Ne M’échappe Pas de Tahereh Mafi

Le premier tome m’avait littéralement séduite. Le personnage de Juliette m’avait subjuguée, sa prose, ses pensées, sa façon d’être tout en elle m’avait plus et les personnages qui tournaient tout autour d’elle dans ce monde apocalyptique avaient vraiment tout eu pour me plaire. C’est pourquoi, j’appréhendais ce second tome avec angoisse et excitation mêlée.

Insaisissable Tome 2 : Ne M’échappe Pas de Tahereh Mafi

Nombre de pages : 464
Editeur : Michel Lafon
Date de sortie : 11 avril 2013
Langue : Français
ISBN-10: 2749918863
ISBN-13: 978-2749918860

Son résumé :

Tic, tac, tic,tac,  c’est presque l’heure de faire la guerre.

Le Monde de Juliette commence à se désagréger petit à petit. Tout est en train de s’effondrer, de se transformer

Juliette se retrouve au point Oméga, le siège de la résistance rebelle. Elle y découvre d’autres personnes avec des  pouvoirs. Des pouvoirs qu’ils ont appris à maîtriser. Et pour la première fois de sa vie, Juliette a de l’espoir. L’espoir d’avoir enfin une vie avec Adam. L’espoir qu’enfin son toucher puisse être utilisé à bon escient pour sauver des vies et non les détruire.

Mais Juliette n’entrevoit qu’à peine l’immensité de sa puissance. Elle a du mal à lutter contre l’envie de l’utiliser. Elle est toujours hantée par son passé, terrifiée par l’avenir qui se profile à l’horizon et tentée par Warner qui la veut encore plus qu’elle ne pouvait l’imaginer !

Dans cette suite de Insaisissable, Juliette doit prendre des décisions qui changeront sa vie à jamais. Choisir entre ce qu’elle veut et ce qu’elle pense être juste. Des décisions  qui pourraient signifier de devoir choisir entre ce que lui dicte son cœur et la vie d’Adam.

Mon avis :

En toute franchise, j’ai beaucoup aimé ce second tome assez différent du premier mais pouvait-il en être autrement sans en faire une redite? Cela dit, il reste dans la même lignée et pour tout vous dire, je l’ai adoré.

Juliette doit faire face à son plus grand ennemi : elle-même. Ayant été enfermée, dénigrée durant toute sa vie, elle traine ses valises comme on traine une pancarte au dessus de soi. Elle s’enferme dans sa prison de chair et en oublie la réalité qui l’entoure et ce au détriment de tous ceux qui veulent lui venir en aide. Elle se complait dans son malheur.

Heureusement, elle peut compter sur ses nouveaux alliés pour l’aider à sortir de sa transe pathétique. Kenji sera sans doute celui qui aura eu le plus à cœur de la sortir de son cocon de plaintes et il n’y va pas avec des pincettes, préférant lui faire oublier son passé pour aller de l’avant. J’avoue que parfois je l’ai trouvé dur mais au fur et à mesure que l’histoire avançait, j’ai enfin compris qu’il avait raison. Juliette a besoin de claque pour avancer. Elle va devoir apprendre à canaliser ses peurs et ses pouvoirs mais sa relation avec Adam loin de l’aider la rend encore plus instable. Pourtant Adam fait tout pour la soutenir mais dans ce tome ci leur relation semble vouée à l’échec.

Une héroïne plus réelle, moins éthérée que Tahereh Mafi fait descendre du piédestal sur lequel elle l’avait installée dans le premier tome.

Juliette, par certains aspect de sa personnalité dévoilée, peut décevoir le lecteur, elle n’est plus seulement la jeune fille enfermée, effrayée qui déclamait de belle prose sur son petit calepin ou dans sa tête, elle redevient ici une adolescente confronté à son pire ennemi qui finalement pourrait bien être elle même. Les mots barrés sont moins présent; cela veut sans doute dire qu’elle se sent aussi plus libre de s’exprimer à cœur ouvert ? Y a t-il une signification à cela ?

