Love in the Darkness – Chapitre 50 : Emprise

Fic Laura

[Point de vue Bonnie]

Personne n’avait réussi à dormir de la nuit sous l’effet de la peur car si Klaus avait réussi à se retrouver dans cet état alors qu’il était le plus puissant de tous, c’était que quelque chose clochait. Avant de perdre connaissance, Klaus avait mentionné qu’un ou une Bennett lui avait jeté un sort, chose que j’avais remarqué, il y avait certaines ondes très familière dans la demeure des Michaelson provenant sans aucun doute d’un membre de ma lignée de sorcière. Cette personne était venue ici c’était certain, restait à savoir qui.
J’avais passé la nuit à essayer de trouver un sort efficace pour aider Klaus à se rétablir ainsi que de trouver qui avait jeté un sort sur lui . Kol était resté à mes côtés tout ce temps, son calme et son sérieux m’avait vraiment impressionné venant de lui. Il m’avait raconté plein d’histoire à propos de ses frères et lui, de sa sœur, de ses parents, de sa vie humaines… J’avais du mal à l’accepter, mais Kol me troublait. J’avais un moment repensé à ma conversation avec Caroline et Elena, sur le fait de prendre du plaisir, sans m’engager, avec quelqu’un, et ce quelqu’un en question était Kol. Cependant dès qu’un rapprochement se faisait entre nous, il m’arrivait quelque chose… Cela était à la fois inquiétant et tentant. C’est pourquoi j’avais essayé de m’approcher de lui, histoire de voir s’il se passait quelque choses où non. Au moment où il s’y attendait le moins, je lui souris et pris sa main, rien ne se passa. Surpris, il me retourna son sourire et caressa ma main.

« Ca ne te fais pas de mal ? » demanda-t-il

« Apparemment non » répondis-je en pensant que les dernières fois n’étaient que des coïncidences

« Alors ce n’était pas de ma faute » lança-t-il avec un craquant sourire en coin

Je secouais la tête, hypnotisée par son regard. Caroline et Elena vient mettre fin à notre moment en frappant à la porte puis en entrant. Caroline avait les traits du visages tirées, elle manquait cruellement de sommeil, même pour une vampire. L’inquiétude et la peur y étaient pour beaucoup dans son état. Elena quant à elle, jetais des regards inquiet vers notre amie.

« Tu as quelque chose Bonnie ? » demanda Caroline

« J’ai trouvé un sort pour Klaus, pour l’aider à se rétablir plus vite. J’espère que cela va bien fonctionner, ses blessures sont si impressionnantes… » répondis-je

En effet, les blessures de Klaus étaient terrifiante, son torse était littéralement en lambeaux…

« J’espère aussi » souffla Caroline, épuisée

« Et à propos du sort qui lui a été jeté ? » lança Elena

« Je ne l’ai pas identifié, mais je pense que cette personne est de notre côté. Ne me demande pas comment je le sais, car je l’ignore, je le sens simplement. »

« Tu devrais t’allonger un peu petite blonde » suggéra Kol

« Non ça va ! »

« Il a raison Car’ » dis-je à mon tour

« Non je vais bien, il a besoin de moi ! »

« Pour l’instant il n’a pas besoin de toi, il est inconscient pour un moment. »

« A son réveil… » insista-elle

« C’est vrai, il aura sans doute besoin de toi pour l’empêcher de tuer l’équivalent de la population du Japon. Mais il faudra que tu sois au meilleur de ta forme… » continua Kol

Caroline garda le silence et ce fut Elena qui eut le dernier mot.

« Tu vas aller t’allonger dans la chambre de Rebekah, je pense qu’elle n’aura rien contre. Tu vas te reposer et je vais rester avec toi ! » ajouta-t-elle en comprenant que Caroline avait peur d’être seule vu les circonstances

Caroline accepta et suivit lentement Elena dans le couloir pour rejoindre la chambre. Je fermais mon grimoire et voulu sortir également de la pièce pour descendre en bas rejoindre les autres pour savoir s’ils avaient la moindre nouvelle information à m’apporter.

Kol se leva à son tour, m’attrapa par le bras pour m’attirer à lui. Aussitôt mon corps se contracta sous la surprise. Je me retrouvais collée à lui, ma poitrine contre son torse, nos visages si près que je sentais son souffle sur mon visage. Je me sentais si bien que j’en oubliais tout nos problèmes, tous les tragiques événements, toutes les peurs, les tristesses et les douleurs qui rythmaient nos vies…  Kol repoussa une mèche de mes cheveux de mon visage et en profita pour caresser au passage ma joue avec délicatesse. Il me regardait avec une douceur et une malice qui me fit fondre.

