Le Hobbit : Un Voyage Inattendu Par Peter Jackson

Étant une très grande fan de sa première trilogie : Le Seigneur des Anneaux, je ne pouvais pas passer à côté de ce premier volet consacré au conte de Tolkien : Bilbo Le Hobbit. Car oui, autant Le Seigneur des Anneaux était un livre de fantasy avec moult détails et comprenant tout de même trois tomes, il n’en est rien concernant Bilbo. Bilbo, est paru dans les années 1930 presque 15 ans avant le SDA... Un gentil conte pour enfant qui introduisait le lecteur, doucement mais surement, dans un monde qui allait révolutionner l’univers de la fantasy.

Me voici donc devant le divin enfant, le tant attendu prologue à une trilogie qui a su marquer une génération entière. Oui bon, j’en fais un peu beaucoup, veuillez excuser la fangirl que je suis ^^.

Le HobbitDate de sortie : 12 décembre 2012

Réalisateur : Peter Jackson

Avec : Ian McKellen, Martin Freeman, Richard Armitage

Genre : Fantastique , Aventure

Nationalité : Américain , néo-zélandais

Durée : 2h45

Synopsis : Dans UN VOYAGE INATTENDU, Bilbon Sacquet cherche à reprendre le Royaume perdu des Nains d’Erebor, conquis par le redoutable dragon Smaug. Alors qu’il croise par hasard la route du magicien Gandalf le Gris, Bilbon rejoint une bande de 13 nains dont le chef n’est autre que le légendaire guerrier Thorin Écu-de-Chêne. Leur périple les conduit au cœur du Pays Sauvage, où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouargues meurtriers, des Araignées géantes, des Métamorphes et des Sorciers…

Bien qu’ils se destinent à mettre le cap sur l’Est et les terres désertiques du Mont Solitaire, ils doivent d’abord échapper aux tunnels des Gobelins, où Bilbon rencontre la créature qui changera à jamais le cours de sa vie : Gollum.
C’est là qu’avec Gollum, sur les rives d’un lac souterrain, le modeste Bilbon Sacquet non seulement se surprend à faire preuve d’un courage et d’une intelligence inattendus, mais parvient à mettre la main sur le « précieux » anneau de Gollum qui recèle des pouvoirs cachés… 

Mon avis :

Avant de commencer notre histoire, Peter Jackson a eu la géniale idée de remettre le spectateur dans le contexte. Nous revoilà donc partie dans le tout début du SDA au moment où Bilbon va fêter son anniversaire. Ian-McKellen-and-Martin-Freeman-in-The-Hobbit-Part-1-An-Unexpected-Journey-2012-Movie-ImageOn voit brièvement Frodon, et Bilbon commence le fameux récit de ses aventures.

Tout débuta lorsque Bilbon plus jeune, un hobbit bien dans ses pantoufles, découvre un vieux magicien à sa porte. Il s’agit de Gandalf.  Malheureusement pour Gandalf, Bilbon est loin d’être loquace et lui claque presque la porte au nez. Bien sur, ce n’est pas ça qui arrêtera le magicien tenace. Pour faire court, c’est donc grâce à Gandalf que Bilbon, va se retrouver mêler à une aventure, une quête qui le fera sortir de sa Comté chérie. Embarqué avec des nains plus colorés les uns que les autres, Bilbon, va vivre des aventures extraordinaires.

Sachant que le roman ne fait que 300 et quelques pages, et que Peter Jackson a décidé de faire son film en trilogie, nous sommes en droit de nous demander comment il va faire ? Eh bien cette première partie est, je trouve, très réussie. Hormis le début un peu lent car on nous explique les tenants et les aboutissant, on nous rappelle l’histoire, ses personnages… bref, on vous remet dans le bain mais après… c’est parti pour 2 heures de grandes aventures digne du SDA !

J’ai adoré la compagnie des nains, tous aussi marrants et courageux les uns que les autres. Bilbon est un personnage attachant et empli de courage. Il n’hésite pas à se battre pour sauver son prochain alors même qu’il ne s’est jamais battu.

Un film qui répond aux attentes des fans de Peter Jackson

Bien sur, hormis la découverte de cette nouvelle histoire, le fan de Tolkien et de Peter Jackson ne sera pas étourdie de surprises devant les magnifiques décors et les scènes plus féériques que jamais. Autant vous le dire, ça c’est du déjà vu et du « sans-surprise ».

THE HOBBIT: AN UNEXPECTED JOURNEY

Le découpage du film quant à lui, n’est pas bien différent du Seigneur des Anneaux (SDA) : on retrouve quasiment la même schématique que pour le premier opus.

Non, ce qui change, ce sont bien sur les personnages, hormis les valeurs sures telles : Gollum (effrayant dans sa schizophrénie), Elrond, Galadriel… J’ai adoré Bilbon, j’ai un peu bavé (oui je suis une fille facile XD) devant Thorin, le Prince nain (interprété avec brio par Richard Armitage) qui veut récupérer son trône, et je suis resté de marbre devant les elfes… Et puis j’ai trouvé qu’il y avait plus d’actions dans cet opus.

Un film au ton assez enfantin comparé au Seigneur des Anneaux

Mais on sent que le ton est bien plus « enfantin » que le SDA. Moins noir mais vraiment c’est super palpitant et ça serait un crime de passer à côté de ce pur chef d’œuvre !

J’ai vu ce film en 3D et même si ce n’était pas aussi affreux que ça, je pense qu’il n’y a rien qui la justifie. La 2D est tout aussi bien.

Bref, même si le début a été un peu long à démarrer pour moi, je me suis vraiment régalée ! Quant aux musiques signées Howard Shore, on ne change pas un succès n’est-ce pas et j’ai surtout et notamment apprécié la prestation des 13 nains avec cette chanson Misty Mountains que voici ^^:

Si vous aimez vous évader, les beaux décors et les belles histoires féeriques, ne boudez pas votre plaisir !

J'ai adoré ce film

 
A propos Artemissia (Julie F) 4107 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

  1. De mon côté, j’ai vraiment adoré ce film. Certes, le début est un peu long à se mettre en place, mais je pense que c’est un réel régal pour les fans que d’avoir une si belle vue sur le monde de the hobbit… Les images & les paysages sont vraiment fantastiques; bilbon est un personnage très attachant, et Thorin… Disons que son charisme crevait littéralement l’écran et moi avec (eh oui, moi aussi je suis un peu une fille facile! :D)!!
    Ah, les musiques… Mon dieu! Splendide chanson que misty mountains, même si je préfère la version originale avec les voix anglais. La bande-son est vraiment très belle, et ce film m’a véritablement séduite.

    Seul chose qui me chiffone, je craint pour la suite de la trilogie. Je me demande vraiment comment Peter Jackson va pouvoir faire trois films pour un si petit roman!

    A très bientôt! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*