Dans « Ne m’échappe pas« , on la retrouve dans cette organisation, le point Omega, un lieu un  peu à la X-men, où tout ses occupants ont des pouvoirs parapsychique, loin de se sentir comme chez elle ou en terrain amical, elle se renferme encore plus, mettant ainsi une distance entre elle et le reste de la base. Son comportement asocial inquiétera leur chef : Castle, qui se demande bien ce qu’elle veut au final. Elle même ne le sait pas car si son corps est ici avec eux, sa tête, elle, est resté prisonnière de son monde de cauchemar. Quand elle comprend que sa relation avec Adam ne sera pas aussi féérique qu’elle se l’imaginait, elle lui ferme aussitôt la porte et par moment elle agace sincèrement avec ses réactions immatures. Mais peut-on vraiment lui en vouloir ?
Dans un sens, elle pense être devenue ce que Warner attendait finalement d’elle : un monstre qui détruit , qui se laisse guider par sa rage destructrice; qui oublie qu’elle pourrait faire mal aux gens qui l’entoure. Elle est comme une bête blessée et qui se sent toujours traquée, à l’affut, et qui ne veut faire confiance à personne, mais comment faire confiance aux autres quand on se ne fait même pas confiance ?

Mais personne n’a le temps de s’apitoyer sur le sort de la pauvre petite Juliette, le temps avance inexorablement et quoiqu’elle puisse penser, la guerre est là bien réelle, bien vivante. Ils aimeraient tellement qu’elle devienne un atout plus qu’une charge dangereuse. Juliette c’est un peu la bombe à retardement que personne n’arrive à maitriser.

Alors qu’elle commence à réaliser ce que l’on attend d’elle, elle retrouvera celui qui avait voulu la rendre monstrueuse, celui qu’elle pensait fou et qu’elle plaignait de tout son cœur fragile : Warner. Warner, si puissant, si dérangé et qui lors de leurs retrouvailles, se retrouve vulnérable sans défense et incroyablement épris d’elle. Qu’est-il arrivé au Warner arrogant, ignoble et sans cœur ?

Des Révélations qui pourraient changer la donne et diviser le cœur de Juliette

Le lecteur sera surpris par cet incroyable revirement de situation le concernant. Le lecteur sera d’autant plus estomaqué par les révélations qui seront dévoilées au court de ce tome ! Des révélations qui ne seront pas sans conséquence et qui changeront la donne sur beaucoup de plan. Si vous vous demandiez comment Tahereh Mafi réussirait l’exploit de rendre un être méprisable, presque sympathique et attirant… vous êtes loin de vos surprises car ici Warner est juste à tomber par terre, à en voler la vedette à Adam ! C’est pour dire !

Certains regretteront sans doute la Juliette du premier tome et moi la première mais n’est-ce pas seulement évident que Juliette ne pourrait pas avoir le même comportement une fois libérée ? Elle est encore jeune et a tout à apprendre. Je préfère de loin une héroïne imparfaite et qui doit d’abord apprendre à se connaitre, à connaitre ceux qui l’entourent, une héroïne qui doit se prendre de bonnes gifles pour avancer, plutôt qu’une super nana qui réussit tout et devient la star de son « école » de super héros.

Un tome qui tranche radicalement avec le précédent mais toujours aussi bon à dévorer !

Sincèrement, j’ai été loin d’être déçue, on ne s’ennuie pas une seule seconde à suivre les avancées de Juliette dans ce nouvel univers où elle a tout à apprendre; où elle doit se sociabiliser pour être enfin acceptée. C’est le monde réel. Et puis on découvre de nouvelles facettes de cette héroïne qui est semble moins éthérée moins parfaite et qui devra apprendre à se gérer.