« Tu es vraiment très jolie petite sorcière »

« Merci » répondis-je, gênée après ce compliment impossible venant d’un si bel Originel.

« Est-ce que tu as peur de moi ? »

« Je devrais ? »

« Non, je ne te ferais pas de mal. Cela dit, tu es une sorcière et je suis un vampire, c’est plus ou moins contre nature… »

« Je sais mais… » commençais-je

Il posa son doigt sur ma bouche et s’approcha de moi. Mon corps était en totale ébullition, mon cœur battait à une vitesse folle et je n’avais qu’une hâte, celle de sentir enfin ses lèvres contre les miennes.

« Ne t’approche pas de lui ! » me hurla une voix inconnue

Je fis un léger mouvement de recul mais Kol l’ignora et n’était plus qu’à quelque millimètres de ma bouche avant de s’écrouler par terre sous la douleur. Kol se tenait la tête et je me mis à paniquer, avant que j’ai pu prononcer un mot, cela sembla s’arrêter et il se releva, en colère.


« Tu n’avais qu’à me dire non et je n’aurais rien fais. »

Sur ce, il parti sans un mot de plus. Je le suivis en courant pour lui expliquer que je n’avais rien à voir avec ce qu’il venait de se passer. Cependant, une fois dans le salon , je tombais nez à nez avec la Bennett mystérieuse qui n’était autre que Lucy que j’avais rencontré lors du bal costumé quand nous voulions tous tuer Katherine à l’époque. Lucy donnait la main à un vampire qui la regardait avec adoration.

[Point de vue Caroline]

Je sentais que je reprenais doucement conscience. Le manque de sommeil me pesais encore, mais il était temps que je me lève pour rejoindre Klaus. Combien de temps avais-je dormi ? Une heure ? Deux Heures ? Peut-être plus.
J’ouvris doucement les yeux et ne vis pas Elena à mes côtés. Je tournais alors ma tête du côté gauche, croisant le regard de Klaus.

« Salut Trésor » sourit-il

« Klaus ? Tu vas bien ? Comment se fait-il que tu…Combien de temps ai-je dormi ? » paniquais-je

« Tu as dormi cinq heures environs, ce qui semble peu vu tes cernes mon cœur… »

« Oh je suis tellement désolée ! Je devais être là, j’aurais du être près de toi… »

« Tu aurais du te reposer mon ange. Je vais bien comme tu peux le voir » sourit-il avec douceur

Je m’assis et le serra contre moi, les larmes de soulagements coulant sur mes joues. Klaus déposa ses lèvres sur les miennes et se mis à m’embrasser avec passion. Il m’expliqua ensuite qu’il avait pu guérir très rapidement grâce au sort de Bonnie, complété par Lucy.

« Mais attend je croyais qu’elle y était pour quelque chose par rapport à se qu’ils t’ont fait… »

« Pas exactement, elle m’a protégé, du moins elle a protégé mon cœur pour qu’ils ne puissent pas l’atteindre. Inutile de préciser qu’elle ne se souciait absolument pas de ma vie, juste de celle de son copain vampire. » expliqua-t-il

« Parce qu’elle… »

« Oui ! D’ailleurs elle a toute de suite remarqué la relation quelque peu ambigue de mon frère et ton amie sorcière. Elle lui a posé des questions étranges, demandé si elle avait récemment eu des malaises, des problèmes avec sa magies… J’ignore pourquoi mais je sens que cela à un rapport avec Kol »

Ma curiosité fut aussitôt activée et Klaus me proposa de descendre en bas pour le découvrir. Je le suivis, lui tenant la main et profitant pour le détailler. Klaus avait l’air tout à fait en forme comme s’il ne s’était rien passé, il s’était bien entendu changé et je me demandais s’il lui restait des marques. Ce fut comme s’il lisait dans mes pensées.

« C’est entièrement cicatrisé et je me sens très bien Amour, arrêtes de t’affoler ! » rit-il

« J’ai eu peur tu sais, j’étais si…impuissante »

Il m’embrassa et me serra contre lui quelques instant.

Arrivés dans le salon nous surprimes une conversation entre Bonnie et Lucy.

