Le Testament des Templiers de Glenn Cooper

Le Testament des Templiers de Glenn Cooper

par Glenn Cooper

Broché: 422 pages
Editeur : Pocket
Collection : THRILLER
Langue : Français
ISBN-10: 274911831X
ISBN-13: 978-2749118314

Son résumé :
1129.

Lors du Concile de Troyes, Bernard de Clairvaux, directeur de conscience des cisterciens, joue de tout son pouvoir pour faire reconnaître par l’Église l’Ordre des Templiers, avant de militer activement pour la tenue de la deuxième croisade en Terre Sainte.
2010. Ruac dans la région de Sarlat. Par le plus grand des hasards, un étrange manuscrit médiéval est retrouvé, dissimulé dans les murs d’une abbaye cistercienne. C’est la confession d’un moine, le frère Barthomieu, datée de 1307, l’année où, sur ordre de Philippe Le Bel, les Templiers furent arrêtés et emprisonnés. Hugo Pineau, restaurateur de livres anciens, et Luc Simard, archéologue, travaillent activement sur les messages codés contenus dans le texte. Bien vite, leurs recherches les conduisent dans une immense galerie de passages souterrains située sous le village. C’est au cœur de ce labyrinthe, dans une caverne cachée, qu’ils vont tenter de percer les énigmes de Berthomieu et, peut-être, le secret des Templiers. Mais ils ne se doutent pas qu’ils viennent ainsi d’entrer dans un jeu qui va vite s’avérer mortel.
Après Le Livre des morts et Le Livre des âmes, vendus à plusieurs millions d’exemplaires et best seller dans de nombreux pays européens, Glenn Cooper nous offre un formidable thriller archéologique et religieux, idéal pour les amateurs de suspense et les passionnés d’Histoire.

En résumé:

Une petite abbaye, au fin fond du Périgord. Suite à un incendie, un livre caché dans un mur de la bibliothèque est découvert. C’est ainsi que démarre l’histoire du « plus grand secret de France », caché depuis des siècles. Hugo Pineau, restaurateur de métier, voit confié à son entreprise la restauration des livres abimés dans l’incendie. C’est un des abbés qui attire son attention sur ce petit livre relié de cuir dont l’auteur se dit être un moine âgé de 220 ans. Tout le reste du texte étant codé, Hugo fait alors appel à un bon ami archéologueLuc Simard. Sans en détenir encore l’essence, ils comprennent que la dernière illustration est une carte. S’y référant, il découvre une grotte dont la multitude, la complexité et l’excellente conservation des peintures rupestres la place largement au-dessus de Lascaux.

Est alors lancée une opération de grande envergure pour protéger et analyser le site, faisant venir moult experts, y compris Sara, ex-petite amie de Luc, qui vient s’ajouter à nos deux compères pour former le trio de tête de ce roman.

Néanmoins l’ouverture et l’exploration de la grotte ne semble pas faire que des heureux. Les habitants du village font bloc contre les explorateurs et une mystérieuse section du gouvernement s’agite dans l’ombre.

Quand l’équipée découvre une fresque inédite dans le monde entier au plus profond de la grotte et commence à apercevoir un semblant de réponse,  les accidents et morts suspects s’enchainent sur fond de secret ancestral.

Mon Avis :

Voilà un roman bien ambitieux qui a eu le don de titiller ma curiosité et d’accrocher toute mon attention.

Les personnages sont agréables à suivre et cohérents avec le récit. Luc, l’archéologue, est clairement le héros principal. Son amitié ancienne avec Hugo, le restaurateur, et sa relation quelque peu tendue avec Sara, son « ex »  et paléo-botaniste du groupe, donne du relief à l’histoire, sans prendre le pas sur l’intrigue, ce qui est parfaitement appréciable dans un thriller.

Quant à l’histoire même, on est d’abord très intrigué par ce petit livre codé et par la recherche d’une grotte cachée. Tout se met en place doucement et nous prépare à la mise en lumière d’un secret bien gardé. Les habitants du village, tous très hostiles aux découvertes faites dans la grotte, avec en tête un maire des plus désagréables, nous fait vite prendre conscience que, quel que soit ce qu’ils cachent, ils y tiennent suffisamment pour ne pas hésiter à se salir les mains pour stopper net les recherches.

Malheureusement, vers la moitié du roman, tout devient limpide trop vite. Le « secret » est bien vite éventé pour le lecteur. Alors que nos héros restent dans le flou, l’auteur nous délivre peut-être un peu trop d’informations au cours de flash-backs.

Au départ passionnantes, ces rétrospectives sur plusieurs époques deviennent trop présentes et je dirai même plutôt longues vers la fin du roman, ralentissant le récit et donnant foule de description inutiles.

Aussi, il faut bien avouer que ce thriller ne nous tient pas en haleine très longtemps. J’attendais beaucoup de la fin pour modifier mon avis mais elle se révèle sans grandes surprises. Plutôt prévisible, il n’y a aucune grande révélation finale, ce qui est vraiment dommageable pour ce genre de livre. En même temps, tout avait déjà été révélé…

En bref un roman plutôt bon, qui se lit sans trop de difficultés, mais qui a du mal à se hisser au rang de thriller. Il pêche notamment par sa fin un peu plate à mon goût.

Se Lit bien

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*