Love in the Darkness – Chapitre 45 : Soirée entre filles

Elena Bonnie Caroline

[Point de vue Elena]

J’avais demandé aux filles de venir chez moi où nous serions tranquille pour notre soirée. Lorsque j’arrivais à la maison, elles étaient déjà installées dans la cuisine entrain de préparer des muffins en buvant de la vodka, ce qui me fit rire.

« Tu es en retard Elena ! » me taquina Caroline

« Désolée, j’étais avec Damon et nous avons eu un petit problème »

« On n’a pas encore assez bu pour avoir les détails » rit Bonnie

« Non malheureusement vous n’y être pas, on a été interrompu par Katherine. »

« Quoi ? » s’exclamèrent les filles à l’unisson

« Je n’ai pas envie de m’étaler sur le sujet. Elle voulait nous parler, apparemment elle aurait besoin d’aide. J’ai préféré laisser Damon lui parler et venir ici. »

Les filles se mirent à s’interroger, tout comme moi, sur quel danger « Katherine l’intouchable » pouvait soudainement courir. Nous n’étions pas vraiment enclines à vouloir l’aider et nous décidâmes de clore le sujet pour la soirée.

Bonnie sortit les muffins du four et une délicieuse odeur de chocolat envahi l’espace doucement, embaumant chaque recoin de la cuisine. Caroline versa de l’alcool dans nos verres et nous nous installâmes autour de la table. Nous nous retrouvions toutes les trois comme avant, quand nous étions de simples humaines avec de simples soucis d’adolescente.

« Qui commence ? » demanda Caroline

Nous nous regardâmes à tour de rôle, hésitante à se lancer.

« Et bien vas’y Caroline, tu as l’air prête à parler ! » dis-je en souriant

« Très bien » sourit-elle « Klaus ne m’adresse plus la parole »

« Pourquoi ça ? » demanda Bonnie

« J’ai voulu qu’il me parle de Tatia et j’ai comparé notre relation à celle qu’il avait avec elle, il l’a très mal pris. »

« Comment ça ? » demandais-je

« Il a dit qu’il en avait assez que je ne comprenne pas que ce qu’il ressent pour moi est différent. »

« Pourtant c’est évident » dit Bonnie se qui fit froncer les sourcil de Caroline

« C’est vrai Car’ c’est évident. Nous connaissons tous Klaus et il a radicalement changé. Tu l’as transformé. » continuais-je

« Oui mais je ne parle pas de ça, je faisais allusion à sa période humaine. »

« Ca ne change rien. S’il avait aimé Tatia comme il t’aime toi maintenant, il ne serait pas avec toi. Il lui resterait fidèle en amour du moins. Comme Sage et Finn » lança Bonnie « Sage a perdu Finn et pourtant elle n’a jamais cessé de l’aimer et aurait ,je pense, incapable d’aimer quelqu’un d’autre comme lui. »

« Certes, mais regardes Damon et Katherine, désolée Elena, mais il est resté combien de temps à l’aimer. Cela n’empêche pas qu’il aime Elena maintenant »

« Analyse ta phrase Car’ «  dit Bonnie « Damon a aimé Katherine, mais c’est passé tu le sais. Il ne ressent plus rien pour elle. Maintenant il aime Elena plus que personne, ça on ne peut pas le nier ça se voit à des kilomètres. S’il venait à la perdre, il ne s’en remettrais jamais. »

« C’est pareil pour Klaus et toi » enchainais-je « Klaus a tourné la page Tatia très rapidement après sa mort je pense. Et il t’aime toi, plus que tout. Nous l’avons vu Caroline, quand tu as bien faillit mourir, j’étais là à lui parler et je l’ai lu dans ses yeux que son coeur, son humanité mourait avec toi. »

« Vraiment ? »

« Crois-nous, crois-le surtout. Son amour t’appartient pour l’éternité… » dit doucement Bonnie

Caroline avait les larmes aux yeux et un sourire émue illuminait son visage. Elle voulu prendre son portable et je lui arrachais des mains. Elle rit en comprenant pourquoi. C’était notre soirée, pas de gars. Les réconsilliations attendront demain.

