cela, Haut-Royaume est intemporel et allie l’ancien au moderne dans un lieu très peu décrit mais que l’on imagine pourtant sans mal. Quand vous ouvrez et vous plongez dans ce roman, c’est le dépaysement assuré !

De complots politiques en intrigues royales, Haut-Royaume explore de nouveaux horizons en faisant s’enchaîner des événements d’une grande importance pour les personnages, le Haut-Royaume mais aussi pour la suite de cette grande aventure. Mais si le langage utilisé ici par l’auteur se veut résolument moderne, le roman reste basé sur un fond de roman classique de cape et d’épée qui ravira les fans par ces combats.

La fin est un déchirement et quitter le Haut-Royaume vous laissera mélancolique. Tout au long du roman on s’attache aux personnages et à ce lieu si mystérieux et quand on doit les quitter, c’est comme finir une tablette de chocolat en sachant qu’il n’y en a plus avant l’année prochaine. Haut-Royaume est tout simplement un bijou, un roman unique au monde et l’un des meilleurs que j’ai lu.

Bonne lecture..

Un gros coup de cœur !

Ce roman vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 
A propos Chouquette 346 Articles

Chouquette, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*