Métamorphose en bord de ciel – Mathias Malzieu

Métamorphose en bord de ciel – Mathias Malzieu

front_coverRelié : 190 pages
Éditeur : Flammarion (16 mars 2011)
Langue : Français
Collection : Littérature Française

ISBN-10 : 2081258897
ISBN-13 : 978-2081258891

Prix éditeur : 23€50

Résumé : 

Tom Cloudman est sans conteste le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltige involontairement comiques le propulsent au sommet de la gloire. Jusqu’à ce qu’un médecin qui le soigne pour une énième fracture décèle chez lui une maladie incurable. Commence alors pour Tom un long séjour hospitalier pour tenter de venir à bout de ce qu’il appelle  » la Betterave « . Lors d’une de ses déambulations nocturnes dans les couloirs de l’hôpital, cet homme qui a toujours rêvé de voler rencontre une étrange créature, mi-femme mi-oiseau, qui lui propose le pacte suivant :  » Je peux vous transformer en oiseau, ce qui vous sauverait, mais cela ne sera pas sans conséquences. Pour déclencher votre métamorphose vous devrez faire l’amour avec moi. De cette union naîtra peut-être un enfant. Un risque à accepter « . Dans la tradition de ses contes pour grands enfants, Mathias Malzieu nous raconte l’histoire merveilleuse d’un homme qui veut tuer la mort et tutoyer les cieux. Ce faisant il nous livre une réflexion rare sur le pouvoir de la vie, et de l’amour. Pour cette édition collector, il a invité des peintres et des plasticiens reconnus dans le monde entier à illustrer sa Métamorphose en bord de ciel.

Mon avis :

 

Ce roman, c’est plus qu’un coup de cœur, c’est un coup au cœur. Et il est difficile de dire ce que l’on ressent après une telle lecture. C’est étrange, c’est fascinant, c’est bizarre… Qualifiez ce livre comme vous le souhaitez, je trouve les histoires de Mathias Malzieu magnifiques et poétiques. Mais en même temps… Ce monsieur est une de mes idoles !

Métamorphose en bord de ciel nous compte donc l’histoire de Tom « Hématome » Cloudman, cascadeur casse-cou qui finira à l’hôpital à cause d’une tumeur et qui rêvera de liberté, de sauter à nouveau, de s’envoler…

« On vient de déposer le sablier du temps qu’il me reste à vivre entre mes mains. Un dé à coudre. Rien d’autre qu’un putain de dé à coudre. »

Course contre le temps, contre le vent mais aussi contre la vie, Métamorphose en bord de ciel aborde avec légèreté presque le sujet grave de la maladie. Quand ils ne vous restent plus d’espoir, plus rien à espérer mais tout à vivre, que feriez-vous pour vivre la sensation de voler une dernière fois ?

Légèreté de la douleur mais oppression de l’hôpital, Mathias Malzieu nous démontre une nouvelle fois qu’il est doué, qu’il sait manier les mots et amener le lecteur à éprouver tant de sentiments en même temps. Sa plume est peut être déroutante mais ô combien réaliste… Et le petit Victor, ce pauvre enfant atteint d’une maladie incurable qui voit en Tom un super-héros, ne vous laissera pas insensible.

Est-ce qu’il est possible de réellement rentrer dans cette histoire ? C’est difficile à dire. L’univers de Mathias Malzieu est vraiment particulier, unique au monde même. Si  vous entrez dans son monde, dans son conte, c’est comme si vous changiez d’univers et que tout devenait possible ; même devenir un oiseau.

Ce roman vous vend du rêve à sa manière. Non pas avec de jolies phrases ou de grandes envolées lyriques mais avec des plumes, de l’humour et de l’amour. Des plumes par centaines, blanches comme rouges qui réaliseront le rêve de notre cascadeur en herbe, si mauvais soit-il mais si heureux malgré tout.

Métamorphose en bord de ciel, c’est un roman dont il restera toujours difficile de parler parce qu’il vous touche en plein cœur et qu’il vous transporte ailleurs. Il vous rappelle ce que sont les choses simples de la vie : un sourire, des plumes, sortir le soleil et le vent caresser votre peau… Mais il vous rappelle aussi la chance que l’on a de vivre chaque jour pleinement alors que tant de malades n’ont plus cette chance.

Une belle leçon de vie dans un conte pour adultes magnifique. Mathias Malzieu ne cessera jamais de me surprendre, de m’émouvoir à travers ses mots qu’ils soient dans un roman ou dans sa musique. Et au final… Personne d’autre que lui ne peut écrire des choses si belles et si tristes en même temps.

Un petit mot sur les illustrations : 

Ce qui m’a fait craqué pour cette édition reliée qui est plus chère que son édition simple, ce sont les illustrations. Toutes aussi belles les unes que les autres elles illustrent merveilleusement l’univers de Mathias Malzieu et de son roman. Et elles offrent un véritable plus pour les yeux du lecteur qui voit apparaître les héros du roman qu’il lit… 

Coup de CoeurCoup de CoeurCoup de Coeur

Ce roman vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter  ICI

A propos Chouquette 342 Articles

Chouquette, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été. Dévoreuse de livres et séries télé, accro à James Bond et Harry Potter. Le reste du temps, je suis étudiante en Droit et photographe amateur :)

5 Commentaires

  1. J’adore cet auteur! J’ai beaucoup aimé « Métamorphose en bord de ciel » mais j’avoue avoir une préférence pour « La mécanique du coeur ». En tout les cas, c’est toujours un grand bonheur de se plonger dans son écriture si poétique et touchante. Il faut que j’achète « Le plus petit baiser jamais recensé » qui est sorti il y a peu 😉

    • « La mécanique du coeur » est inégalable ! ♥
      Pour « Le plus petit baiser jamais recensé » on est deux à devoir l’acheter alors ! Et je ne peux pas dire que j’oublie à chaque fois, j’ai l’affiche au dessus de mon lit ^_^

  2. Aaaaah on est d’accord sur ce roman ; il m’a aussi tellement…embarqué. C’est un petit monde tout particulier et poétique :).
    J’en ai aussi parlé sur mon blog d’ailleurs : miscellae.fr/la-poesie-de-metamorphose-en-bord-de-ciel/ !

    PS: j’ai aussi furieusement envie de lire « Le plus petit baiser jamais recensé » ^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*