Le clan Murray Tome 1 : La promesse des Highlands de Hannah Howell

Le clan Murray T1 La promesse des Highlands de Hannah HowellBroché : 432 Pages

Editeur : Milady (22 mars 2013)

Collection : Pemberley

Langue : Français

ISBN-10: 2811209972

ISBN-13: 978-2811209971

Prix Éditeur : 8,20 Euros

Son résumé :

Saura-t-elle gagner le coeur de son amour d’enfance ?

Alors qu’elle n’est encore qu’une fillette, Elspeth Murray sauve la vie d’un chevalier, Cormac Armstrong. Sans le savoir, ce dernier ravit son coeur à jamais. Bien des années plus tard, c’est le même homme qui va la tirer des griffes d’un prétendant indésirable. La petite fille est devenue une jeune guérisseuse d’une beauté à couper le souffle. Hélas, Cormac est déjà promis à la cruelle et perfide Isabel Douglas. Elspeth va devoir se battre  pour conquérir l’homme qu’elle aime et elle n’envisage pas une seule seconde de perdre.

 

Mon avis :

Je dois dire que ce livre ne m’aura pas laissée indifférente, c’est le moins que l’on puisse dire! J’ai vraiment bien accroché au départ avec l’histoire de cette petite fille de 9 ans, Elspeth Murray, qui sauve la vie d’un jeune homme, Cormac Armstrong. Je trouvais l’idée assez intéressante de traiter les émois d’une femme envers un homme qu’elle a connu une décennie plus tôt. Soyons sincères, nous avons tous eu un amour de jeunesse qui garde une petite place au fond de notre coeur et nous nous demandons toutes comment nous réagirions si nous nous retrouvions face à lui des années plus tard! C’est donc ce concept de départ qui m’a attirée vers ce roman (en plus de la couverture bien entendue 😉 )

Des situations rocambolesques…

Malheureusement, j’ai été un peu étonnée du caractère trop entreprenant de l’héroïne qui offrira sa vertu sans trop la pousser à un homme qui est tout de même promis à une autre, Isabel. Certes, cette dernière se moque de lui depuis toujours et a déjà enterré 4 maris, mais tout de même, la façon qu’Elspeth a de confier à ses compagnons de route masculins ses intentions envers ce « pauvre » Cormac m’a laissée perplexe.

Cormac, parlons-en aussi tiens! Comment un homme peut-il supporter et accepter que la prétendue femme qu’il aime se soit mariée autant de fois, tout ça pour tenir une promesse faite 10 ans plus tôt?! C’est un peu tiré par les cheveux je trouve et je ne me suis pas attachée à lui et son histoire.

Quant aux scènes sensuelles entre les 2 héros, elles arrivent souvent comme un cheveu sur la soupe. On n’y croit pas trop surtout quand Elspeth perd toutes ses bonnes résolutions à la moindre caresse.

… mais des personnages secondaires intéressants

Heureusement, la deuxième moitié du roman m’a redonné de temps en temps le sourire avec l’arrivée de drôles de personnages. Commençons par le chat Bouillasse qu’Elspeth va sauver de petits voyous pas très sympas. Dès lors, le matou n’aura de cesse de la suivre partout et de la défendre toute griffe dehors!

Les parents de la demoiselle, Balfour et Maldie, forment un joli petit couple dont les petites chamailleries m’ont fait sourire! Balfour se comporte comme tout père le ferait envers un prétendant pour sa petite fille chérie : un vrai rustre mais avec un coeur gros comme ça! En même temps, il a de bonnes raisons donc on le pardonnera!

Quant à Isabel dont on fera enfin la connaissance, celle-ci est manipulatrice à souhait et je me suis étonnée, malgré les coups tordus qu’elle a fomentés,de trouver son personnage assez intéressant finalement.

Pour conclure :

Une romance avec une héroïne qui n’a pas froid aux yeux et qui dévoile ses envies sans tabou , ça peut choquer pour l’époque mais ça change de d’habitude! Si vous aimez les histoires où les femmes prennent le pouvoir, ce roman est fait pour vous.


Moyen : sans plus

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI


 
A propos Mymyworm 703 Articles

Fan de cinéma et de séries TV, je m’occupe entre autre de la section « Jeux » sur Songe d’une nuit d’été. La romance historique est ma lecture de prédilection mais j’aime aussi changer de registre à l’occasion.

1 Commentaire

  1. Doh… juste 2 étoiles pour ce roman. Dommage la couverture est sublime. Cela dit, je risque de le lire tout de même car c’est du Milady et j’adore en général cette maison d’éditions. Merci pour ton avis et j’ai bien hâte de voir si la mienne ira vers la même tendance que ta chronique 🙂 bisous xox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*