« Bon à part ça, comment c’est avec Klaus ? » s’amusa Bonnie

« Oh c’est magique !! » s’exclama Caroline « Je n’ai jamais ressenti ça ! C’est exitant, tendre, doux, surprenant, electrique… »

Nous explosâmes de rire devant l’euphorie de notre amie qui avait des étoiles dans les yeux.

« Je n’ai jamais été si heureuse, si vivante ! C’est… »

Elle ne trouvait plus les mots, mais son sourire en dit long.

« Oui, c’est vrai que lorsqu’on trouve sa moitié ça ne peut être que parfait ! Se sentir complète, débordée par l’amour et le plaisir sans arrêt. Savoir qu’on sera aimé ainsi pour l’éternité et qu’on les aimera de même… Avec Damon c’est tout à fait ça. Il m’apporte tellement, plus que je n’aurais pu l’imaginer. » dis-je aussi euphorique que Caroline, l’alcool jouait également sont rôle.

Après quelques verres de plus et les esprits qui s’enflamment, Bonnie prit la parole.

« Vous en avez de la chance » sourit Bonnie

« A ton tour Bonnie » dit alors Caroline

Bonnie tourna les yeux vers moi et j’y vis une lueur réticente. Comme si elle hésitait à me parler à moi. Puis je compris.

« Allez Bonnie, ce soir je ne suis que ta meilleure amie, pas la soeur de Jeremy, ok ? Bon si tu comptes donner des détails par contre… » ris-je

« Ne t’inquiètes pas pour ça… » soupira-t-elle

Caroline et moi échangeâmes un regard à la fois surpris et inquiet.

« Que se passe-t-il ? » demanda Caroline

« Nous ne sommes plus ensemble avec Jeremy, depuis un long moment déjà. » commença Bonnie

« Quoi ? Pourquoi ? » interrogeais-je mon amie

« Ca n’allait plus simplement. Nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde. Je l’adore mais… Quand je t’ai vu avec Damon, Elena  ,j’ai commencé à me poser des questions. Tu as changée, je t’ai vu devenir plus vivante, passer au delà de tes malheurs car il t’en donnait la force. Je n’avais pas ça et je me suis dis que quelque chose clochait. Ensuite j’ai vu comment Klaus te ragardait Caroline, comment tu étais troublée malgré que tu t’entêtais à le repousser. Je l’ai vu lui aussi attendre, lutter, te charmer… Qu’il s’agisse de Damon ou Klaus, on voit à des kilomètres l’amour et l’influence qu’ils ont sur votre bonheur à toutes les deux… C’est ça qui m’a fait quitter Jeremy. » soupira Bonnie pleine de tristesse

« Oh ma belle… » dit Caroline en lui prenant la main et je fis de même

« Il va bien » s’empressa-t-elle de dire « On en a parlé et il était d’accord sur le fait que ça n’évoluerait pas plus loin. Depuis il s’est beaucoup rapproché d’une fille de sa classe, ça me va très bien, je culpabilise moins »

« Tu trouveras Bonnie, c’est évident » ajoutais-je

« Je ne sais pas. Si je pouvais déjà ressentir un millième de ce que vous ressentez, je serais bien heureuse ! » rit Bonnie

« Quel millième ? » demanda Caroline en finissant son énième verre et nous reservant encore

« Le plus efficace pour remonter le moral ! Du sexe ! » m’éclamais-je alors que Bonnie arqua les sourcils

« Oh aller Bonnie, ça fait combien de temps ? Je suis sûre que tu en meurs d’envie de réellement goûter au plaisir » lança Caroline

« Certes mais… » hésita Bonnie

« Non pas de « mais » ! On va te trouver quelqu’un de très compétent ! » ris-je

Nous nous miment à réfléchir pour trouver quelqu’un. Mon esprit commença sa selection. Je passais rapidement sur certaines connaissances mais les éliminais au fur et à mesure.