« Elles refuseront que tu t’approches ainsi d’un vampire, elles feront tout pour t’en empêcher, tu dois briser l’emprise que ces défuntes sorcières ont sur toi. »

« Je ne sais pas… »

« Pour l’instant, ça te va car tu peux te contenter de parler à ton vampire simplement. Mais j’ai vu comment vous vous regardez lui et toi et vous ne pourrez pas échapper à l’amour qui naitra au fur et à mesure entre vous. »

« Comment tu as fait toi ? »

« J’ai combattu. Ca été long, difficile et douloureux, mais nous avons réussit. Nous avons réussit à briser cette emprise… » s’interrompit-elle en voyant Kol traverser la pièce tel une tornade

Il attrapa Bonnie à sa vitesse vampirique, la colla contre le mur et posa ses lèvres contre les siennes avec force, puis se recula. Comme rien ne se passait, il recommença mais cette fois il l’embrassa vraiment, avec une passion et une douceur visibles que je ne lui connaissais pas. Bonnie passa ses bras autour de lui un instant puis projeta Kol à l’autre bout de la pièce avec un force telle que cela sembla un peu sonner le vampire. Bonnie semblait possédée sur l’instant en lui criant des injures, puis redevient normale, triste, coupable et terrifiée. Kol retourna près de Bonnie et prit son visage entre ses mains.

« Je t’aiderais à combattre ça petite sorcière »

« On les a trouvé » intervient Damon qui fit son apparition soudainement

Il avait trouvé le repères des ennemis et voulais passer directement à l’attaque. Tout le monde accepta mais Klaus exigea que je reste en dehors de ça, car c’était trop dangereux. Qu’il avait besoin d’être concentré pour les anéantir et ne pas avoir peur pour moi en même temps. Il m’embrassa et suivit Damon. Elena resta avec moi et Bonnie ici, quant à Kol, Lucy et son compagnon, ils suivirent également le mouvement.

Je me sentais mal d’être aussi vulnérable même en étant une vampire. J’avais peur pour Klaus, je voulais le protéger même si je savais que de toute façon il ne pourrait pas mourir… De plus Elijah, Katherine, Stefan et Rebekah devaient apparemment les rejoindre. Je voulais combattre avec Klaus, je voulais être forte et être certaine de passer l’éternité avec lui sans avoir peur de la mort. C’est pourquoi une idée folle me passa par la tête.

« Bonnie, tu te souviens quand nous avons sauvé Alaric du sort qu’Ester lui réservait en voulant faire de lui un chasseur originel comme Michael ? »

« Oui, pourquoi cette question ? » demanda-t-elle

« Je veux que tu fasses de moi une Originelle. »

Petit mot de moi : A propos du chapitre, j’espère qu’il vous plait, comme toujours ! ^^ J’ai hâte de connaitre vos avis. Cependant, je vous annonce que je quitte le site. Les choses font qu’il le faut et j’en suis désolée ! J’ai tenu à publier ce chapitre pour vous, car vous l’attendiez avec un certaine impatience je n’en doute pas ! ^^’
Cela dit je continuerais cette histoire car elle me tient vraiment à coeur. Je la posterais dorénavant sur Facebook (https://www.facebook.com/LauraFanFiction) ! 

Je comprendrais que certains arrêtent du coup de me suivre, c’est pourquoi je profite de ce chapitre pour vous remercier vous TOUS pour m’avoir suivit chaque semaine depuis plusieurs mois, de m’avoir soutenue et encouragée. Votre présence et vos commentaires à chaque chapitre m’ont donné l’inspiration pour faire évoluer mon histoire à un point que je n’imaginais pas au tout début ! Grâce à vous, j’ai vécu une superbe expérience.
J’espère sincèrement vous revoir parmi mes lecteurs pour la suite de l’histoire ! Je vous embrasse et encore une fois merci à tous !!

♥ LOVE ♥

Laura.

3 Commentaires

  1. J’adore le couple Bonnie Kol, j’espère qu’ils vont y arriver. Et puis Caroline une originelle, carrément génial. Encore un super chapitre qui laisse entrevoir une suite magnifique.
    Et pour le reste, bien sur que je vais te suivre sur ta page, je suis devenue addict à ton histoire moi 😉

  2. Coucou laura, super chapitre je l’attendais avec impatience, comme je l’ai dis sur facebook ( oui je t’ai laissé un petit mot !!) je continuerai à te suivre car tes histoires me passionnent et je suis devenue accroc !! merci

Les commentaires sont fermés.