Sans limites de Tiffany Reisz

Voici un roman qui vous conduira aux confins de l’humain, des plaisirs et des douleurs qu’il est capable de donner à son prochain comme à lui-même… un texte garanti sans sucre ajouté, à ne pas mettre entre toutes les mains !

Sans limites de Tiffany Reisz

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : Editions Harlequin (1 mars 2013)
  • Collection : MOSAIC
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2280278308
  • ISBN-13: 978-2280278300

Son résumé :

Le jour, Nora Sutherlin écrit des romans érotiques.

La nuit, elle trouve au Huitième Cercle, le club le plus privé et le plus secret de tout New York, l’inspiration pour les écrire.

Le jour, Nora se plie aux ordres de son nouvel éditeur, Zachary Easton, un homme extrêmement dur et exigeant, qui a été très clair avec elle : pour qu’il publie son prochain roman, elle devra le réécrire entièrement, sous son contrôle. Le tout en un temps record : 6 semaines.

La nuit, c’est elle qui donne les ordres, et qui fixe les règles, dans un monde où douleur et plaisir sont intimement liés.

Mais, de jour comme de nuit, avec Zach comme avec ces hommes qui se soumettent à ses désirs, elle n’a jamais qu’un but : repousser les limites…

Mon avis :

J’avoue que l’humble lectrice que je suis ne s’attendait pas du tout à ça. Harlequin, l’éditeur qui fait de la romance son fonds de commerce nous propose ici un livre dans lequel l’amour n’est pas prépondérant. Il est interdit, secret, et n’a pour ainsi dire pas vraiment sa place au sein de l’univers développé dans l’intrigue. Au contraire, il agit tel un élément perturbateur, menaçant des routines jusque là bien rodées. Ce monde dans lequel érotisme et relations de pouvoir sont rois m’a un peu dérangée. Finalement, peut-être suis-je une grande romantique qui s’ignore…

Sans limites est, à mon sens, un concentré de combats de coqs. Chaque personnage, à un moment ou l’autre de l’intrigue, veut avoir le dessus sur son prochain. Qu’il s’agisse du milieu professionnel (Zachary, l’éditeur, désire faire plier l’auteure Nora) ou plus « privé », si tant est qu’un club SM puisse le sembler. Ici, Nora prend sa revanche sur son patron, tout en étant elle-même soumise au mystérieux Søren, à qui elle semble devoir beaucoup. Seul son colocataire, le jeune Wesley, trouve grâce à ses yeux mais ses sentiments pour lui ne lui causeront que souffrance car il s’agit d’un amour interdit. D’ailleurs, seul Wesley semble avoir conservé un minimum de « pureté » en restant extérieur à ce jeu de maîtres et d’esclaves.

Ainsi donc, vous l’aurez compris, le roman explore, à l’instar du best seller Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey), la thématique du sado-masochisme. La différence entre les deux textes et cependant bien grande : la romance prend une très grande place dans le livre d’E.L. James et « édulcore » l’ensemble tandis que c’est loin d’être le cas ici. Il ne s’agit pas de rites SM et de fessées au sein d’un couple : Tiffany Reisz nous fait carrément visiter un club échangiste dans lequel l’intimité ne va pas forcément de soi. Certaines pratiques assez extrêmes sont d’ailleurs évoquées sans être nommées. Ce n’est certes qu’un détail mais, à titre personnel, ça m’a un peu secouée. C’est, outre le manque de prépondérance d’histoire d’amour, ce qui me fait dire que ce livre est réservé à celles qui n’ont pas froid aux yeux.

Cela dit, en mettant de côté le fond et tout ce qu’il dérange chez la nunuche que je suis (insérer ici un très gros LOL), Sans limite est un livre très bien écrit. Le style est agréable, prenant, le vocabulaire fourni et l’auteur n’est jamais vulgaire.  C’est d’ailleurs cette écriture qui aide à accepter le fond, car sans elle il s’agirait d’un banal roman érotique avec pan-pan-cucul. Tiffany Reisz est ce qu’on appelle un bon auteur. Elle nous offre un livre parfois dérangeant, mais avec style.

Se Lit bien

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

A propos Lilou Black 33 Articles

Liloublack, trentenaire rêveuse et caféinomane qui vit chez son chat le jour et dans son palais mental la nuit. What else ?

1 Commentaire

  1. ce livre ma troublé,ma fait vivre différentes émotions: positives,négative,troublante,choquante,ma fait espérer.je trouve donc que c est un très bon livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*