« Matt ? » lançais-je

« Quoi ? Non ça ne va pas, je le connais depuis toujours. Et j’ai donné dans le « je le connais depuis toujours » tu ne crois pas ? »

« Et puis il a déjà été avec toi Elena, et moi… Ca serait bizarre ! » explosa de rire Caroline

« Ouai je n’y avait pas pensé, en plus il est avec Rebekah je crois… Et Stefan ? »

« Tu comptes me refiler tous tes ex ? » rit Bonnie

« Euh Stefan est prit en plus » interrompit Caroline

« Comment ça ?  Si tu fais allusion à son voyage avec Rebekah, je ne pense pas que… »

« Non mais je l’espère pour eux ! »

Devant notre silence, Caroline nous expliqua ses « plans » et nous raconta tout ce dont elle pensait sur leur relation

« Stefan est dans la même situation que Bonnie, et je suis persuadée que Bekah peut lui apporter tout ce qu’il lui manque, comme Damon avec toi, Klaus et moi… D’ailleurs demain je pense que je vais devoir leur signaler que Katherine est là, que ça ne gâche pas tout si elle court encore après Stefan ! »

« Je vois, si ça peut lui apporter ça, tu as eu raison » dis-je en souriant « Tu as dit Bekah, c’est ta nouvelle amie ? »

« Je ne sais pas trop, je l’aime bien, mais va savoir si c’est réciproque… J’ai dit ça car Klaus le dit sans cesse » répondit-elle

« Ok ! Bon si on en revenait à nos moutons ? Alors Bonnie et … «  commençais-je

« Pourquoi pas ce gars, le nouveau vendeur du magasin de chaussure ? Il est canon ! » dis-je

« Pas mon style, trop… je ne sais pas, mais non ! »

« Kol !! » s’exclama Caroline

Bonnie s’etouffa avec le contenu de son verre et j’explosais de rire

« Ok Car’ donnes-moi ton verre, ça suffit pour toi ! » ris-je de plus belle

« Non mais je suis sérieuse ! »

« Mais Caroline comment tu peux penser ça ? C’est… » dit Bonnie

« Une excellente idée ! Kol est beau, sexy, il ne s’attache pas et je pense que niveau plaisir il t’apportera beaucoup ! De plus ça ne t’engage à rien ! « 

« Caroline… C’est n’importe quoi, et ça ne fonctionnera pas je ne pense pas être son genre. »

« Ah ! » m’exclamais-je « Tu n’as pas dit non mais seulement que tu ne pensais pas lui plaire ! Je suis d’avis de suivre l’idée de Caroline ça vaut le coup d’essayer ! »

Caroline et moi échangeâmes un sourire et Bonnie ne su que dire, nous avions gagné ! Je pris mon portable et appella Damon.

« Elena ? »

« Salut mon amour, tu fais quoi ? »

« Je suis au bar avec Ric, on assure l’ambiance parce que Klaus préfère faire la gueule. Il semble insensible à l’alcool ça ne le déride pas ! »

« Klaus est là ? »

« Oui il est venu avec son frère qui tourne autour d’une jolie rousse au billard »

« Quel frère ? »

« Kol, pourquoi ? »

« Han ! Vous voyez les filles, on appelle ça le destin ! »

« Euh, Elena ? »

« Oh pardon Damon chéri ! On arrive hein, dans pas longtemps ! »

« Tu as bu ou je me trompe ? » rit-il

« Un peu » ris-je « On veut coller Bonnie avec Kol, elle a besoin de sensation »

« Je vois ! Et bien vite, ou il va se barrer avec sa victime. Et si tu m’entends Car’ vient t’occuper de ton gars, il nous déprime ! »

« Elle vient t’en fais pas ! Retiens Kol on arrive. Jt’aime ! »

Je raccrochais rapidement et bondis de ma chaise, euphorique.

« Aller Bonnie fais toi belle à tomber, tu as une soit disant « jolie rousse » à combattre »

« Vous êtes cinglée » s’amusa-t-elle en se déplaçant de travers

Après quelques minutes à se refaire une beauté, nous allâmes au Mystic Grill. L’air frais nous permis de retrouver nos esprits et arrivées sur place nous ouvrimes la porte. Klaus semblait s’ennuyer à mourir, Alaric riait avec Damon et ils se retournèrent vers nous avec un grand sourire. Kol rodait auprès de la fameuse rousse à qui Bonnie n’avait strictement rien à envier. Elle était l’opposer de cette fille, soit ça allait passer et Kol allait aussitôt délaisser cette fille pour notre amie, soit ça allait casser et il nous faudra trouver un autre homme !

