Love in the Darkness – Chapitre 6 : Confrontation

[Point de vue Elena]

J’arrivais très tard à Atlanta. Je soupirais, j’étais fatiguée. Le bar était ouvert, j’avais peur de le voir. J’espérais que j’allais être capable de le convaincre de m’écouter. J’entrai dans le bar et le cherchais des yeux. Je ne mis pas longtemps à le trouver, il était au bar avec deux filles qui lui rodaient autour dont une sur ses genoux. J’étais figée, un petit cri m’échappa quand un homme ivre se battant avec un autre, me bouscula contre le mur.

Damon se retourna dans la seconde et me fit sortir d’ici à toute vitesse (humaine) en me traînant par le bras.

« Mais qu’est-ce que tu fais là ? » S’énerva-t-il

J’étais à court de mot, mon cœur battait trop vite, je ne savais plus où j’étais, ni comment respirer. Je me précipitais vers lui et le pris dans mes bras. J’attendais ça depuis des semaines, le revoir. Il ne réagit pas.

« Il fallait que je te vois » soufflais-je

Il était distant, froid, il ne semblait pas partager ma joie de le retrouver, cela me fit mal mais j’encaissais.

« Pourquoi es-tu parti sans me prévenir ? Pourquoi filtres-tu mes appels ? »

« Parce que tu as fait ton choix et je suis parti. Tu savais que ça arriverait alors où est le problème ? Tu as ce que tu voulais ! »

« Non Damon ! Je n’ai jamais voulu que tu partes ! »

« C’était le deal Elena. » répliqua-t-il sur un ton dur

« Pas le mien !!! »

Je m’avançais vers lui, posant ma main sur son visage et il me repoussa.

« Arrêtes ça Elena. Tu n’aurais pas dû revenir, continue comme s’il ne c’était rien passé et rentres chez toi. »

Il se dirigea vers la porte du bar et parti sans se retourner.

« Non Damon, attend ! DAMON ! »

Comment ça avait pu si mal se passer ? Pourquoi n’avais-je pas été capable de lui dire à quel point il m’a manqué ? Par la fenêtre du bar, je ne le vis pas, il avait sans doute du sortir par derrière pour ensuite disparaitre. Je marchais en direction de ma voiture, malheureuse. J’avais beaucoup de route qui m’attendait.

[Point de vue Damon]

J’étais furieux. Pourquoi était-elle revenue ? Je ne devais pas céder à la tentation, ne pas la rattraper. Je m’échappais du bar rapidement et rentrai chez moi. J’attrapais ma bouteille et la balança dans le mur, j’eus beau détruire chaque meuble, rien ne me calmait.
J’attrapais ma veste avec une seule envie, du moins une autre envi que de retouver Elena, boire du sang.

Il ne m’a pas fallu longtemps pour trouver la proie idéale. Une jeune femme brune qui semblait tellement ivre qu’elle n’aurait pas besoin d’hypnose. Je lui suivis jusqu’à ce qu’elle approche une ruelle vide. Aussitôt je lui mordis la gorge, me délectant de la chaleur du sang dans ma bouche et de l’effet euporisant qu’il produisait. Je plantais mes dents plus fort et mis ma main dans ses longs cheveux bruns. L’odeur de ses cheveux, du moins certainement de son shampooing me semblait famillier. Même en pleine transe grâce au sang humain, l’image d’Elena s’imposa à moi. Cette femme me fit penser à elle. Je fus incapable de la tuer… et m’enfuis.

2h plus tard, mon portable sonna, c’était Stefan. Il devait déjà être au courant. J’ignorais son appel mais écoutais le message qu’il m’avait laissé. Il était furieux de la façon dont j’aurais traîté Elena.

« Je viens de la rejoindre sur la route Damon, elle est vraiment mal. Comment as-tu pu être aussi égoiste ? Je sais que tu as décidé de passer à autre chose et j’aurais aimé qu’elle aussi le fasse. Seulement ce n’est pas le cas. Je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé, elle s’est endormie aussitôt que j’ai repris le volant. Tu vas rentrer et t’expliquer avec elle Damon. »

C’était hors de question. Même si j’en mourrais d’envi, je ne rentrais pas, je ne devais pas ! Je n’aurais pas la force de la voir dans les bras de mon frère, de devoir encore être simplement le meilleur ami d’Elena alors que…
Un autre message vocal suivit, un de ceux que je refusais d’écouter et que je fus incapable de couper lorsque la voix d’Elena retentit dans le téléphone.

« Damon, c’est encore moi… J’en peux plus, je t’en supplis appelle moi. Rentres à la maison. Je t’en pris…Tu me manques Damon. »

Je n’eus pas besoin d’en entendre d’avantage, je fonçais dans ma voiture. Peu importe la douleur que j’allais éprouver, je devais la retrouver car je lui manquais…

[Point de vue Elena]

Stefan était là à mon réveil. Il me raconta que l’avait appelé épuisée et qu’il m’avait rejoint pour me raccompagner à la maison. Je n’en avais aucun souvenir, mais je fus soulagée d’avoir eut la réflexe d’appeler Stefan. Aussi, il me dit qu’il avait laissé un message à Damon, qu’il lui avait demandé de rentrer. Evidemment, il était inquiet pour moi. Cette fois ci, je n’ai pas menti. Je lui ai clairement dit ce que je ressentais. Damon me manquait, et je n’acceptais pas son départ, plus important encore, je voulais qu’il rentre. Seulement Damon s’en fichait, il m’avait oubliée. Comment je pouvais être égoïste à ce point ? J’avais choisi Stefan et je lui avouai presque que j’avais besoin de son frère pour être heureuse. Stefan me surprit, il prit son téléphone pour contacter son frère, devant moi et eu une conversation brève.

« Damon va passer. Je ne peux pas te dire quand, j’ignore où il est à ce moment, il était en voiture. »

« Merci Stefan… Je suis désolée j’aurais dû t’en parler. »

« C’est rien Elena. Ça fait un moment que j’ai compris que tu n’arrivais pas à faire face à son absence. Je ne veux pas que tu vives ça une seconde fois. Mon expédition avec Klaus à largement suffit. »

« J’ignore comment tu fais pour être si compréhensif, tu devrais me détester. »

En effet il devrait. J’avais l’impression d’être un monstre, de ne pas avoir de coeur. Je faisais souffrir ceux que j’aimais ou bien je les perdais, j’étais une malédiction.

« Il me manque aussi Elena, il manque à bien plus de personnes que quiconque aurait pu le penser. »

Il m’embrassa et me sourit. Quelque chose avait changé entre nous et pas que de mon côté.
Stefan parti peu de temps après.
Je sortis de mon lit et allais jusqu’à la salle de bain à la recherche d’un aspirine. Je pris une longue douche chaude. Damon allait-il vraiment venir ? J’espérais que cette fois ça serait moins chaotique. Je m’habillais rapidement avec un vieux survêtement et sorti de la salle de bain.
Damon patientait sur mon lit, sa chemise avec laquelle j’ai dormi entre les mains.

J’attends vos avis ! ^^

Disclaimer : Rien ne m’appartient, je m’amuse juste avec les personnages déjà existants des livres de LJ Smith et de la série de Julie Plec.

2 Commentaires

  1. Chouette la suite!
    Je suis bien contente d’avoir commencé ta fic^^

    En effet les retrouvailles ont été chaotiques!Mais je comprends Damon en même temps.
    Je file lire la suite!

Les commentaires sont fermés.