Je dirais que le seul point un peu négatif du roman c’est le triangle amoureux qui s’installe et ce au plus grand damne de Juliette (et des lecteurs)mais, elle est jeune, elle est confuse. Peut-on lui reprocher d’être attirée par celui qu’elle considère un peu comme son double ? De plus, Tahereh Mafi nous le rend si sympathique alors que dans le premier tome elle s’était évertuée à faire de lui la plus misérable des pourritures… c’est à s’arracher les cheveux les filles ! Adam était très bien mais il semblerait que les choix des auteures soient impénétrable ^^. Bref, on se retrouve en pleins imbroglios sentimentale et pour le coup je n’envie pas Juliette de devoir faire un choix et même si on pourrait lui reprocher de faire languir l’un ou l’autre…

Vous l’aurez compris, Ne m’échappe pas rejoint sans doute un format scénaristique plus classique et moins personnel que Ne me touche pas mais au final on ne peut que passer un bon moment avec toute la palette de sentiments que Tahereh Mafi nous fera éprouver au fil de notre lecture ! L’aspect psychologique des personnages et bien sur, surtout Juliette, est intéressant et non dénué d’intérêt. Juliette est comme un ange qui serait tombé du paradis, une fois ses ailes coupées, elle redevient ce qu’elle a toujours été : une adolescente qui a tout à découvrir et à apprendre dans un monde brutale et dangereux qui ne peut l’attendre.

C’est un coup de cœur pour moi car Tahereh Mafi m’a totalement fait vibrer d’émotions de par les choix et les risques qu’elle a pris dans l’évolution de son histoire ! Vivement le troisième !

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

Je vous propose un extrait, qui m’a totalement fait fondre (c’est mon côté fleur bleue et midinette qui en a soupiré à sa lecture) :

« — Oui, admet-il en s’étranglant. C’est ce que je voulais. C’est ce que je veux. Je veux être ton ami.(Il hoche la tête, et je remarque l’infime déplacement d’air entre nous.) J’ai envie d’être l’ami dont tu tombes éperdument amoureuse. Celui que tu prends dans tes bras et dans ton lit, et dans ce monde bien à toi que tu gardes prisonnier de ta tête. Je veux être ce genre d’ami. Celui qui mémorisera tes paroles autant que la forme de tes lèvres quand tu les prononceras. Je veux connaitre chaque courbe, chaque grain de beauté chaque frisson de ton corps, Juliette… »

Ma chronique du premier tome ICI

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

15 Commentaires

  1. La couverture est magnifique. J’ai adoré le tome 1 et il me tarde de lire le tome 2 et grâce à ta superbe chronique je suis carrément impatiente 🙂 vivement le 04 Avril 😉

  2. Je suis d’accord avec Stephanie, ton avis mets véritablement l’eau à la bouche. Avril me semble être encore à une éternité… C’est tellement dure d’attendre ! 🙂
    Pour ce qui est de tes révélations concernant Warner, ayant lu pour ma part « Destroy Me », je ne suis pas étonnée par son comportement. Aaah! Warner ! Il me rend complètement folle! 😀
    Euh! dis-moi ta citation à la fin, est-ce Warner qui s’adresse à Juliette?

    • Oui, on m’avait dit que la courte nouvelle mettait Warner en vedette et le rendait plus… humain mais tu verras, là il y a des moment où c’est très difficile de ne pas craquer.

      Euh! dis-moi ta citation à la fin, est-ce Warner qui s’adresse à Juliette?

      Ma réponse est : (attention spoiler, passe le curseur dessus pour lire la réponse)=> oui

      • Oui, dans Destroy Me c’est Warner le narrateur. Et en effet, on y découvre déjà sa véritable personnalité dedans, et l’amour fou qu’il a pour Juliette. Ce qui vaut parfois quelques petits chapitres très : » Wouaw ! » Mais, si comme tu le dis ça s’intensifie dans le second tome, c’est plus que des bouffées de chaleur que je vais avoir moi durant la lecture! 😀 lol
        Ps: Merci pour ta réponse. 😉

  3. Dès le premier tome j’ai préféré Warner à Adam. Warner me faisait penser à Klaus dans Journal d’un vampire et j’adore Klaus, Donc j’ai super hâte de lire ce deuxième tome maintenant que tu dis qu’il éclipse Adam!!!

    Livromaniac

  4. Coucou,
    en lisant ta chronique j’ai encore plus envie de le lire. C’est super bien. D’ailleurs comment as-tu fait pour l’avoir ? Parce que j’en peux plus d’attendre!! mdr
    Sinon, je ne suis pas d’accord avec toi. Warner n’est pas détestable dans le tome 1, tu sens bien qu’il veut qu’elle soit plus qu’une arme et qu’il a des sentiments pour elle, que si c’était seulement « un jouet » il n’irait pas jusqu’à la chercher aux « quatre coins de la Terre »(mais je préfère quand même Adam^^) et le triangle amoureux se profile déjà dans le tome 1.
    Par contre, j’ai pas tout compris, il y a combien de tome?

    • En tout y aura 3 tomes. Si non, en plus de ça, il existe également une nouvelle écrite par Tahereh Mafi, qui s’appelle « Destroy Me » dont le récit se situe entre le tome 1 et le tome 2 et qui mets en scène Warner. C’est sorti uniquement en VO sous format ebook. °_^

    • Sinon, je ne suis pas d’accord avec toi. Warner n’est pas détestable dans le tome 1(…)

      Alors j’aurais été tout à fait d’accord avec toi s’il n’y avait pas eu la scène où pour faire sortir les pouvoir de Juliette, il n’avait pas utilisé un innocent bébé. Mon cœur de mère a fait des bonds devant ce paragraphe et tout comme Juliette, je l’aurais bien tué sur place.

      Après oui, on sent qu’il y a des fissures mais rien que pour ses démonstrations de tortures odieuses et gratuite il m’était détestable. On utilise pas un innocent, encore moins un bébé.

      Pour le triangle amoureux, je ne l’avais pas forcément identifié dans le premier tome car Juliette ressent au départ plus de la pitié pour lui mais oui… c’était aussi un peu prévisible… j’avoue :p

      Merci pour ton commentaire 😀

      ps: je ne te réponds pas pour les autres questions, Clarisse l’a très bien fait 😉

      • C’est vrai qu’en mettant Juliette dans cette situation (avec l’enfant), Warner ne se montrait pas sous son meilleur jour, mais on découvre finalement dans « Destroy Me » que cette scène n’était…Mmm, comment dire… pas si réel que ça en faite ! A force de t’en parler, je sens que je vais finir par t’inciter à lire la nouvelle, non ? 😀 lol

  5. Coucou, c’est encore moi. je viens de finir le livre et du coup j’ai relu ta critique et je retire ce que j’ai dit dessus. Elle n’est pas super bien, elle est carrément excellente!Tu n’as rien oublier et à trouver les mots justes pour expliquer chaque situation, que Juliette est « une bombe à retardement que personne ne peut maîtriser » , je n’aurais pas pu dire mieux et tu as encore raison quand tu dit que Warner devient agréable et qu’il « pourrait voler la vedette à Adam ». j’admets aussi que je n’aimerais pas être à la place de Juliette pour choisir entre deux personnes (même si avoir deux beaux mecs qui me courent après me ferait plaisir). Je ne suis pas d’accord avec toi quand tu dis qu’elle a des réactions immatures envers Adam car elle veut simplement le protéger. Effectivement, ce livre est différent du premier mais il nous tient autant hors d’haleine et j’avoue que des fois j’ai été surprise d’apprendre certaines choses. En tout cas, dès que tu écriras ton avis sur le prochain et dernier tome, envoie moi un message car il me tarde de la lire.
    A ce propos, est-ce vrai que c’est bien que le prochain sort le 1er octobre 2013?
    et mon autre question c’est que en gros il y a 4 livres, c’est ça? Trois tomes (=la trilogie Insaississable) plus un le 1,5 écrit par Warner? il y n’y aura pas de 2,5?

    Voilà en tout cas encore très belle chronique et merci de nous la faire partager.

    • La sortie du tome 3 est annoncé pour février 2014 (aux États-Unis).
      Oui, c’est exact ! Il y a la nouvelle 1.5 qui s’appelle « Destroy Me » qui met en scène Warner et il y aura, en effet, une autre nouvelle 2.5 que Tahereh Mafi prépare pour décembre 2013. Mais nous ne savons pas encore quel personnage en sera le narrateur (Kenji, Anderson, Adam, Castle,…voir même peut-être encore Warner ? Mystère ?). 😉

1 Rétrolien / Ping

  1. Visuel Couverture de Insaisissable Tome 2 : Ne m’échappe pas de Tahereh Mafi – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*