« On va la faire stratégique Bonnie ! » lança Caroline « Tu vas aller au bar avec une démarche de mannequin et le laisser venir à toi »

« Comme tu le faisais avec Klaus » rit-elle « Je ne suis pas toi, ni comme ça… »

« C’est vrai, restes toi-même » sourit Caroline « Alors tu vas aller au bar normalement, boire un verre, pas d’alcool sinon ça déconcentre, il faut que tu es tout tes esprits pour séduire. Ensuite lorsqu’il y va à son tour, lance lui un simple regard et on aura la réponse »

« Ok » dit Bonnie en avançant vers Damon qui venait de virer un gars soul et faisait signe à Bonnie de s’assoir à côté de lui.

« Tu es sûre de ta méthode Caroline ? »

« Pour la première oui. Bonnie n’a pas assez confiance en elle, elle est sublime et a du charme. C’est traversant la pièce que nous seront si elle a une chance ou non. Regardes ! »

Bonnie traversait la pièce comment elle le faisait tout le temps, tranquillement, discrètement. Elle sourit à Damon qui lui tendait un cocktail coloré. Caroline me mis un très léger coup de coude et je vis la scène. Kol était entrain de contourner le billard et au moment où Bonnie passa, il lui accorda un regard, c’est là que tout allait se jouer. Attirance ou indifférence ?

Bonnie arriva au niveau Damon et Alaric et s’intalla sur son tabouret. La « pas si jolie rousse » passa devant Kol, ou plutôt se colla à lui, mais il ne lui adressa pas un seul regard. Il avala son verre d’une traite toujours fixé sur Bonnie.

« C’est gagné ! » s’exclama Caroline, ravie

Je ris avec elle et je devais reconnaitre qu’elle avait eu un bon feeling.  Caroline me déposa un bisou sur la joue et m’annonça qu’elle allait rejoindre Klaus. Quand à moi, j’atteind Damon et constatais que Kol venait de nous rejoindre, il s’assis près de son frère, en saluant Caroline au passage. Bonnie me regarda et je lui sourit, elle compris que c’était à elle de jouer.

Petit mot de moi : J’attends vos avis après ce long chapitre que je me suis beaucoup amusée à écrire ! 😀

10 Commentaires

  1. bravo pour ce chapitre, je l’ai trouvé rafraichissant!! le duo semble incongru, mais c’est ce qui fait son charme! puis Kol…miam^^

  2. haaaa les soirées entres filles…franchement j’adore l’ambiance de ton chapitre, j’avais l’impression de me retrouver avec mes copines lol. Et maintenant j’ai hâte de voir si Bonnie va réussir avec Kol 😉

  3. J’ai adoré! C’était très fun. Un bon retour aux sources avec une soirée filles et des histoires de filles. Hate de savoir la suite entre Bonnie et Kol 😉

  4. hey, ça fait un moment que je n’ai pas commenté; mais je suis toujours autant addict ! et ce chapitre … j’adoreeee!!! je ne sais pas où tu vas chercher tout ça , mais c’est vraiment top ! je suis déjà pressée de connaître la suite , Kol-Bonnie, Klaus-Caroline, Damon-Elena, Stefan-« Bekha » et notre chère Katherine …!
    merci 🙂

    • Je t’avoue que je ne sais pas où je vais chercher tout ça non plus ! Il y a quelques jours je me disais « tiens il serait peut-être tant d’arrêter » et là j’ai eu une déferlante d’idées qui vont surement vous surprendre !
      Donc et bien je suis mon instinct 😉

      Merci, ton commentaire me fait très plaisir 😀

  5. Sympa ce long chapitre! moi j’aime bien quand c’est long vu qu’il n’y a pas un chapitre par jour 😉
    Hâte de savoir la suite en tout cas, c’est très sympa cette façon de changer l’histoire 🙂
    Et continue à suivre ton instinct car je trouve que ça te réussi bien!
    Bon dimanche.

Les commentaires sont fermés.