ASCFLES LIVRES

Les avancées de Mes Lectures Du Lundi (11)

 

J’avoue que ce mois d’Octobre est assez calme en niveau lecture. on va dire que je ne me presse pas, je prends mon temps. Cela dit, ne pensez pas que je n’ai rien à lire car c’est loin d’être la cas. Mais je prend mon temps tout doucement.

 

Après avoir lu des romans comme Cinquante Nuances ou Dévoile-Moi, j’en étais revenue à la bonne vieille bit-lit avec le premier tome d’Alex Craft. sympathique et assez prometteur il faut bien le dire. Mais hier, je suis entrée dans un roman(oui, oui, j’entre dedans, j’ouvre la porte et je dis « coucou c’est moi… ») qui m’a fait battre le cœur à plus de cent à l’heure. Une histoire à la première personne qui m’a pris aux tripes et que je trouve totalement passionnante. Il s’agit du premier tome de Insaisissable : Ne me touche pas de Tahereh Mafi. Le roman est publié aux éditions Michel Lafon.

 

Que dire, je savais que l’héroïne avait un drôle de pouvoir et qu’on l’avait enfermé pour qu’elle ne nuise à personne mais je ne m’attendais pas vraiment à une dystopie. Et pourtant ça l’est.

 

Insaisissable Tome 1 : Ne Me Touche Pas de Tahereh Mafi

 

Son résumé :

« Ne me touche pas », je lui murmure. Je mens mais ne lui dis pas. J’aimerais qu’il me touche mais ne lui dirai jamais. Des choses arrivent quand on me touche. Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles. Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse à cause d’un accident. Un crime. 264 jours sans parler, ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance. Pourquoi est-il enfermé avec elle ? Pourquoi lui pose-t-il tant de questions ? Et pourquoi semble-t-il ignorer qui elle est ? Le monde de Juliette est régi par un organisme tout-puissant, le Rétablissement. Il contrôle l’accès à la nourriture, à l’eau et n’hésite pas à tuer pour asservir le peuple. Avide de pouvoir absolu, le fils du leader, Warner, contrôle sa propre armée et son propre territoire. Mais ce qu’il désire par-dessus tout, c’est Juliette. Avant d’en faire sa captive, il l’a observée en cachette pendant des années. La malédiction de Juliette est pour lui une force, une arme inestimable. Mais cette dernière n’a pas l’intention de se laisser faire. Après une vie de paria, elle trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours…

 

Ce qu’il y a de bien quand on ne lis ni les avis , ni les résumés, c’est que nous sommes totalement surpris par ce que nous découvrons. La seule chose que j’avais compris, c’est que tout le monde en disait le plus grand bien.

 

Pour le moment je n’ai lu qu’un tiers du roman mais je vous avoue avoir eu du mal à le lâcher tellement l’histoire de Juliette était captivante. Dès la première page nous entrons dans son monde. Nous devenons spectateur indirect de sa solitude et des horreurs qu’elle subit au quotidien. Pourtant, Juliette est une jeune fille forte, malgré tout ce qu’elle a enduré et ce qu’elle endure encore. Son seul salut : son petit carnet où elle y marque tout. Entre incrédulité, horreur et attachement envers cette adolescente à qui on n’épargne rien, le lecteur entre de pleins fouet dans un monde de cauchemar où la vie et l’humanité semblent déserter l’humain en même temps que meurt petit à petit la planète sur laquelle il vit.

 

Au point où j’en suis, il se passe pas mal de chose et je ne sais toujours pas trop ce qu’il va advenir de Juliette. Apparemment son pouvoir ressemble fort à celui de Malicia dans les X-Men… Ce soir je m’y replonge avec bonheur et délectation !

 

Quand je l’aurai finie, je m’attaquerai à une romance : Captive du Highlander de Julianna MacLean !

 

Sur ce, je vous souhaite de très bonnes lectures et une bonne nouvelle semaine !

 

Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils