Jojo’s Bizarre Adventure : Stardust Crusaders Tome 1 de Hirohiko Araki

Cela faisait un petit moment que je n’avais pus lu de manga. Quand j’ai appris que le tome 2 était sorti, j’ai décidé de m’y coller enfin !

Jojo’s Bizarre Adventure : Stardust Crusaders Tome 1 de Hirohiko Araki

Jojo s bizarre adventure - Stardust Crusaders Vol.1Broché: 224 pages
Editeur : TONKAM (23 janvier 2013)
Collection : Jojo’s bizarre adventure – Saison 3 – Stardust Crusaders
Langue : Français
ISBN-10: 2759509419
ISBN-13: 978-2759509416

Son Résumé :

Joseph se rend au Japon pour retrouver son petit fils, Jotaro, qu’il n’a pas vu depuis des années. Ce dernier a développé d’étranges pouvoirs qu’il utilise pour se faire un nom chez les voyous. Joseph lui explique qu’il s’agit d’un Stand, une sorte de matérialisation de son esprit combatif, possédant des capacités propres à chacun.

Après ces retrouvailles mouvementées, Joseph révèle à son petit fils que Dio, le terrible vampire qui s’était opposé à leur ancêtre, est toujours de ce monde et veut en découdre avec la lignée des Joestar…

Mon Avis :

J’ai envie de dire : ENFIN ! Voilà ZE saison tant attendue par tous les fans de Jojo’s. Rien que pour ça, ça mérite de remercier l’éditeur ^^ Bien qu’il y ait eu deux saisons avant de Jojo’s, sur les aïeux de Jotaro (le héros de cette troisième fournée), la série ne commence vraiment qu’avec cette troisième saison. Et oui, il n’y a pas que dans les séries TV qu’il y a des saisons. Ici nous suivons la Dynastie de la famille Joestar qui possède d’étranges pouvoirs…

Nous faisons donc la connaissance de Jotaro Kujo, le petit fils de Joseph Joestar. La rencontre commence assez mal vu que le jeune homme est en prison… Mais voilà, Jotaro préfère y rester pour éviter de blesser quelqu’un. Il possède en lui, ce qu’il appelle un mauvais esprit, qu’il pense, pourrait faire du mal aux gens qui l’entourent. Sa mère reconnaissant le phénomène, appelle tout de suite son père pour qu’il vienne aider celui que tout le monde surnomme « Jojo« .

Le début de la légende sur la fameuse Saga de Hirohiko Araki se met doucement en place

C’est ainsi que le lecteur découvrira l’existence des fameux Stands ( que Jojo prenait pour une force maléfique), qui sont en fait une sorte d’extension de pouvoirs psychique, qu’ils gardent en eux. Mais si les pouvoirs de la famille Joestar se réveillent ainsi, c’est parce que Dio, l’incarnation même du mal, s’est éveillé. Dio avait été détruit, par le passé, par Jonathan Joestar, un des aïeuls de Jojo. Mais Dio , à qui on avait coupé la tête après sa mort, s’était emparé du corps de Jonathan pour le faire sien avant, d’être enfermé.

Réveillé, il est bien décidé à tuer tous les descendants de Jonathan mais ça ne sera pas si simple que ça.

Un premier tome plein de promesse et de bastons !

Voilà un tome qui part sur les chapeaux de roues, on n’a pas le temps de s’ennuyer une seule seconde. J’ai vraiment beaucoup aimé et je suis impatiente d’attaquer le second tome de ces étranges aventures. Par contre, vous l’aurez compris, ici ce n’est pas fleur bleue et les dessins sont assez particuliers. C’est la patte Araki. Ce mangaka a un style bien à lui avec des traits incisifs et assez lourds dans ses compositions. On aime ou pas. Perso, je fais partie de ceux/celles qui adorent !

Jojo’s, c’est un manga shonen (pour garçon) avec de la baston (beaucoup), des pouvoirs et tout ce qui peut plaire à un mec. Pourtant, j’ai beau être une fille, j’aime beaucoup l’histoire, le style, tout quoi. Ce premier tome, est juste truculent et met en place les bases de cette nouvelle saison !

Se Lit Très bien

Ce manga vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

Chronique publiée en parallèle sur le site de Manga Air

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*